Tags Posts tagged with "Tunisie, bâtiment"

Tunisie, bâtiment

par -
0
Avec une sensible  amélioration des appréciations des chefs d’entreprises dans le secteur Bâtiment

Avec une sensible amélioration des appréciations des chefs d’entreprises dans le secteur Bâtiment, l’enquête, menée au courant du mois d’avril, enregistre une significative hausse de l’indice de confiance pour se situer autour de +0.7 % contre une valeur négative de -23 % évaluée en janvier dernier, indique une étude du centre de veille économique de l’IACE (Institut Arabe des chefs d’entreprises) sur l’évolution conjoncturelle dans le secteur « Bâtiment ».

L’accroissement de l’indice de confiance provient d’une progression de l’activité sur plusieurs dimensions à la fois une meilleure anticipation de la situation dans le secteur privé, une meilleure appréciation de la situation financière, un niveau d’opération plus élevé.

En matière d’emploi, les chefs d’entreprises enquêtées déclarent de réelles difficultés de recrutement de personnels qualifiés.

Selon les entrepreneurs du secteur bâtiment enquêtés, la situation économique globale relative aux six prochains mois sera meilleure pour 46 %, contre 43 % un trimestre auparavant. La situation sera similaire à la situation actuelle pour 36 % et moins bonne pour 18 %. Comparativement aux situations précédentes, l’optimisme des professionnels du secteur « Bâtiment » continue de progresser à un rythme modéré. En matière du volume d’activité durant les six derniers mois, l’actuelle enquête montre que l’évolution est jugée meilleure pour 35.7 % des enquêtés et moins bonne pour 42.9 %. Ces proportions étaient durant le dernier trimestre respectivement de 15 % et 61%. Ces chiffres prouvent que la situation s’améliore nettement avec simultanément plus d’optimistes et moins de pessimistes. La proportion de ceux qui jugent la situation est stagnante reste à peu près la même à la suivante.

Déclinée par nature de chantiers, publics et privés, les appréciations des chefs d’entreprises sont plus nuancées. Pour les deux secteurs, la proportion des optimistes est sensiblement la même, elle avoisine un entrepreneur sur trois. Pour les chantiers publics, la proportion des pessimistes est deux fois plus importante que celle dans le secteur privé.

En fait, les chefs d’entreprises ont des appréciations plus équilibrées de leur activité dans les chantiers privés que pour les chantiers publics, du fait qu’ils se répartissent équitablement entre les trois situations de l’activité: meilleure, stagnante et moins bonne.

Concernant le niveau d’activité anticipé pour le prochain semestre, les réponses collectées affichent un avis favorable pour 40 %, contre 52 % en janvier dernier. Cependant, le sentiment de stabilité de la situation actuelle est ressenti par 47 %, contre 16% trois mois auparavant. Seuls 13 % des enquêtés évoquent une dégradation de l’activité durant le prochain semestre, contre 32 % en janvier dernier.

Ces mesures montrent que le centre de gravité de l’appréciation générale relative à l’activité future dans le secteur se déplace très lentement du pessimisme vers la stabilité et vers la croissance.

Ces résultats sont encore plus accentués par types de chantier. L’analyse des réponses montre que, pour le secteur privé, les perspectives seraient meilleures durant le prochain semestre pour 50 % des enquêtés et le mêmes que celles prévalant actuellement pour 40 % alors que dans les chantiers publics, les perceptions sont relativement plus réservées dans le sens qu’elles jugent la situation relative au six prochains mois meilleure pour 31 % et comme un prolongement de la situation actuelle pour 44 %.

Pour les ventes du secteur « Bâtiment » en devises, concrétisées par les chantiers à l’étranger et par les travaux de chantiers pour les non résidents, les perceptions favorables connaissent une régression du fait qu’elles avoisinent 22 % contre 42 %trois mois auparavant. Le sentiment de stabilité de la conjoncture pour le prochain semestre rassemble près de 43 % des répondants du secteur.

Carnet de commandes, évolution des prix, situation financière : anticipations favorables

Concernant les commandes reçues par les entreprises du secteur comparativement à leurs niveaux habituels pour cette période de l’année, près de 47 % des répondants témoignent d’un niveau de commandes inférieur à la moyenne, contre 73 % durant la dernière enquête. Pour 15.8 % des entreprises enquêtées, le niveau de leurs activités est supérieur au niveau habituel. Le reste, soit près de 37% des répondants estiment que les carnets de commande sont sensiblement égaux à leurs niveaux moyens.

S’agissant de la prévision des prix de marché durant les six prochains mois, près de 57 % des chefs d’entreprise anticipent une stabilité des prix, contre près de 34 % qui prévoient une hausse de prix de marché. Seuls 9 % estiment une décroissance des prix.

Pour la situation financière durant le prochain semestre, 43% des enquêtés estiment qu’elle sera meilleure, contre 27 % trois mois auparavant. Près de 38 % des répondants jugent que la dite situation restera au même niveau durant les six prochains mois, contre 39 % en septembre dernier qui avaient ce sentiment.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Projet novateur en faveur des entreprises africaines et de leur croissance, l’Initiative AfroChampions vient d’être officiellement lancée à Bamako, au Mali, lors d’un diner...