Tags Posts tagged with "Tunisie, Ben Ali, chômage, entreprises"

Tunisie, Ben Ali, chômage, entreprises

par -

Dans sa tant attendue seconde adresse au peuple tunisien depuis les événements de Sidi Bouzid, le Président tunisien Zine El Abidine Ben Ali  a évoqué « des  incidents violents, sanglants parfois, qui ont fait des morts parmi les civils et causé la blessure de plusieurs agents des forces de sécurité, ont été perpétrés par des bandes cagoulées qui se sont attaquées, durant la nuit, à des établissements publics et agressé même des citoyens dans leur domicile, dans un acte terroriste qui ne peut être toléré ».

Après avoir exprimé ses regrets pour les décès et les dégâts générés par ces incidents et réitéré  sa  compassion à l’adresse des familles des personnes décédées et des blessés, il a affirmé  que la justice a pris son cours pour élucider les conditions et les tenants et aboutissants de ces incidents, afin d’en déterminer les responsables.

Le chef de l’Etat a ensuite souligné que le programme pour l’étape à venir et le XIIe Plan de développement, ainsi que le programme spécifique au développement des régions intérieures, frontalières et sahariennes, décidés avant ces événements, outre l’ensemble des programmes additionnels arrêtés, visent à résoudre le problème du chômage, à conforter notre action continue pour réaliser le développement équitable et équilibrée entre les catégories et les régions, à garantir l’emploi et les sources de revenus, à accorder la priorité aux enfants issus des familles nécessiteuses et à arrêter en faveur des diplômés du supérieur les programmes appropriés.

Le président de la République a indiqué que « nous continuons d’être à l’écoute des préoccupations de tous. Nous nous employons à remédier aux situations collectives et individuelles et à renforcer nos programmes en matière d’emploi et de lutte contre le chômage sans compromettre nos efforts en faveur de l’amélioration du niveau et de la qualité de vie ni remettre en cause la poursuite de la majoration des salaires, sans interruption d’un round de négociations à l’autre ».

Ensuite de quoi, il a annoncé les décisions suivantes :

-Doubler la capacité d’emploi, créer des sources de revenus, en diversifier les domaines et les renforcer dans toutes les spécialités au cours des années 2011 et 2012 au moyen d’un important effort supplémentaire de l’Etat et du secteur public et par la conjugaison des efforts du secteur privé, du secteur bancaire, de la coopération internationale et de toutes les parties concernées. Ceci en vue de l’embauche du plus grand nombre de chômeurs autres que les diplômés du supérieur et parmi les sans-emploi de toutes les catégories et de toutes les régions.

Cet effort permettra également de résorber, avant la fin de 2012 (Oui, avant la fin 2012. Je m’y engage), , a affirmé le Président Ben Ali, tous les diplômés du supérieur dont la durée de chômage aura dépassé les deux ans. La capacité totale de création d’emplois au cours de cette période sera ainsi portée à 300.000 postes nouveaux.

A ce propos,  des instructions au Premier ministre de prendre contact avec les hommes d’affaires et de rencontrer les dirigeants de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat afin de les inciter à apporter leur concours à cet effort par le recrutement de l’équivalent de 4 pc des cadres de leurs entreprises parmi les diplômés, soit près de 50.000 nouveaux recrutements dans toutes les régions.  Le chef de l’Etat a précisé qu’ils  ont répondu favorablement à cet appel, ce dont il les a remerciés, ajoutant qu’il avait ordonné au gouvernement d’aider à la concrétisation de cette initiative et d’en assurer le suivi.

– Convoquer une conférence nationale à laquelle prendront part des représentants des instances constitutionnelles, des partis politiques, des organisations nationales et des composantes de la société civile, d’un certain nombre d’universitaires et de compétences des divers secteurs concernés, ainsi que de représentants des régions afin qu’ils exposent leurs vues et proposent les approches à même d’impulser davantage l’emploi et l’initiative, de manière à répondre à la demande d’emploi attendue au cours des années à venir. Cette conférence se tiendra au cours du mois prochain.

– Insuffler un nouvel élan à la presse régionale en consacrant un espace quotidien à tous les gouvernorats du pays à la télévision et à la radio, tout en renforçant le réseau de radios régionales et la présence de la presse écrite dans les régions et en y consolidant les unités de production audiovisuelle afin de conforter cette mutation qualitative. Ceci de manière à multiplier les espaces d’expression des préoccupations et attentes des citoyens et à être en phase avec la réalité dans les régions.

– Inviter les représentants du peuple, les membres de la Chambre des conseillers et les instances centrales des partis politiques à accroître leur présence dans leurs régions et à intensifier leurs contacts périodiques avec les citoyens afin de les écouter, de s’occuper des cas dont ils seraient saisis et d’en référer aux autorités compétentes afin qu’il y soit remédié et que des solutions leur soient apportées.
Dans ce même cadre, le Président Ben Ali  a appelé  de nouveau les responsables administratifs à l’échelle régionale et locale à parfaire les canaux de contacts avec les populations, à être à l’écoute de leurs préoccupations, à réunir les conditions de prise en charge des problèmes posés et à surmonter les obstacles qui pourraient surgir, et ce en collaboration avec les différentes organisations et le réseau associatif concerné.

-En  plus des efforts qui seront déployés pour promouvoir l’emploi, le chef de l’Etat a ordonné  d’exonérer, sur une période de dix ans, tout nouveau projet générateur d’emplois, lancé dans les régions de développement intérieur et dont le taux d’encadrement dépasse les 10 pc, de l’impôt sur les bénéfices et de la contribution patronale à la couverture sociale.

En conclusion, le président de la République a affirmé que « ces incidents ne pourront jamais entamer notre détermination ni porter atteinte à nos acquis. Bien au contraire, ils doivent inciter toutes les parties à en tirer les enseignements qui s’imposent et ne jamais nous détourner de l’impératif de poursuivre notre œuvre avec détermination et enthousiasme parce que la dignité et l’invulnérabilité de la Tunisie sont une charge dont sont investis l’ensemble des Tunisiennes et des Tunisiens ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

La Mission Economique Business France près l’Ambassade de France en Algérie organise du 22 au 24 mai 2017 la venue en Algérie d’une délégation...