Tags Posts tagged with "Tunisie, Budget 2013, Hamadi Jebali"

Tunisie, Budget 2013, Hamadi Jebali

par -
0
Le budget de l’Etat pour l’année 2013 a été fixé à 26792 millions de dinars

Le budget de l’Etat pour l’année 2013 a été fixé à 26792 millions de dinars, en hausse de 4,9% par rapport aux estimations actualisées du budget complémentaire de l’année 2012, a indiqué le Chef du gouvernement provisoire, Hamadi Jebali, ce jeudi, 20 décembre 2012, lors d’une séance plénière consacrée à l’examen du budget de l’Etat pour l’année 2013. Cette progression vise, en effet, selon lui, à renforcer davantage les capacités du pays, particulièrement au niveau du développement régional. Il s’agit également de réduire les disparités régionales et lutter contre le chômage à travers la création des nouveaux postes d’emplois et la relance des programmes visant la consolidation de l’emploi et de la formation professionnelle.

En effet, le budget de loi pour l’année 2013, a fixé les dépenses (sans les dépenses de subvention) à 1500,3 millions de dinars contre 1331,9 MD inscrits au titre du budget de la loi complémentaire de l’année 2012, enregistrant ainsi une hausse de 12,6%. 390 MD seront consacrés aux familles nécessiteuses contre 354 MD en 2012. C’est à ce propos qu’il a été décidé de faire bénéficier les 235 mille parmi les familles plus pauvres d’une indemnité de 293 MD.

Bien encore, 350MD seront consacrés aux collectivités locales, contre 436MD prévus dans le budget complémentaire de l’année 2012. Les bourses et les prêts universitaires seront ainsi majorés de 8,2%, passant de 124,9MD en 2012 à 133,1MD pour l’année 2013.

Concernant les dépenses de subvention, elles ont été fixées à 4200 MD pour l’année 2013, représentant de ce fait 15,7% du budget. 2520MD seront consacrés pour la subvention des carburants, 1350MD pour les produits de base et 330MD pour le transport public.

En ce qui concerne les dépenses du développement pour l’année 2013, elles ont été fixées à 5500MD contre 6400MD, en 2012. 63% de ces dépenses seront consacrés au développement, tandis que 28% iront au secteur social et 9% à l’administration.

Les dépenses proposées pour le secteur de l’agriculture et de la pêche sont de l’ordre de 671,8MD, alors que ceux consacrées à l’environnement ont été fixées à 157,140 MD et ceux allouées pour le transport ont avoisiné 18,940 MD. Bien encore, 1200 MD seront consacrés au développement régional, 72,677 MD au secteur touristique et 580MD pour l’emploi et la formation professionnelle.

Hamadi Jebali a indiqué aussi qu’il est prévu de renforcer les ressources propres du pays afin de porter le déficit à 5,9% du PIB et limiter l’endettement public à seulement 46,8% du PIB. A cela s’ajoute la réduction du déficit courant pour atteindre 6,8% du PIB, et ce à travers la bonne gestion des dettes extérieures et la pression sur les prix.

Toutefois, il a indiqué que, suite à l’insuffisance des ressources propres de l’Etat qui pourraient atteindre, selon lui, 19975 millions de dinars, il a été décidé d’entreprendre des s réformes visant la garantie de la justice fiscale et la maîtrise de la pression fiscale. Il s’agit aussi de créer des richesses et améliorer la rentabilité de l’économie nationale.

Et pour maîtriser les équilibres globaux, le chef du gouvernement a précisé que le gouvernement vise, en 2013, à limiter les équilibres d’emprunt aux alentours de 6817 millions de dinars, et ce à travers le financement du déficit budgétaire y compris la privatisation et les dons qui sont estimés à 3957 MD ainsi que le remboursement du principal de la dette publique estimée à 2860MD.

Au sujet de l’année 2012, Hamadi Jebali a précisé que la Tunisie a pu atteindre jusqu’ici un taux de croissance positif de 3,4%, et peut réaliser 3,5% à la fin de cette année, et ce grâce à l’amélioration de la valeur ajoutée de certains secteurs comme l’agriculture, les services marchands et hôtellerie ainsi que les carburants.

Pour l’année 2013, le taux de croissance attendu est de l’ordre d 4,5%, ce qui va permettre de porter le revenu individuel à 7290 dinars contre 6600 dinars, en 2012. Toutefois, cela nécessitera l’amélioration des ressources de financement dont la consommation intérieure privée (4,6%), les dépenses publiques (4,5%) et l’investissement (6,8%).

Cela nécessitera, également, selon le chef du gouvernement, l’augmentation de 6,1 % à prix constants les exportations et l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale.

Il a ajouté que l’année 2012 a pu retrouver son rythme croissant notamment en ce qui concerne les investissements globaux qui se sont accrus de 13,4% pour représenter 22,4% du PIB du pays, et ce grâce à l’amélioration des investissements dans les infrastructures. Les investissements privés ainsi que les investissements extérieurs directs ont atteint 2400 MD. Les réserves en devises au titre de l’année 2012 ont enregistré une progression qui peut atteindre 11200 MD, fin 2012, soit l’équivalent de 106 jours d’exportation.

Il a présidé aussi que le gouvernement travaille actuellement à orienter la subvention vers les familles nécessiteuses seulement. Les dépenses actuelles de subvention ont atteint, en effet, 4200 millions de dinars, soit environ 5,4% du PIB et 15,7% du budget de l’Etat, contre 2800 MD en 2011.

En ce qui concerne l’habitat social, Hamadi Jbali a rappelé le programme visant à remplacer environ 14600 logements sociaux avec des investissements estimés à 220 MD. A cela s’ajoute, la construction de 30 mille logements sociaux au profit des familles nécessiteuses.

Enfin, le chef du gouvernement a précisé que 6000 postes emplois seront consacrés au profit des martyrs et des blessés de la Révolution, tandis que 1250 emplois seront alloués aux familles où personne ne travaille.

Khadija Taboubi

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Ringier Africa Digital Publishing poursuit l’expansion de son portefeuille d’actualités et de médias en lançant Business Insider, la célèbre marque d’actualités numériques destinées au...