Tags Posts tagged with "Tunisie, CNAM,"

Tunisie, CNAM,

par -
Les médecins de libre pratique ont finalement imposé leur rejet des tarifs conventionnels dont ils avaient convenus avec la CNAM

Les médecins de libre pratique ont finalement imposé leur rejet des tarifs conventionnels dont ils avaient convenus avec la CNAM, et les affiliés n’ont d’autre choix que de s’y soumettre.

La CNAM s’est contentée de rendre public un communiqué déclarant qu’elle refuse cette décision unilatérale tout en continuant à prélever, chaque mois que fait le bon Dieu, des centaines de milliers de dinars sur les salaires et pensions de ses affiliés, comme si de rien n’était.

Une « consolation » quand même : la CNAM continuera de recevoir les plaintes sur les dépassements des médecins !

par -
Jusqu’au fin 2011

Jusqu’au fin 2011, la situation financière de la CNAM n’est pas été dramatique. On a une plage financière qui permettra la caisse de faire face à ses engagements que ce soit à court ou moyen terme. C’est ce que nous a affirmé Jamel Zayer, directeur de la comptabilité générale et analytique au sein de la CNAM.

Rencontré, lors d’une journée interactive organisée, ce vendredi 23 novembre, autour du thème « la CNAM coopère avec les médias pour servir l’intérêt public», Jamel Zayer a précisé que le fonds de roulement estimé à 1166 millions de dinars est suffisant pour que la Caisse soit capable d’honorer ses engagements au cours de la période de deux ou trois années à venir.

Pour la polémique suscitée sur le déficit financier de la CNAM, le responsable a démenti les rumeurs selon lesquelles la caisse est déficitaire, affirmant qu’au contraire, elle n’a jamais été déficitaire, depuis sa création. Bien plus, ses états financiers affichent un résultat positif.

Analysant la situation financière de ladite institution, il a fait savoir que le régime des accidents du travail ainsi que le régime d’assurance sociale (indemnité en espèces) sont excédentaires. Toutefois, le régime d’assurance maladie reste déficitaire pour s’établir à 153 millions de dinars. « C’est un régime déficitaire dont la situation était plus grave avant les réformes. Mais avec la mise en place de ces réformes, le déficit a été limité ».

Jamel Zayer a rappelé dans une déclaration à Africanmanager, que la CNAM gère à la fois trois régimes. Le premier est le régime d’assurance sociale, héréditaire de la caisse nationale de la sécurité sociale. Le deuxième a trait à la population dans le secteur privé alors que le dernier régime touche la prévoyance sociale.

Pour la période à venir, le directeur de la comptabilité générale et analytique, a insisté sur la mise en place des actions adéquates. « Je pense qu’il y a des décisions imminentes qui devront être prise surtout avec la prochaine création du conseil national d’assurance maladie »

D’après Jamel Zayer, ledit conseil est appelé à jouer un rôle important et à prendre toutes les décisions et les actions possibles pour maintenir l’équilibre financier à court et moyen terme ».

Selon lui, il faut attendre une période de cinq années pour que ce régime arrive à un point de maturité et évaluer l’effet d’augmentation de cotisations et de prestations et juger, ce faisant, de l’équilibre financier. Pour rappel, la CNAM est en phase de transition, soutenue par l’augmentation progressive des cotisations et des prestations et dont l’impact en trois années (2008, 2009 et 2010) ne peut pas être évalué.

« On est dans une étape d’évaluation et on a attend encore la mise en place un certain nombre d’actions pour que ce régime se maintienne et entre dans une autre période d’équilibre », a t-il conclu.

Il est important de rappeler que l’organisation de la journée interactive revêt une grande importance. Pour Abdelaziz Sbeii, chargé de la communication, c’est le point de départ pour créer une nouvelle relation entre la CNAM, considérée comme une entreprise sociale et les médias en tant que trait d’union entre cette société et les citoyens.

A ce propos, il a été annoncé que la CNAM lancera bientôt son service mobile par SMS qui permettra aux affiliés la consultation de leurs dossiers médicaux. Il permettra également de s’informer de toutes les données en temps réel.

Wiem Thebti

par -
Jusqu’au fin 2011

Jusqu’au fin 2011, la situation financière de la CNAM n’est pas été dramatique. On a une plage financière qui permettra la caisse de faire face à ses engagements que ce soit à court ou moyen terme. C’est ce que nous a affirmé Jamel Zayer, directeur de la comptabilité générale et analytique au sein de la CNAM.

Rencontré, lors d’une journée interactive organisée, ce vendredi 23 novembre, autour du thème « la CNAM coopère avec les médias pour servir l’intérêt public», Jamel Zayer a précisé que le fonds de roulement estimé à 1166 millions de dinars est suffisant pour que la Caisse soit capable d’honorer ses engagements au cours de la période de deux ou trois années à venir.

Pour la polémique suscitée sur le déficit financier de la CNAM, le responsable a démenti les rumeurs selon lesquelles la caisse est déficitaire, affirmant qu’au contraire, elle n’a jamais été déficitaire, depuis sa création. Bien plus, ses états financiers affichent un résultat positif.

Analysant la situation financière de ladite institution, il a fait savoir que le régime des accidents du travail ainsi que le régime d’assurance sociale (indemnité en espèces) sont excédentaires. Toutefois, le régime d’assurance maladie reste déficitaire pour s’établir à 153 millions de dinars. « C’est un régime déficitaire dont la situation était plus grave avant les réformes. Mais avec la mise en place de ces réformes, le déficit a été limité ».

Jamel Zayer a rappelé dans une déclaration à Africanmanager, que la CNAM gère à la fois trois régimes. Le premier est le régime d’assurance sociale, héréditaire de la caisse nationale de la sécurité sociale. Le deuxième a trait à la population dans le secteur privé alors que le dernier régime touche la prévoyance sociale.

Pour la période à venir, le directeur de la comptabilité générale et analytique, a insisté sur la mise en place des actions adéquates. « Je pense qu’il y a des décisions imminentes qui devront être prise surtout avec la prochaine création du conseil national d’assurance maladie »

D’après Jamel Zayer, ledit conseil est appelé à jouer un rôle important et à prendre toutes les décisions et les actions possibles pour maintenir l’équilibre financier à court et moyen terme ».

Selon lui, il faut attendre une période de cinq années pour que ce régime arrive à un point de maturité et évaluer l’effet d’augmentation de cotisations et de prestations et juger, ce faisant, de l’équilibre financier. Pour rappel, la CNAM est en phase de transition, soutenue par l’augmentation progressive des cotisations et des prestations et dont l’impact en trois années (2008, 2009 et 2010) ne peut pas être évalué.

« On est dans une étape d’évaluation et on a attend encore la mise en place un certain nombre d’actions pour que ce régime se maintienne et entre dans une autre période d’équilibre », a t-il conclu.

Il est important de rappeler que l’organisation de la journée interactive revêt une grande importance. Pour Abdelaziz Sbeii, chargé de la communication, c’est le point de départ pour créer une nouvelle relation entre la CNAM, considérée comme une entreprise sociale et les médias en tant que trait d’union entre cette société et les citoyens.

A ce propos, il a été annoncé que la CNAM lancera bientôt son service mobile par SMS qui permettra aux affiliés la consultation de leurs dossiers médicaux. Il permettra également de s’informer de toutes les données en temps réel.

Wiem Thebti

par -
Lors d’une conférence de presse tenue

Lors d’une conférence de presse tenue, vendredi à Tunis, Fethi Chetoune, représentant de la caisse Nationale d’Assurance Maladie, a annoncé que la CNAM lancera bientôt son service mobile par SMS qui permettra aux affiliés la consultation de leurs dossiers médicaux. Il permettra également de s’informer de toutes les données en temps réel.

par -
Le déficit budgétaire de la caisse nationale d’assurance maladie a atteint  les 80 millions de dinars

Le déficit budgétaire de la caisse nationale d’assurance maladie a atteint les 80 millions de dinars, a indiqué Khalil Zaouia dans une déclaration à Mosaïque FM. Ce déficit doublera d’ici 2016, ajoute-t-il.

Le ministre a annoncé qu’un conseil national d’assurance maladie sera mis en place pour examiner la situation actuelle de la caisse et trouver des solutions aux problèmes de financement en collaboration avec les parties sociales et les prestataires de services.

par -
Dans le cadre de l’amélioration de ses prestations

Dans le cadre de l’amélioration de ses prestations, la CNAM a mis en chantier maintes réformes au titre de cette année 2012, dont la plus immédiate est la consultation par SMS du dossier médical. Ce service sera lancé dans les jours à venir, a annoncé le chargé de la communication à la CNAM, dans une interview au journal Assabah.

Ainsi, l’affilié sera informé de toutes les données le concernant, notamment le plafond des dépenses, le remboursement des frais et honoraires, l’accord pour la prise en charge… Les données sont transmises à l’intéressé en temps réel, lui épargnant les déplacements.

De même, la carte intelligente entrera en service, fin 2012, ou début 2013 permettant à chaque affilié de faire le suivi de son dossier médical, et aux médecins, pharmaciens et cliniques d’en faire autant pour leurs honoraires. Il s’agit d’une banque de données concernant le patient

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT