Tags Posts tagged with "Tunisie, Commission, Confiscation"

Tunisie, Commission, Confiscation

par -
Le temps court pour le ministre Salim Ben Hamidane et son juge président de la Commission de la Confiscation. Ce dernier a déclaré

Le temps court pour le ministre Salim Ben Hamidane et son juge président de la Commission de la Confiscation. Ce dernier a déclaré au quotidien tunisien de langue arabe Assabah, que l’opération de confiscation des personnes de la première liste, devra se terminer dans une période maximale de 3 mois. Le ministre des domaines de l’Etat qui a nettement dit qu’il était pressé par le temps, pourra ainsi tout terminer avant la prochaine Constitution !

par -
Dans une interview au quotidien tunisien de langue arabe Attounissya

Dans une interview au quotidien tunisien de langue arabe Attounissya, le président de la Commission de Confiscation, Néjib Hnane a affirmé avoir déjà confisqué, en seulement 15 jours de travail, 72 MDT sous forme de comptes bancaires, 100 voitures pour une valeur de 16 MDT, 600 biens immobiliers dont la valeur individuelle est de 4 MDT (2400 MDT au total donc). Hnane a indiqué aussi avoir mis la main [de l’Etat bien sûr] sur la somme de 4 MDT, découvertes dans des ambassades,  «étrangères» selon le journal [ndlr : Nous pensons plutôt tunisiennes à l’étranger] que l’ancien président tunisien utilisait pour  la promotion de son image.

par -
Dans un entretien téléphonique avec Africanmanager

Dans un entretien téléphonique avec Africanmanager, le président de la commission de la Confiscation a estimé que le nombre d’homme d’affaires concernés par la mesure d’interdiction de voyage est de 497 et que la tentative de réconciliation financière qu’il vient de lancer par le biais de son communiqué appelant à l’auto-dénonciation, pourrait rapporter 1,5 milliard DT à la trésorerie tunisienne. Le Juge Hnane espère, en effet, pouvoir retirer au moins 3 MDT de chaque homme d’affaires qui se laisserait aller à ce genre de réconciliation. «Cela résoudrait tous les problèmes urgents de la Tunisie et cela permettrait, à travers l’une des deux autorités (exécutif ou législatif) d’arrêter les poursuites et les enquêtes contre ces personnes», conclut le président la commission de la Confiscation.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT