Tags Posts tagged with "Tunisie, Crash, avion, libyen,"

Tunisie, Crash, avion, libyen,

par -
0
Des sources bien informées ont confirmé à Africanmanager

Des sources bien informées ont confirmé à Africanmanager, que l’avion militaire médicalisé libyen « Antonov 26 » de fabrication russe, s’est écrasé, vendredi 21 février 2014, à 1h du matin dans un champ de Nyanou dans la région de Grombalia au gouvernorat de Nabeul. L’appareil en provenance de l’aéroport libyen de Miitigua, se dirigeait vers l’Aéroport Tunis Carthage et avait à son bord 11 personnes dont 3 patients, un médecin, deux accompagnateurs et l’équipage formé de 6 membres.

Les personnes à bord de l’avion sont toutes mortes, elles ont été transportées à l’hôpital Charles Nicole pour vérification d’identité , sachant que les corps des personnes en question se sont calcinés suite à l’incendie qui s’est déclenché dans l’avion. La boîte noire de l’appareil est en cours d’analyse pour déterminer les causes de l’accident.

Suite à ce crash, le groupe islamique combattant en Libye, a fait part aujourd’hui de la mort de Meftah Mabrouk Aissa Dhaouadi, un des passagers de l’Antonov libyen. Cette personne, selon la même source, est suspectée d’appartenance à l’organisation libyenne Ansar Chariâa affiliée à Al Qaida. Le ministère tunisien de l’intérieur a confirmé, la présence de Meftah Mabrouk Aissa parmi la liste des onze victimes tuées dans l’accident.

Sur un autre volet, l’ambassadeur de Libye en Tunisie, a nié dans une déclaration accordée aux plusieurs médias, la présence de terroristes dans l’avion sinistré. Il a affirmé que tous les passagers sont des civils et que la cause du crash est un incendie qui s’est déclaré dans les réacteurs de l’avion.

Intervention rapide de la Protection civile

Le porte-parole de la Protection civile Mongi Kadhi a déclaré à Africanmanager que les unités de ce corps étaient sur les lieux quelques minutes après le crash, et que les unités de la protection civile étaient les premières à intervenir après le crash de l’avion libyen, et ont constaté, à leur arrivée, que tous les corps étaient carbonisés. Il a souligné que l’accident s’est produit non loin de Grombalia où se trouve une unité de la protection civile et que le directeur général de l’Office de la Protection civile était présent sur les lieux aux côtés du juge d’instruction et des unités de la Garde Nationale.

Ces déclarations sont en contradiction avec celles du Gouverneur de Nabeul Abdessatar Toumi qui avait affirmé auparavant que l’avion a envoyé un signal de détresse pour recevoir les secours, mais l’intervention était difficile.

Répondant à une question sur la diffusion d’une information sur les réseaux sociaux selon laquelle une opération terroriste a été menée pour faire exploser l’avion, le colonel à la retraite, Mokhtar Ben Nasr y a apposé un démenti catégorique , précisant qu’un incendie s’est déclenché dans deux réacteurs de l’avion. Et d’affirmer que les agents de la protection civile ont constaté que les réacteurs portaient des traces de l’incendie.

A noter que l’office national de la protection civile a dévoilé la liste des victimes du crash de l’avion militaire libyen. Il s’agit de : Slaheddine Rachid Meslati , Walid Khalifa Seifaa , Ameur Saleh Jbeleb , Jomaa Mohamed Abou Raouia , Ahmed Mohamed Koundi , Mesbah Mohamed Fayçal (médecin) , Noureddine Ali Essid , Meftah Mabrouk Aissa (patient) , Mohamed Hakim Ali Essid.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Projet novateur en faveur des entreprises africaines et de leur croissance, l’Initiative AfroChampions vient d’être officiellement lancée à Bamako, au Mali, lors d’un diner...