Tags Posts tagged with "Tunisie, déficit, BCT"

Tunisie, déficit, BCT

par -
 Le Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration, réuni, ce mercredi, en séance mensuelle, a passé en revue les dernières évolutions de la situation économique et financière nationale qui a été marquée par la bonne tenue de la saison agricole et la consolidation du rythme de l’activité dans le secteur des services, notamment le tourisme et le transport, ainsi que par la progression des investissements directs étrangers. Il a noté, également, la poursuite de la baisse de la production et des exportations du secteur industriel au cours des derniers mois, surtout pour les industries manufacturières orientées vers l’exportation, sous l’effet de la récession économique dans la Zone Euro.

La poursuite de la hausse des importations à un rythme plus élevé que celui des exportations a contribué à l’élargissement du déficit courant qui a atteint 4% du PIB durant les cinq premiers mois de l’année en cours contre 3% pour la même période de 2011, exerçant ainsi des pressions sur les avoirs nets en devises. En revanche, l’excédent des opérations en capital avec l’extérieur a permis de contenir ces pressions et de maintenir les avoirs nets en devises au niveau de 10 milliards de dinars, soit l’équivalent de 100 jours d’importation à la date du 25 juin 2012.

Sur le plan monétaire, le Conseil a enregistré le ralentissement du rythme des concours à l’économie, soit 4,2% contre 7,1% au cours de la même période de 2011, ainsi que l’accroissement des crédits impayés et non performants.

Face à ces évolutions, la Banque centrale a intensifié son intervention sur le marché monétaire par l’injection d’une enveloppe moyenne de liquidité de 4,8 milliards de dinars jusqu’au 26 juin 2012. Aussi, le taux d’intérêt au jour le jour sur ce marché a-t-il augmenté pour atteindre 3,74% au cours de la même période.

Concernant l’évolution des prix, le Conseil a relevé la détente des pressions inflationnistes et le début du repli de la hausse du taux d’inflation de 5,7% en glissement annuel au mois d’avril à 5,6% en mai sous l’effet de la baisse des prix des produits alimentaires frais.

A la lumière de ces évolutions, le Conseil d’Administration a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la Banque centrale de Tunisie.

Sur un autre plan, le Conseil a passé en revue l’avancement de l’exécution du programme de réforme du secteur bancaire, surtout en matière de gouvernance, et a décidé un ensemble de nouvelles mesures visant à consolider les fonds propres des banques et le renforcement des règles de la gestion prudente qui seront mises en œuvre progressivement.

par -
Dans le communiqué de son dernier Conseil

Dans le communiqué de son dernier Conseil, la BCT a indiqué que «les paiements extérieurs ont connu, durant la même période, un élargissement du déficit courant se traduisant par la poursuite de la baisse des avoirs nets en devises dont le niveau est revenu, le 14 février courant, à 10.341 MDT ou l’équivalent de 109 jours d’importation contre 113 jours à la fin de l’année écoulée».

Sur le plan monétaire, le conseil de la BCT a attiré l’attention sur «la contraction de la liquidité bancaire s’est poursuivie en février 2012, nécessitant une intervention accrue de la Banque centrale qui a injecté une enveloppe moyenne sur le marché monétaire de 3.873 MDT au cours des treize premiers jours du mois contre 3.743 MDT en janvier. Les tensions sur le marché monétaire se sont traduites par une hausse du taux d’intérêt au jour le jour pour atteindre 3,71% contre une moyenne de 3,16% en janvier».

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui lors d'une conférence, le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et à...

SPORT

Reseaux Sociaux