Tags Posts tagged with "Tunisie, délestage, courant électrique,"

Tunisie, délestage, courant électrique,

par -
« Le délestage du courant électrique est un mal nécessaire »

« Le délestage du courant électrique est un mal nécessaire », a indiqué Rachid Ben Dali, président de la commission technique chargée de l’enquête sur les circonstances et les causes à l’origine des coupures de l’électricité, lors d’une réunion tenue, vendredi, 17 août 2012, au Premier ministère. Selon lui, la Steg est obligée de procéder à des coupures à chaque fois que la consommation dépasse la production.

Lors de cette rencontre, Rachid Ben Dali a également expliqué les perturbations du courant électrique enregistrées, dans plusieurs régions du pays, au cours du mois de juillet 2012, par certaines lacunes techniques enregistrées au niveau des centrales électriques de la Steg.

Le président de la Commission technique a expliqué aussi ces failles par des insuffisances au niveau de l’entretien et du suivi des générateurs électriques, et ce malgré les efforts fournis par la Steg pour maintenir le niveau de production. Cela est dû également à une panne au niveau de 3 générateurs électriques, installés dcans les régions de Fériana, Sfax et Sousse. Ces trois générateurs électriques représentent ensemble 7% de la capacité de production totale de la société. En effet, un retard de 24 heures a été enregistré, par exemple, au niveau de l’entretien du centrale électrique de Radés », a indiqué le responsable.

Selon, Rachid Ben Dali, les lacunes relevées au niveau des centrales électriques sont dues principalement à un manque dans la mise en œuvre des mesures pour faire face aux pics de consommation. Le président de la commission a recommandé de mettre à jour le programme de délestage périodique tout en prenant en considération les principales centrales de pompage et les établissements stratégiques. Il s’agit aussi de suivre les recommandations prises d’avance pour faire face aux pics de forte consommation, telles que l’interconnexion avec les pays voisins, principalement la Libye. Le responsable a suggéré également de coordonner avec les clients grands consommateurs d’électricité afin de maîtriser leurs consommations, lors des pics. Le manque de coordination entre la Steg et la Sonede était aussi parmi les lacunes relevées par la commission technique.

Les autres lacunes relevées par la commission de l’enquête sur les circonstances et les causes à l’origine des coupures de l’électricité ont porté sur les insuffisances du contrôle et du suivi au niveau de l’entretien des équipements. Des faiblesses ont été également relevées suite à l’absence des campagnes de sensibilisation, notamment en ce qui concerne la maîtrise de la consommation au niveau de l’utilisation des climatiseurs et des réfrigérateurs. En effet, la consommation des Tunisiens en électricité ne devrait pas dépasser les capacités de production de la Steg, estimée à environ 3345 MW. L’absence d’une coopération maghrébine, en la matière, principalement avec l’Algérie a été aussi vivement critiquée par la Commission.

Rachid Ben Dali a aussi recommandé à la Steg de construire de nouvelles centrales électriques pour faire face à la hausse de la consommation.

La commission spéciale d’enquête sur les perturbations dans l’électricité est chargée en effet de présenter un rapport sur les circonstances des coupures survenues au cours du mois de juillet, d’identifier les responsabilités et présenter les recommandations et les consignes pour dépasser les lacunes et les failles qui pourraient survenir.

Présidé par Rachid Ben Dali, directeur général de l’énergie, la Commission technique comprend 5 autres membres dont des experts et une enseignante universitaire.

A rappeler que, lors d’une rencontre récente, la Steg a promis que le problème du délestage va être résolu grâce à une contribution énergétique algérienne d’environ 400 MW. Un autre accord avec la Libye en matière d’électricité est toujours en cours de négociation.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux