Tags Posts tagged with "Tunisie, Développement du Sud,"

Tunisie, Développement du Sud,

par -
Visiblement

Visiblement, l’élaboration de stratégies de développement tenant compte des spécificités des régions intérieures, demeure le souci majeur du gouvernement provisoire, visant la réalisation d’un développement durable axé sur la consolidation des assises de la croissance dans les régions fortement négligées par l’ancien régime. Des changements profonds sont, désormais, requis à travers l’amélioration des conditions de vie, le relèvement du revenu par tête d’habitant, la modernisation de l’infrastructure de base notamment entre les régions du sud, et l’émergence de nouveaux pôles économiques.

C’est dans ce contexte qu’un programme de consultation nationale élargie sur les conditions de développement dans les régions a été lancé, depuis janvier 2012. A ce programme, ont été associées toutes les forces vives du pays, y compris les partis politiques et les représentants de la société civile. Concrètement, un programme de développement économique vient d’être lancé pour la création d’un technopôle à Tataouine. Il s’agit de 85 projets d’une valeur de 525 millions de dinars qui ont été annoncés par le ministère de l’industrie pour l’investissement dans cette région. Ces projets devront y créer quelque 1625 emplois.

En effet, la région de Tataouine bénéficiera bientôt de la création d’une usine de ciment qui sera réalisée moyennant une enveloppe de 420 millions de dinars. Ce projet est l’un des plus importants projets annoncés. Sa création offrirait près de 500 emplois directs et environ 1000 emplois indirects.

De même, un ensemble de projets sont en cours de réalisation dans le gouvernorat de Tataouine, à savoir la réalisation d’un technopôle pluridisciplinaire et le renforcement de la pépinière d’entreprises.

Par la suite, il y aura la création d’une zone industrielle qui s’étalera sur une superficie de 14 ha située près de la ville de Tataouine, en plus de l’aménagement de l’ancienne zone industrielle qui s’étend sur une superficie de 10 ha.

Rappelons dans ce contexte qu’au cours des 4 premiers mois de l’année 2012, 15 nouveaux projets industriels ont été déclarés dans le gouvernorat de Tataouine, moyennant des investissements de 9,8 millions de dinars.

S’agissant de l’investissent extérieur, les Etats Unis d’Amérique vont financer les travaux d’extension de l’hôpital régional de Remada et du centre de santé de Dhehiba. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme de coopération humanitaire piloté par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Tunisie et vise à développer l’infrastructure sanitaire à Tataouine.

Prévus en juin 2012, les travaux d’extension concerneront l’aménagement d’un service des urgences, des consultations externes et un service de pédiatrie. Ce programme américain prévoit également l’acquisition de 11 ambulances au profit des gouvernorats de Tataouine, Médenine, Gabès et Kébili.

De même, des fonds suisses de plus de 6 millions de dinars ont été alloués au financement de projets de développement dans cinq régions dans le Sud tunisien, dont deux millions de dinars seront consacrés à l’aménagement de six écoles dans les régions de Médenine et Tataouine. Le reste sera investi dans la création de microprojets, en collaboration avec la banque de financement des petites et moyennes entreprises dans cinq régions du sud dont Médenine et Tataouine.

Dans ce contexte de mobilisation générale aussi bien nationale qu’internationale en faveur du développement des régions de l’intérieur du pays, la coopération internationale décentralisée, et notamment la coopération décentralisée tuniso-européenne, constitue une chance pour ces régions, pour peu qu’elle soit adaptée à des contextes locaux et régionaux particuliers.

Nadia Ben Tamansourt

par -
Visiblement

Visiblement, l’élaboration de stratégies de développement tenant compte des spécificités des régions intérieures, demeure le souci majeur du gouvernement provisoire, visant la réalisation d’un développement durable axé sur la consolidation des assises de la croissance dans les régions fortement négligées par l’ancien régime. Des changements profonds sont, désormais, requis à travers l’amélioration des conditions de vie, le relèvement du revenu par tête d’habitant, la modernisation de l’infrastructure de base notamment entre les régions du sud, et l’émergence de nouveaux pôles économiques.

C’est dans ce contexte qu’un programme de consultation nationale élargie sur les conditions de développement dans les régions a été lancé, depuis janvier 2012. A ce programme, ont été associées toutes les forces vives du pays, y compris les partis politiques et les représentants de la société civile. Concrètement, un programme de développement économique vient d’être lancé pour la création d’un technopôle à Tataouine. Il s’agit de 85 projets d’une valeur de 525 millions de dinars qui ont été annoncés par le ministère de l’industrie pour l’investissement dans cette région. Ces projets devront y créer quelque 1625 emplois.

En effet, la région de Tataouine bénéficiera bientôt de la création d’une usine de ciment qui sera réalisée moyennant une enveloppe de 420 millions de dinars. Ce projet est l’un des plus importants projets annoncés. Sa création offrirait près de 500 emplois directs et environ 1000 emplois indirects.

De même, un ensemble de projets sont en cours de réalisation dans le gouvernorat de Tataouine, à savoir la réalisation d’un technopôle pluridisciplinaire et le renforcement de la pépinière d’entreprises.

Par la suite, il y aura la création d’une zone industrielle qui s’étalera sur une superficie de 14 ha située près de la ville de Tataouine, en plus de l’aménagement de l’ancienne zone industrielle qui s’étend sur une superficie de 10 ha.

Rappelons dans ce contexte qu’au cours des 4 premiers mois de l’année 2012, 15 nouveaux projets industriels ont été déclarés dans le gouvernorat de Tataouine, moyennant des investissements de 9,8 millions de dinars.

S’agissant de l’investissent extérieur, les Etats Unis d’Amérique vont financer les travaux d’extension de l’hôpital régional de Remada et du centre de santé de Dhehiba. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme de coopération humanitaire piloté par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Tunisie et vise à développer l’infrastructure sanitaire à Tataouine.

Prévus en juin 2012, les travaux d’extension concerneront l’aménagement d’un service des urgences, des consultations externes et un service de pédiatrie. Ce programme américain prévoit également l’acquisition de 11 ambulances au profit des gouvernorats de Tataouine, Médenine, Gabès et Kébili.

De même, des fonds suisses de plus de 6 millions de dinars ont été alloués au financement de projets de développement dans cinq régions dans le Sud tunisien, dont deux millions de dinars seront consacrés à l’aménagement de six écoles dans les régions de Médenine et Tataouine. Le reste sera investi dans la création de microprojets, en collaboration avec la banque de financement des petites et moyennes entreprises dans cinq régions du sud dont Médenine et Tataouine.

Dans ce contexte de mobilisation générale aussi bien nationale qu’internationale en faveur du développement des régions de l’intérieur du pays, la coopération internationale décentralisée, et notamment la coopération décentralisée tuniso-européenne, constitue une chance pour ces régions, pour peu qu’elle soit adaptée à des contextes locaux et régionaux particuliers.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT