Tags Posts tagged with "Tunisie, E-commerce, E-marketing,"

Tunisie, E-commerce, E-marketing,

par -

Pour sa première édition, le Salon International du e-commerce et du e-marketing , a ouvert jeudi ses portes aux visiteurs. Selon les organisateurs, ce salon a réuni plus de 50 experts du e-commerce et du e-marketing et représente une opportunité unique de rencontrer les meilleurs spécialistes internationaux dont notamment plus de 80 % des intervenants sont régionaux , d’Europe, des USA et de l’Asie , et ce afin de répondre au mieux aux attentes des visiteurs qui recherchent en priorité des partenaires de proximité .

Le salon a eu, pour cette  première édition, un look très en vogue, des stands bien organisés ainsi que des cyberespaces placés au milieu de l’espace d’exposition et qui ont facilité la vie aux exposants. Mais cela n’a pas empêché les exposants de mentionner que le nombre des visiteurs a été « beaucoup moins » de ce qu’ils attendaient.

Les impressions des exposants, qu’ils soient tunisiens ou étrangers étaient mitigées, beaucoup de points positifs ont été révélés.Mais aussi d’autres points qui n’étaient pas au niveau des attentes des exposants. Un point sur lequel les exposants ont été unanimes, le nombre de visiteurs qui a été en deçà des attentes. Les derniers événements de la révolution  a-t-elle joué un rôle ? fort probable, mais c’est aussi le déficit de publicité et de communication qui s’est fait sentir, nous ont déclaré beaucoup de participants au salon, que nous avons interrogés.

Le premier que nous avons pu interroger, est Yassine-B, un professionnel tunisien dans le domaine de e-commerce, « les visiteurs ne sont pas assez nombreux, je pense qu’il serait mieux d’organiser le salon en fin de semaine afin de permettre aux gens de se déplacer ».

 Un autre exposant, précise que « certes la crise que connait la Tunisie suite au déclenchement de derniers événements de la révolution(grèves, sit in …) a eu des effets, mais cela n’explique pas le fait que le nombre des visiteurs n’était que moyen, et de catégories très confondues », nous a-t-il précisé.

Parmi les quelques bonnes impressions que nous avons pu recueillir, il faut relever celle d’un jeune expert tunisien, qui nous a indiqué que « l’organisation a été impeccable, tant au niveau de l’accueil, qu’au niveau de la communication à l’intérieur du Salon .Cette manifestation est importante pour moi, elle me permet de séduire de nouveaux clients et de rencontrer des prospects, de rechercher des fournisseurs, d’informer les visiteurs professionnels et fidéliser les clients habituels.».

Un exposant Anglais s’est montré également heureux pour sa visite au salon « c’est  un salon vraiment réussi où l’on a pu rencontrer d’intéressants professionnels du web ! Nous sommes très surpris par la diversité des dossiers reçus, à la fois qualitatifs, créatifs et innovants. Nous avons une opportunité pour nouer de nouveaux contacts avec les professionnels tunisiens et nous avons rencontré de nombreux clients internationaux, venus de nul part »

Sur un autre volet, nous avons assisté à des conférences, sur le  concept de l’e-commerce, le e-marketing, et l’importance des réseaux sociaux dans les entreprises, dans ce contexte, Chams Diagne, Directeur Général de Viadeo Africa, a précisé  lors de son intervention que les réseaux sociaux ont pris une place importante dans notre vie quotidienne et nous y faisons appel pour toute recherche d’information.  « Si avoir son site Internet est aujourd’hui primordial, il existe d’autres moyens de se faire connaitre, développer sa visibilité et ses relations professionnelles, comme les réseaux sociaux.

Ces réseaux permettent d’entrer en contact avec de nombreux prospects  qui n’auraient jamais pu avoir connaissance de l’existence de votre société et de vos produits.

S’agissant de l’objectif de sa participation, il a fait savoir que « la société Viadeo vise à nouer des contacts afin de développer un immense club pour que tous les acteurs puissent se rencontrer, échanger, se regrouper.». A-t-il affirmé.

Nadia Ben Tamansourt

par -

Pour sa première édition, le Salon International du e-commerce et du e-marketing , a ouvert jeudi ses portes aux visiteurs. Selon les organisateurs, ce salon a réuni plus de 50 experts du e-commerce et du e-marketing et représente une opportunité unique de rencontrer les meilleurs spécialistes internationaux dont notamment plus de 80 % des intervenants sont régionaux , d’Europe, des USA et de l’Asie , et ce afin de répondre au mieux aux attentes des visiteurs qui recherchent en priorité des partenaires de proximité .

Le salon a eu, pour cette  première édition, un look très en vogue, des stands bien organisés ainsi que des cyberespaces placés au milieu de l’espace d’exposition et qui ont facilité la vie aux exposants. Mais cela n’a pas empêché les exposants de mentionner que le nombre des visiteurs a été « beaucoup moins » de ce qu’ils attendaient.

Les impressions des exposants, qu’ils soient tunisiens ou étrangers étaient mitigées, beaucoup de points positifs ont été révélés.Mais aussi d’autres points qui n’étaient pas au niveau des attentes des exposants. Un point sur lequel les exposants ont été unanimes, le nombre de visiteurs qui a été en deçà des attentes. Les derniers événements de la révolution  a-t-elle joué un rôle ? fort probable, mais c’est aussi le déficit de publicité et de communication qui s’est fait sentir, nous ont déclaré beaucoup de participants au salon, que nous avons interrogés.

Le premier que nous avons pu interroger, est Yassine-B, un professionnel tunisien dans le domaine de e-commerce, « les visiteurs ne sont pas assez nombreux, je pense qu’il serait mieux d’organiser le salon en fin de semaine afin de permettre aux gens de se déplacer ».

 Un autre exposant, précise que « certes la crise que connait la Tunisie suite au déclenchement de derniers événements de la révolution(grèves, sit in …) a eu des effets, mais cela n’explique pas le fait que le nombre des visiteurs n’était que moyen, et de catégories très confondues », nous a-t-il précisé.

Parmi les quelques bonnes impressions que nous avons pu recueillir, il faut relever celle d’un jeune expert tunisien, qui nous a indiqué que « l’organisation a été impeccable, tant au niveau de l’accueil, qu’au niveau de la communication à l’intérieur du Salon .Cette manifestation est importante pour moi, elle me permet de séduire de nouveaux clients et de rencontrer des prospects, de rechercher des fournisseurs, d’informer les visiteurs professionnels et fidéliser les clients habituels.».

Un exposant Anglais s’est montré également heureux pour sa visite au salon « c’est  un salon vraiment réussi où l’on a pu rencontrer d’intéressants professionnels du web ! Nous sommes très surpris par la diversité des dossiers reçus, à la fois qualitatifs, créatifs et innovants. Nous avons une opportunité pour nouer de nouveaux contacts avec les professionnels tunisiens et nous avons rencontré de nombreux clients internationaux, venus de nul part »

Sur un autre volet, nous avons assisté à des conférences, sur le  concept de l’e-commerce, le e-marketing, et l’importance des réseaux sociaux dans les entreprises, dans ce contexte, Chams Diagne, Directeur Général de Viadeo Africa, a précisé  lors de son intervention que les réseaux sociaux ont pris une place importante dans notre vie quotidienne et nous y faisons appel pour toute recherche d’information.  « Si avoir son site Internet est aujourd’hui primordial, il existe d’autres moyens de se faire connaitre, développer sa visibilité et ses relations professionnelles, comme les réseaux sociaux.

Ces réseaux permettent d’entrer en contact avec de nombreux prospects  qui n’auraient jamais pu avoir connaissance de l’existence de votre société et de vos produits.

S’agissant de l’objectif de sa participation, il a fait savoir que « la société Viadeo vise à nouer des contacts afin de développer un immense club pour que tous les acteurs puissent se rencontrer, échanger, se regrouper.». A-t-il affirmé.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE