Tags Posts tagged with "Tunisie, Earth Hour"

Tunisie, Earth Hour

par -
Le 23 mars prochain

Le 23 mars prochain, la Tunisie abritera « Earth Hour » (Heure de la Terre/heure pour la planète), la plus grande manifestation mondiale annuelle organisée tous les derniers samedis du mois de mars, à l’initiative du World Wild Fund For Nature (WWF). Le but est de lutter contre le dérèglement climatique.

Pour la première fois de son histoire, la Tunisie représentée par l’Agence Nationale de Maitrise de l’Energie (ANME) se mobilisera, cette année, en vue de cette action qui a eu lieu, pour la première fois, à Sydney, le 31 mars 2007 de 19 h 30 à 20 h 30.

En effet, cette opération consistera à couper la lumière et débrancher les appareils électriques non essentiels pour une durée d’une heure, dans le but de promouvoir l’économie d’électricité, et ce pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement climatique. L’objectif étant de mobiliser le plus grand nombre des Tunisiens autour de l’enjeu du dérèglement climatique.

Afin de faire la lumière sur le rôle important de cette manifestation, l’ANME a organisé, ce jeudi 14 mars, un point de presse.

Samira Douiri, directrice de la sensibilisation de l’information et des relations publiques (ANME), a affirmé qu’il s’agit d’une excellente occasion destinée à rassembler les différents acteurs, pour un geste noble envers l’environnement qui aura but non seulement de maitriser l’énergie mais aussi de mieux sensibiliser les consommateurs quant au défi de la maîtrise de l’énergie, sachant que le déficit énergétique de la Tunisie est en hausse de 176% en 2012, et s’est situé à 1,6 millions de Tep contre 600 mille Tep en 2010, soit le taux le plus élevé.

Un constat partagé par Faouzi Maamouri, responsable WWF Tunisie et Nord Afrique qui a estimé que ce simple geste induira aussi un changement de comportement des consommateurs au profit de l’économie d’électricité.

Quel impact d’une heure sans lumière ?

Si la soirée a été choisie pour réaliser ce défi, c’est parce que l’extinction de l’électricité pendant une heure de 20h30 à 21h30 à l’avenue Habib Bourguiba Tunis permettra de générer l’équivalent de 520MWh, a indiqué Fathi Hanchi, directeur de l’utilisation rationnelle de l’énergie à l’ANME.

Dans le secteur résidentiel, la consommation électrique sera de l’ordre de 580GWh, soit l’équivalent de 32% de la consommation journalière de l’éclairage résidentiel.

Pour le secteur tertiaire, cette démarche permettra de gagner 330MWh, soit l’équivalent de 15% de la consommation journalière.

De façon générale, on peut noter qu’Earth Hour permettra de réaliser 850Mwh d’économie d’énergie, soit l’équivalent de la consommation d’électricité annuelle pour le besoin d’éclairage de 4000 ménages. Au niveau environnemental, Earth Hour permettra de réduire plus des420 téco2 évitées.

Le 23 mars, Moncef Marzouki inaugurera l’ « Earth Hour », en présence d’un grand nombre d’acteurs exerçant dans plusieurs domaines. Les consommateurs d’énergie sont, donc, invités à participer à cet évènement mondial, directement de chez eux et à éteindre la lumière chez soi et dans les locaux de travail pendant 60minutes, s’engageant dans ce simple geste qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables de changements climatiques qui s’accélèrent.

Wiem Thebti

par -
Le 23 mars prochain

Le 23 mars prochain, la Tunisie abritera « Earth Hour » (Heure de la Terre/heure pour la planète), la plus grande manifestation mondiale annuelle organisée tous les derniers samedis du mois de mars, à l’initiative du World Wild Fund For Nature (WWF). Le but est de lutter contre le dérèglement climatique.

Pour la première fois de son histoire, la Tunisie représentée par l’Agence Nationale de Maitrise de l’Energie (ANME) se mobilisera, cette année, en vue de cette action qui a eu lieu, pour la première fois, à Sydney, le 31 mars 2007 de 19 h 30 à 20 h 30.

En effet, cette opération consistera à couper la lumière et débrancher les appareils électriques non essentiels pour une durée d’une heure, dans le but de promouvoir l’économie d’électricité, et ce pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le réchauffement climatique. L’objectif étant de mobiliser le plus grand nombre des Tunisiens autour de l’enjeu du dérèglement climatique.

Afin de faire la lumière sur le rôle important de cette manifestation, l’ANME a organisé, ce jeudi 14 mars, un point de presse.

Samira Douiri, directrice de la sensibilisation de l’information et des relations publiques (ANME), a affirmé qu’il s’agit d’une excellente occasion destinée à rassembler les différents acteurs, pour un geste noble envers l’environnement qui aura but non seulement de maitriser l’énergie mais aussi de mieux sensibiliser les consommateurs quant au défi de la maîtrise de l’énergie, sachant que le déficit énergétique de la Tunisie est en hausse de 176% en 2012, et s’est situé à 1,6 millions de Tep contre 600 mille Tep en 2010, soit le taux le plus élevé.

Un constat partagé par Faouzi Maamouri, responsable WWF Tunisie et Nord Afrique qui a estimé que ce simple geste induira aussi un changement de comportement des consommateurs au profit de l’économie d’électricité.

Quel impact d’une heure sans lumière ?

Si la soirée a été choisie pour réaliser ce défi, c’est parce que l’extinction de l’électricité pendant une heure de 20h30 à 21h30 à l’avenue Habib Bourguiba Tunis permettra de générer l’équivalent de 520MWh, a indiqué Fathi Hanchi, directeur de l’utilisation rationnelle de l’énergie à l’ANME.

Dans le secteur résidentiel, la consommation électrique sera de l’ordre de 580GWh, soit l’équivalent de 32% de la consommation journalière de l’éclairage résidentiel.

Pour le secteur tertiaire, cette démarche permettra de gagner 330MWh, soit l’équivalent de 15% de la consommation journalière.

De façon générale, on peut noter qu’Earth Hour permettra de réaliser 850Mwh d’économie d’énergie, soit l’équivalent de la consommation d’électricité annuelle pour le besoin d’éclairage de 4000 ménages. Au niveau environnemental, Earth Hour permettra de réduire plus des420 téco2 évitées.

Le 23 mars, Moncef Marzouki inaugurera l’ « Earth Hour », en présence d’un grand nombre d’acteurs exerçant dans plusieurs domaines. Les consommateurs d’énergie sont, donc, invités à participer à cet évènement mondial, directement de chez eux et à éteindre la lumière chez soi et dans les locaux de travail pendant 60minutes, s’engageant dans ce simple geste qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables de changements climatiques qui s’accélèrent.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...