Tags Posts tagged with "Tunisie, Ennahda,"

Tunisie, Ennahda,

par -
La nouvelle aile de la jeunesse du parti islamiste arrivé au pouvoir en Tunisie suscite des réactions mitigées de la part des étudiants

La nouvelle aile de la jeunesse du parti islamiste arrivé au pouvoir en Tunisie suscite des réactions mitigées de la part des étudiants de l’université. Le leader du mouvement des jeunes d’Ennahda Zied Boumekhla  explique que la Tunisie a besoin des étudiants pour aider à renforcer les libertés. Au cœur d’un débat houleux sur le rôle de la religion sur les campus, le mouvement tunisien Ennahda a mis en place un groupe universitaire dirigé par les jeunes, rapporte le site Maghrebia.

« L’université actuelle, en l’absence d’un courant islamique ou du mouvement Ennahda, a besoin du retour de la Jeunesse d’Ennahda, qui empêchera l’université d’être déchirée entre les courants de droite et de gauche », a déclaré Karim Harouni, l’ancien secrétaire général de l’Union générale des étudiants tunisiens (UGET), l’aile estudiantine de ce mouvement islamiste durant les années 1980.

Concernant les récents évènements survenus à l’Université de Manouba et les affrontements relatifs au port du niqab, Zied Boumekhla, responsable des activités étudiantes à Ennahda a exprimé son désaccord quant à la manière dont le sujet avait été traité, ajoutant que cet incident avait été exagéré.

Waseem Hilali, membre de l’UGET, a ajouté pour Magharebia que les échauffourées étaient survenues sur le campus après l’annonce d’Ennahda. « La loi tunisienne interdit aux partis politiques d’entrer dans les universités et de s’y livrer à des activités politiques pour le compte d’un parti quel qu’il soit », a-t-il expliqué.

« Or, nous avons remarqué que les partis s’efforçaient de ne pas étendre leurs ramifications au sein de l’université, à l’exception d’Ennahda », a-t-il ajouté.

Ezeddine Zaatour, membre de l’UGET, a expliqué à Magharebia que le nouveau groupe d’Ennahda « perturbera l’unité des étudiants ».

« Rien ne peut justifier que cette organisation, qui affirme défendre les droits des étudiants, appartienne à un parti politique », a-t-il déclaré, cité par Maghrebia.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...