Tags Posts tagged with "Tunisie, Faculté, Manouba"

Tunisie, Faculté, Manouba

par -
Les violences et les agressions ont repris

Les violences et les agressions ont repris, mardi matin, à la Faculté des lettres de La Manouba où un groupe d’étudiants a empêché le doyen de gagner son bureau.

Contacté par notre confrère Al Jarida, le doyen, Habib Kozdoghli, a indiqué que l’incident, survenu à 10h 30, est le fait du même groupe qui l’avait agressé, le 6 décembre 2011.

Il a ajouté qu’il demandé l’intervention du ministre de l’Intérieur, dans une lettre, et a informé le président de l’Université de La Manouba ainsi que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recharche scientifique de ce qui se passe à la faculté , précisant qu’il ignore les raisons de cette agression et qu’il n’a pas pu, jusqu’à 15 heures,  regagner son bureau et exercer ses fonctions. 

par -
Le corps enseignant de la faculté des lettres et des humanités de La Manouba sont entrés

Le corps enseignant de la faculté des lettres et des humanités de La Manouba sont entrés, ce mardi, en grève de deux jours à la suite d’un différend portant sur le refus d’admission  au cours d’une étudiante portant le niqab.Le doyen de la faculté, cité par notre confrère Al Jarida, a affirmé qu’une délégation composée de professeurs et d’étudiants a organisé une marche pour signifier à la présidence de l’Université leur protestation contre les atteintes dont ils sont encore l’objet de la part des salafistes .Une réunion urgente du syndicat de base de la faculté est prévue à la suite du regain de tension provoqué par l’utilisation par des étudiants salafistes de haut-parleurs, entravant l’ordonnance normale des cours Les incidents ont repris après la décision de déférer un groupe d’étudiants salafistes devant le conseil de discipline pour non-respect du règlement intérieur er entrave des cours.

par -
La tension règne de nouveau à la faculté des lettres et des humanités de La Manouba à la suite de l’utilisation par un groupe d’étudiants salafistes de haut-parleurs

La tension règne de nouveau à la faculté des lettres et des humanités de La Manouba à la suite de l’utilisation par un groupe d’étudiants salafistes de haut-parleurs, ce qui a été considéré par le corps enseignant comme une nuisance  bruit perturbant l’ordonnance des cours, rapporte le site Assaa.Devant le refus des salafistes de baisser le volume des haut-parleurs, les professeurs ont décidé de couper le courant électrique et de se rassembler devant l’université pour réclamer que les conditions soient réunies pour une reprise normale des cours.Cet incident a été à l’origine d’une interruption des cours, alors que la confusion s’est emparée des étudiants et du corps enseignant.  

par -
La direction de la faculté des lettres

La direction de la faculté des lettres, des arts et des humanités de La Manouba a annoncé que les examens du 1er semestre démarreront à partir du mardi 24 janvier et se poursuivront jusqu’au 28 du même mois.

Un communiqué de la faculté ajoute que tous les cours seront suspendus durant la période des examens de même que tous les services fournis aux étudiants, la faculté devenant de ce fait un centre d’examen fermé.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE