Tags Posts tagged with "Tunisie, Fitch, Hannibal Lease,"

Tunisie, Fitch, Hannibal Lease,

par -
Fitch Ratings a abaissé de ‘BB(tun)’ à ‘BB-(tun)’ la note nationale à long terme de Hannibal Lease (HL) et confirmé sa note nationale

Fitch Ratings a abaissé de ‘BB(tun)’ à ‘BB-(tun)’ la note nationale à long terme de Hannibal Lease (HL) et confirmé sa note nationale à court terme ‘B(tun)’. La perspective de la note nationale à long terme est stable.

L’abaissement de la note à long terme de HL reflète les risques accrus qui pèsent sur les fondamentaux de la société en raison de la forte détérioration de sa rentabilité et de l’affaiblissement de sa qualité d’actifs. En outre, la liquidité de HL demeure tendue et plus serrée que celle de ses homologues.

 La rentabilité et la qualité d’actifs de HL ont été significativement affectées en 2011 par la détérioration de la conjoncture économique et de la situation politique en Tunisie. Les créances douteuses ont sensiblement augmenté, ce qui, avec le ralentissement de l’activité de prêt, a conduit à une vive hausse du ratio de créances douteuses sur prêts bruts (8,8% à fin 2011). Le ratio de créances douteuses nettes sur fonds propres s’établissait à un niveau élevé de 32% à fin 2011 malgré les efforts menés par HL pour augmenter son stock de provisions (les dotations aux provisions pour créances douteuses représentaient 61% du résultat brut d’exploitation en 2011). Fitch estime que la qualité d’actifs de HL restera sous pression en 2012 en raison de son important stock de prêts rééchelonnés (classés sains et représentant 8,7% des prêts nets de HL à fin 2011) et de la forte concentration de son portefeuille de prêts (les 20 principaux débiteurs représentaient 141 % des fonds propres durs  ou « core capital » comme définit par Fitch, à fin 2011). Toutefois, les efforts de recouvrement de créances se sont traduits par une stabilisation des indicateurs de qualité d’actifs de HL à fin juin 2012.

 Fitch ne s’attend qu’à un léger redressement de la rentabilité de HL en 2012 en raison d’une conjoncture économique tunisienne toujours fragile, bien qu’en amélioration, et des difficultés à restaurer sa qualité d’actifs.  Les ratios de rentabilité d’exploitation de la société étaient parmi les plus faibles du secteur tunisien en 2011, avec un rendement d’exploitation des fonds propres moyens de 9,3% et un rendement d’exploitation des actifs moyens de 0,9%.

Le secteur financier tunisien a subi d’importantes tensions de liquidité au premier semestre 2012. HL ne bénéficie pas d’un adossement à un groupe bancaire et est très dépendante des marchés financiers pour son financement, ce qui est un handicap dans un marché obligataire tendu. La liquidité de HL est serrée et ses sources de refinancement disponibles en cas d’urgence sont limitées.

 L’augmentation de capital prévue d’ici fin 2012 devrait renforcer le ratio Tier 1 de HL. Selon Fitch, le ratio Tier 1 restera toutefois faible compte tenu du niveau élevé des créances douteuses nettes de la société.

Source : Fitch Ratings

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT