Tags Posts tagged with "Tunisie, four, Sotuver,"

Tunisie, four, Sotuver,

par -
Nous apprenons

Nous apprenons, de sources concordantes et vérifiées chez l’entreprise, qu’un important incident technique a arrêté, depuis la fin de la semaine dernière, l’outil de production de la Sotuver (Société cotée en bourse) et qui est son four. Selon nos sources, que la société a refusé de confirmer ou d’infirmer, le four principal de la Sotuver aurait subi des dommages que nos sources estimaient importants et qui pourraient entraîner  un long arrêt de production à la Sotuver. Cette dernière pourrait, pour y faire face, avoir recours à son stock pour honorer ses prochaines commandes. On ne sait cependant pas l’étendue de ce stock. Nos contacts, auprès de la BVMT et du CMF, ont implicitement confirmé l’incident, se limitant à dire que la Sotuver rendra public un communiqué explicatif.

Dans ce communiqué, la «Sotuver informe ses actionnaires qu’un incident est survenu le vendredi 20 janvier 2012 au niveau de l’atelier de fusion provoquant l’arrêt de la production. Les équipes du constructeur ont été dépêchées le jour même et ont entrepris les réparations nécessaires. Il est à noter que la société dispose d’un stock suffisant pour répondre à la demande actuelle. Aussi, la Sotuver prendra toutes les mesures nécessaires pour honorer tous ses engagements dans les délais prévus. Elle communiquera en temps opportun la date de reprise de la production».

Au téléphone, le DG Hamdane Ben Othmane, confirme cependant nos information concernant la chute  de plaques réfractaires du plafond du four, en en minimisant cependant les dégâts. Il confirme aussi l’arrêt de la production, refusant de l’estimer dans le temps, même s’il confirme la difficulté de trouver actuellement les plaques réfractaires nécessaires à la réparation du four.

Il nous apprend aussi que l’incident était intervenu d’une manière brusque alors que la Sotuver essayait un nouveau coloris pour un client français qui se serait montré compréhensif pour l’interruption de sa commande. Il relativise ensuite l’impact de cette rupture de la production, en nous indiquant que la Sotuver dispose d’un stock de 10 mille tonnes qui devrait lui permettre de faire face aux commandes en cours.

On apprendra aussi, toujours selon le DG de la Sotuver, que le constructeur allemand, venu constater les dégâts, avait estimé cet incident normal et était déjà arrivé chez d’autres verriers. L’entreprise, assurée auprès du Lloyd tunisien (société d’assurance du groupe Bayahi majoritaire à la Sotuver), tenterait de trouver une parade rapide à cet incident par des techniciens anglais, actuellement chez la Sotuver aux cotés des représentants du constructeur allemand du four endommagé. Hamdane nous affirme, toujours aussi confiant, que les travaux du second four démarreront, dans les semaines à venir.

Notons, par ailleurs, que la Sotuver venait, juste avant cet incident, de publier ses indicateurs d’activités trimestriels pour 2011.

Selon ces indicateurs, «le chiffre d’affaires enregistré, au quatrième trimestre 2011, a atteint 7,726 MDT,  soit +38,7 % par rapport aux revenus de la même période 2010. Les performances du 3ème trimestre ont été confirmées, ramenant l’amélioration du chiffre d’affaires de +1,6% à  +8,5% au 31/12/2011. Les réalisations annuelles sont passées de 24,530 MDT en 2010  à 26,617 MDT en 2011, représentant un record historique.  Les revenus sur le marché local ont connu, courant ce 4ème trimestre, un accroissement de 19,4%, ramenant la baisse enregistrée, au 30 septembre, de -22,8% à -15,8%, au 31 décembre 2011».

La Sotuver assure aussi poursuivre «ses performances en matière d’export dont les revenus ont doublé, passant de 5,095 millions de dinars à 10,245 millions de dinars, en 2011, soit 38,5% du chiffre d’affaires global. La  valeur de la production a enregistré une amélioration de 13,1%, passant de 24,356 millions de dinars à 27,550 millions de dinars. L’endettement global est passé de 9,874 millions de dinars, en 2010, à 12,087 millions en 2011, soit une progression de +22,4%. Ces crédits ont  servi au financement des investissements réalisés».

La Sotuver indique, par ailleurs, qu’elle avait poursuivi, en 2011, son programme de modernisation des équipements et son plan de développement axé sur l’augmentation de la capacité de production et le renforcement des moyens de contrôle qualité. Les investissements réalisés en 2011 ont atteint 5,375 millions de dinars. Reste à savoir comment l’arrêt de production se répercutera sur les résultats de 2012, et cela surtout en fonction de la vitesse des réparation et d’une reprise normale de la production. Aux dernières nouvelles que nous tenons de sources informées à l’interieur de la Sotuver, décision aurait été prise cet apres-midi suite à une réunion de crise, d’arrêter complètement le four et de faire ce qu’on appelle une réparation à froid. Cette précédure de vidange du four et de sa réparation, nécessiterait selon les professionnels que nous avons pu contacter, une relativement longue période d’arrêt !

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT