Tags Posts tagged with "Tunisie, grandes surfaces,"

Tunisie, grandes surfaces,

par -
0
Le ministère du commerce et de l'artisanat envisage d'octroyer de nouvelles autorisations pour la création de grandes surfaces commerciales

Le ministère du commerce et de l’artisanat envisage d’octroyer de nouvelles autorisations pour la création de grandes surfaces commerciales, notamment, dans les régions où cette infrastructure commerciale est peu développée, selon un communiqué publié lundi.

Les besoins additionnels en grandes et moyennes surfaces commerciales en Tunisie sont estimés à 90 000 mètres carrés à l’horizon 2016, d’après les résultats d’une étude relative à la mise en place d’un plan directeur pour l’aménagement de ces espaces commerciaux.

Ces besoins s’élèvent à 40 000 mètres carrés, pour le grand Tunis, à 20 000 mètres carrés pour la région du Sahel ( Sousse, Monastir, Mahdia) et Sfax et à 10 000 mètres carrés dans d’autres régions telles que Bizerte, Nabeul, Gafsa, Sidi Bouzid, Kairouan et Gabès.

Toute personne intéressée par la création de ces surfaces est appelée à déclarer son intention d’investissement auprès du ministère du commerce, informe le communiqué.

Le ministère du commerce appelle également les entreprises intéressées par ces projets à proposer des recommandations pour l’aménagement d’hypermarchés dans des régions, autres que celles identifiées par l’étude.

par -
0
Les premiers responsables des grandes surfaces ont convenu

Les premiers responsables des grandes surfaces ont convenu, lundi, de réduire leur marge bénéficiaire sur certains produits alimentaires, et ce, jusqu’à juin 2012.

Au cours d’une réunion, tenue, à Tunis, avec le ministre délégué, chargé du commerce, Béchir Zaafouri, les représentants des grandes surfaces ont fixé une liste des produits en question, soit, les viandes rouges, les dérivés de volailles, les œufs, les légumes, les dérivés du lait, les poissons, l’huile d’olive et les huiles végétales.

Contacté par la TAP, Moncef M’barak, président de la fédération nationale des services, a affirmé «que cette baisse concerne essentiellement les produits non subventionnés». Il a avancé que les grandes surfaces ont adhéré volontairement à cette action afin de limiter la hausse des prix, formulant l’espoir de voir les autres distributeurs et commerçants rejoindre cette initiative citoyenne. Les participants à la réunion ont évoqué certaines questions liées notamment, à l’exportation illégale des produits alimentaires y compris ceux dont la production est baissière, à l’instar du lait, des produits agricoles, des volailles et des œufs.

Le ministre a souligné, à cette occasion, que les efforts se poursuivent encore avec le concours des différents acteurs sur le marché, dans le but de préserver le pouvoir d’achat du consommateur.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE