Tags Posts tagged with "Tunisie, Hamadi Jebali, tourisme"

Tunisie, Hamadi Jebali, tourisme

par -
Les amateurs de soleil sont les bienvenus sur les  plages de Tunisie

Les amateurs de soleil sont les bienvenus sur les plages de Tunisie, même si un gouvernement islamiste dirige actuellement le pays méditerranéen qui tire le clair de ses ressources du tourisme, a déclaré, lundi, le chef du Gouvernement Hamadi Jebali. « Nous allons respecter les traditions de nos visiteurs s’agissant de leur nourriture, habillement et mode de vie, a-t-il rassuré lors d’une conférence sur la promotion du tourisme, organisée sur l’île de Djerba, connue pour ses plages de sable blanc et ses thalassos de luxe.

Comme pour appuyer son message, une large sélection de boissons alcoolisées était offerte, lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence sur le tourisme, dimanche soir, précise l’agence Reuters

« Malheureusement, d’aucuns veulent présenter la Tunisie sous les traits d’une jungle, et semer la panique et la confusion à propos du gouvernement issu du mouvement Ennahda, mais cela ne reflète pas la réalité et la preuve en est que ces détracteurs s’expriment librement », a déclaré Hamadi Jebali aux journalistes en marge de la conférence.

Environ 5 millions de touristes ont visité le pays, l’année dernière, contre 7 millions, en 2010, alors que les craintes sur la sécurité ont amené les touristes à bouder le pays ou à annuler leurs réservations. La Tunisie a, depuis, opéré une transition relativement douce vers la démocratie et les touristes sont de retour dans ses stations balnéaires. Mais des protestations occasionnelles et des craintes persistantes qu’Ennahda cherche à islamiser progressivement la société ont freiné la reprise, de même que la crise économique en Europe.

Jebali a déclaré que les réservations se sont améliorées, en 2012, et la Tunisie espérait récupérer ses 7 millions de touristes et en attirer davantage en encourageant les visites à des sites historiques, culturels et le désert du Sud. Dans un effort destiné à apaiser les craintes que la Tunisie impose la charia, ou la loi islamique, comme le réclament certains islamistes conservateurs, Jebali a affirmé qu’une constitution est en cours d’élaboration qui permettrait de sauvegarder la nature «civile» de l’Etat. «Nous voulons rassurer tout le monde et même notre propre peuple qu’il n’y a rien à craindre de la liberté et la démocratie », a-t-il dit. Avec Reuters

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...