Tags Posts tagged with "Tunisie, Hexabyte, bourse"

Tunisie, Hexabyte, bourse

par -
0
Dans une toute récente note

Dans une toute récente note, relative à l’offre publique à prix ferme pour l’introduction en bourse de Hexabyte, un des FSI en activité sur le marché tunisien des TIC, l’intermédiaire en bourse «Maxula Bourse », donne un avis négatif sur cette introduction.

Dans cette note titrée « Hexabyte en bourse : Souscription à haut risque », l’intermédiaire en bourse dit pourtant que «boosté par le développement de l’économie numérique, le secteur des TIC en Tunisie est fortement dynamique et les fournisseurs d’accès à internet ont un potentiel de croissance indéniable. Le faible taux de pénétration d’internet (7,4%) laisse présager le développement de leurs activités et augure des rendements futurs supérieurs ». Maxula va plus loin et ne tarit pas d’éloge sur la société candidate à la cotation sur l’alternatif en indiquant que «Hexabyte peut s’appuyer, dans son processus de développement, sur une situation financière saine. Les fondamentaux de la société témoignent d’une bonne assise financière. Pour preuve, sous la direction d’un management de qualité, la société a réussi à aboutir à des résultats bénéficiaires au fil de son développement ».

L’intermédiaire en bourse conclut cependant et à la surprise générale et dans ce qui est une première dans l’activité d’introduction en bourse, donne un avis défavorable à cette introduction. « L’évaluation entreprise sur l’action de la société se base sur des prévisions dont la réalisation reste tributaire de plusieurs changements structurels.

La position actuelle de la société Hexabyte et la considération de la faible part de marché qu’elle détient (7%) laisse planer le doute sur sa capacité à atteindre les objectifs futurs qu’elle se fixe », indique Maxula dans sa note. Et l’intermédiaire boursier d’ajouter que «même avec le potentiel de croissance qu’offre le secteur, l’amélioration de la part de marché d’Hexabyte semble être une condition sine qua non à la réalisation du niveau d’activité futur, tel que prévu par son management. Combler le retard accumulé par rapport aux fournisseurs d’accès à internet de la place, en termes de parc d’abonnés, risque cependant de ne pas être très aisée ». Nous y reviendrons certainement.

par -
0
Dans une toute récente note

Dans une toute récente note, relative à l’offre publique à prix ferme pour l’introduction en bourse de Hexabyte, un des FSI en activité sur le marché tunisien des TIC, l’intermédiaire en bourse «Maxula Bourse », donne un avis négatif sur cette introduction.

Dans cette note titrée « Hexabyte en bourse : Souscription à haut risque », l’intermédiaire en bourse dit pourtant que «boosté par le développement de l’économie numérique, le secteur des TIC en Tunisie est fortement dynamique et les fournisseurs d’accès à internet ont un potentiel de croissance indéniable. Le faible taux de pénétration d’internet (7,4%) laisse présager le développement de leurs activités et augure des rendements futurs supérieurs ». Maxula va plus loin et ne tarit pas d’éloge sur la société candidate à la cotation sur l’alternatif en indiquant que «Hexabyte peut s’appuyer, dans son processus de développement, sur une situation financière saine. Les fondamentaux de la société témoignent d’une bonne assise financière. Pour preuve, sous la direction d’un management de qualité, la société a réussi à aboutir à des résultats bénéficiaires au fil de son développement ».

L’intermédiaire en bourse conclut cependant et à la surprise générale et dans ce qui est une première dans l’activité d’introduction en bourse, donne un avis défavorable à cette introduction. « L’évaluation entreprise sur l’action de la société se base sur des prévisions dont la réalisation reste tributaire de plusieurs changements structurels.

La position actuelle de la société Hexabyte et la considération de la faible part de marché qu’elle détient (7%) laisse planer le doute sur sa capacité à atteindre les objectifs futurs qu’elle se fixe », indique Maxula dans sa note. Et l’intermédiaire boursier d’ajouter que «même avec le potentiel de croissance qu’offre le secteur, l’amélioration de la part de marché d’Hexabyte semble être une condition sine qua non à la réalisation du niveau d’activité futur, tel que prévu par son management. Combler le retard accumulé par rapport aux fournisseurs d’accès à internet de la place, en termes de parc d’abonnés, risque cependant de ne pas être très aisée ». Nous y reviendrons certainement.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Le Mali n'en finit pas avec les épisodes sanglants depuis que les djihadistes se sont implantés dans ce vaste territoire de 1,24 million km²,...

SPORT