Tags Posts tagged with "Tunisie, Investissement agricole,"

Tunisie, Investissement agricole,

par -
Deux mois après le début de l’année 2012

Deux mois après le début de l’année 2012, les investissements agricoles privés des catégories « B » et « C » agréés par les comités d’octroi d’avantages ont atteint 33,2 MD, ce qui correspond à une croissance de 9,8% par rapport à la même période de l’année 2011 (30,3 MD) et ce, suite à l’approbation de 429 opérations d’investissement.

Le maintien de cette cadence permettra d’atteindre aisément les objectifs de l’année 2012 établis sur la base d’un taux de croissance de 9%.

Cependant, une chute de 8,4% a été constatée au niveau des investissements déclarés par rapport à la même période de l’année 2011.

Concernant les investissements agréés au profit des jeunes promoteurs, le taux de croissance a atteint 60%, l’équivalent de 4,3 MD jusqu’à la fin du mois de février 2012 contre 2,7 MD pour la même période de l’année 2011.

Le nombre d’emplois prévus par l’ensemble des investissements agréés a évolué de 11.7% par rapport aux deux premiers mois de 2011 passant de 460 à 514 postes.

Pour les prêts fonciers, le nombre de bénéficiaires a doublé pour atteindre 16, engendrant le triplement du montant total des prêts accordés (0,9 MD contre 0,3 MD).

par -
Les résultats du premier mois de l’année 2012 semblent  rassurants aussi bien pour le nombre de projets agrées et le montant

Les résultats du premier mois de l’année 2012 semblent rassurants aussi bien pour le nombre de projets agrées et le montant d’investissement qui y est rattaché que pour le nombre d’emplois crées.

Selon les chiffres disponibles, 60 opérations d’investissement, toutes au niveau du gouvernorat de Kasserine, ont bénéficié de l’accord du comité d’octroi d’avantages pour un montant de 3.1 MD, permettant de générer 84 emplois, ce qui correspond à une croissance de 25% pour le nombre, 40% pour l’investissement et 281% pour l’emploi, et ce par rapport à l’année 2011.

L’acquisition d’équipements agricoles et d’irrigation constitue la composante principale de ces investissements agrées au niveau du gouvernorat de Kasserine, l’équivalent de 55.4%.

Il est à signaler aussi que le comité national d’octroi d’avantages a agréé au mois de janvier 2012, six Projets d’un montant global d’investissement de 5.4 MD

par -

Les investissements déclarés jusqu’au mois d’octobre 2011 devraient atteindre 479,9 millions de dinars contre 686.8 millions de dinars au cours de la même période de 2010, soit une régression de 30.1%. Ces investissements permettront de générer environ 4 mille emplois, dont 166 au profit des diplômés du supérieur.

On constate que l’accroissement de l’investissement agricole a concerné plusieurs gouvernorats avec une progression de notable dans les régions, soit 110% dans le gouvernorat de Sousse, de 97% dans le gouvernorat de Gafsa et de Jendouba, 69% dans celui de Mahdia, de 55% dans celui de Monastir et de 51% dans celui de Bizerte.

La répartition de ces investissements par activité révèle l’importance de la croissance des investissements drainés par l’aquaculture (56,6 MD). Cette activité intéresse encore les promoteurs réalisant un taux d’accroissement de 133.5% en comparaison avec les résultats de l’année écoulée.

En fait, l’aquaculture constitue un secteur promoteur en raison de sa capacité de répondre davantage aux besoins des consommateurs en matière de poissons.

Pour les investissements privés des catégories « B », ils s’élevaient à 320MD, ce qui correspond à une croissance de 3.3% par rapport à la même période de l’année précédente.

W.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

En République démocratique du Congo, un communiqué officiel confirme le massacre de policiers dans la province du Kasaï, rapporte le site rfi.fr. Un document signé...