Tags Posts tagged with "Tunisie, investissement, Menacorp"

Tunisie, investissement, Menacorp

par -
Bon nombre des problèmes à l’origine de la Révolution du 14 janvier en Tunisie

Bon nombre des problèmes à l’origine de la Révolution du 14 janvier en Tunisie, non seulement persistent encore aujourd’hui mais se sont aggravés depuis le soulèvement, note « The National », journal en langue anglaise paraissant à Abou Dhabi.

Avant la Révolution, la croissance économique devrait atteindre 5,4 pour cent, l’année dernière, et le déficit budgétaire ne devait pas dépasser 2,5 pour cent du PIB.

Au lieu de cela, l’économie s’est contractée de 1,8 pour cent alors que, avec la Révolution, des usines ont fermé, et la nouvelle situation a dissuadé les touristes et les investisseurs de venir, tandis que le déficit s’élève actuellement à 6,6 pour cent du PIB.

Le taux de chômage n’en était pas moins élevé avant la révolution, se situant à 14 pour cent. Ce taux est aujourd’hui de 18 pour cent, et la plupart des plus démunis du pays sont en proie à des difficultés.

Les acteurs économiques estiment que le desserrement de l’emprise exercée par l’ancien régime a contribué à la dégradation de l’économie tunisienne et l’absence de réformes claires a accéléré le rythme de la détérioration économique.

«Toutes les grandes entreprises ne fonctionnaient pas si mal et étaient sous contrôle, même si elles étaient sous l’emprise de la famille Ben Ali », a déclaré Fathi Ben Grira, le directeur général de Menacorp, la société d’investissement basée à Abu Dhabi » . « Il en est résulté que la Tunisie est aujourd’hui un pays désorganisé », ajoute-t-il.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux