Tags Posts tagged with "Tunisie, investisseurs turcs"

Tunisie, investisseurs turcs

par -
0
Face au volume limité des échanges entre la Tunisie et la Turquie qui se situe autour d'un milliard de dollars

Face au volume limité des échanges entre la Tunisie et la Turquie qui se situe autour d’un milliard de dollars, les deux pays s’emploient actuellement à promouvoir la coopération bilatérale dans les différents domaines.

Une volonté qui s’est nettement exprimée après la révolution et confirmée par les visites successives des haut responsables turcs et surtout les intentions d’investissement des hommes d’affaires turcs qui ne cessent de se consolider au fil des mois.

 

La visite de la délégation turque composée de 18 hommes d’affaires, ce mercredi 2 mai 2012, à Tunis, porteuse d’un ensemble de projets dans plusieurs domaines, la confirme. Le but escompté est de réfléchir sur les moyens de développer la coopération et de promouvoir le partenariat économique en se focalisant sur certains secteurs tels que l’industrie, la santé, le phosphate et l’énergie.

Le grand moment de cette mission a été une séance de travail qui s’est tenue entre Ridha Bettaïeb, ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, et les hommes d’affaires turcs, conduits par Rizanur Meral, Président de la confédération turque des hommes d’affaires (Tuskan)

En visite pour la première fois en Tunisie, Tuskan, l’une des grandes associations en Turquie avec plus de 40 mille adhérents, cherche à mieux identifier les spécificités et potentialités du marché tunisien, ainsi que de nouvelles opportunités de partenariat tout en développant le niveau des échanges commerciaux et économiques entre les deux pays.

C’est la raison pour laquelle Riadh Bettaieb, le ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, a saisi cette occasion pour exposer les différentes dispositions mises en œuvre pour les investisseurs turcs ainsi que les opportunités dont dispose la Tunisie postrévolutionnaire afin de stimuler la création de projets.

D’ailleurs et dans le but d’encourager davantage les investisseurs turcs à percer sur le marché tunisien, le ministre de l’Investissement a annoncé que la nouvelle Tunisie ouvre de nouvelles perspectives en créant une représentation de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) à Istanbul..

Une démarche stratégique qui intervient dans le cadre de l’ouverture de 5 représentations de la FIPA à l’étranger et qui seront installées à Istanbul, en Scandinavie, en Malaisie, aux Emirats arabes unis et en Amérique du Nord. L’étant objectif est de hisser le partenariat avec ces pays tout en stimulant davantage les flux d’investissements entre la Tunisie et ces pays.

De son coté, Rizanur Meral, a affirmé la volonté de cette délégation de chercher de nouvelles opportunités d’investissements, lesquelles seront bénéfiques aussi bien pour les Turcs que pour les Tunisiens. Une volonté qui sera partagée avec les hommes d’affaires tunisiens qui seront au rendez-vous demain avec leurs homologues turcs pour négocier les chances de partenariat. Un partenariat durable qui répond aux attentes de deux peuples.

Wiem Thebti

par -
0
Face au volume limité des échanges entre la Tunisie et la Turquie qui se situe autour d'un milliard de dollars

Face au volume limité des échanges entre la Tunisie et la Turquie qui se situe autour d’un milliard de dollars, les deux pays s’emploient actuellement à promouvoir la coopération bilatérale dans les différents domaines.

Une volonté qui s’est nettement exprimée après la révolution et confirmée par les visites successives des haut responsables turcs et surtout les intentions d’investissement des hommes d’affaires turcs qui ne cessent de se consolider au fil des mois.

 

La visite de la délégation turque composée de 18 hommes d’affaires, ce mercredi 2 mai 2012, à Tunis, porteuse d’un ensemble de projets dans plusieurs domaines, la confirme. Le but escompté est de réfléchir sur les moyens de développer la coopération et de promouvoir le partenariat économique en se focalisant sur certains secteurs tels que l’industrie, la santé, le phosphate et l’énergie.

Le grand moment de cette mission a été une séance de travail qui s’est tenue entre Ridha Bettaïeb, ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, et les hommes d’affaires turcs, conduits par Rizanur Meral, Président de la confédération turque des hommes d’affaires (Tuskan)

En visite pour la première fois en Tunisie, Tuskan, l’une des grandes associations en Turquie avec plus de 40 mille adhérents, cherche à mieux identifier les spécificités et potentialités du marché tunisien, ainsi que de nouvelles opportunités de partenariat tout en développant le niveau des échanges commerciaux et économiques entre les deux pays.

C’est la raison pour laquelle Riadh Bettaieb, le ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, a saisi cette occasion pour exposer les différentes dispositions mises en œuvre pour les investisseurs turcs ainsi que les opportunités dont dispose la Tunisie postrévolutionnaire afin de stimuler la création de projets.

D’ailleurs et dans le but d’encourager davantage les investisseurs turcs à percer sur le marché tunisien, le ministre de l’Investissement a annoncé que la nouvelle Tunisie ouvre de nouvelles perspectives en créant une représentation de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) à Istanbul..

Une démarche stratégique qui intervient dans le cadre de l’ouverture de 5 représentations de la FIPA à l’étranger et qui seront installées à Istanbul, en Scandinavie, en Malaisie, aux Emirats arabes unis et en Amérique du Nord. L’étant objectif est de hisser le partenariat avec ces pays tout en stimulant davantage les flux d’investissements entre la Tunisie et ces pays.

De son coté, Rizanur Meral, a affirmé la volonté de cette délégation de chercher de nouvelles opportunités d’investissements, lesquelles seront bénéfiques aussi bien pour les Turcs que pour les Tunisiens. Une volonté qui sera partagée avec les hommes d’affaires tunisiens qui seront au rendez-vous demain avec leurs homologues turcs pour négocier les chances de partenariat. Un partenariat durable qui répond aux attentes de deux peuples.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT