Tags Posts tagged with "Tunisie, Kamel Jandoubi, ISIE, Assemblée Nationale Constituante"

Tunisie, Kamel Jandoubi, ISIE, Assemblée Nationale Constituante

par -

Kamel Jandoubi, le président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (l’ISIE), a annoncé, lundi, lors  d’une conférence de presse, les résultats  définitifs du scrutin du 23 octobre, qui constituait les premières élections libres du pays.

Après examen des recours concernant l’élection de l’Assemblée Nationale Constituante, le parti islamiste Ennahdha a remporté 89 des 217 sièges de l’Assemblée constituante tunisienne, soit 41% des élus. Il est suivi par le parti du Congrès pour la République (CPR) dont le nombre des voix ont atteint 341549 (29 sièges) et le mouvement « Pétition populaire » (26 sièges).

D’après les chiffres, le parti Ettakatol  n’obtient, quant à lui, que 20 sièges (9.2%), sachant que 16 sièges ont été accordés au Parti démocrate progressiste (PDP), soit 7.4% des élus.  Le Pôle démocratique moderniste (PDM)  a 5 élus.
Viennent ensuite l’Initiative (5 sièges), soit2.3% des élus, Afek Tounes (4 sièges) en recueillant 1.8% des suffrages. Le PCOT a obtenu 3 sièges (1.4%). Deux sièges également pour  Achab et MDS (0.9%)
Les 16 sièges restants sont remportés chacun par des partis et listes indépendants.

Pour les résultats de vote à l’étranger, les chiffres publiés, lundi,  ont conforté le parti d’Ennahdha dans sa position de favori dans les 6 circonscriptions avec des pourcentages élevés pour s’établir à 76031 élus.
Pour cette première opération libre en Tunisie, le taux de participation s’est situé  à 54.1%, soit beaucoup moins que les 90% initialement estimés par la commission électorale indépendante. En effet, le nombre des électeurs a atteint  4 094657 dont 214231 électeurs à l’étranger sur un corps électoral estimé à 7,569 millions de personnes.

Le nombre des voix justes s’élevait à 4053148  après l’invalidation de 155911 listes (3.6%) alors que les listes blanches n’ont pas dépassé les 99829 soit 2.3%.

Sur un autre plan, Kamel Jendoubi a recommandé la valorisation du rôle de  l’instance au sein du prochain gouvernement en tant que partie indépendante chargée de suivre les prochains rendez-vous électoraux. Une démarché stratégique, d’après lui, pour préserver un pays libre et démocrate.

Il y a lieu de souligner que l’Assemblée constituante se réunira  le 22 novembre pour une séance inaugurale dans les locaux de l’ancien Parlement à Tunis.
Les 217 élus de l’assemblée auront pour principal mandat la rédaction d’une nouvelle constitution tunisienne, après la chute du Ben Ali.

Le parti islamiste Ennahda, vainqueur des élections (89 sièges), a annoncé la candidature du numéro deux Hamadi Jebali au poste de Premier ministre, alors que les tractations se poursuivent entre ce parti et les formations du Congrès pour la république et Ettakatol pour le choix du président de la République et celui de l’Assemblée constituante.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Le sort des banques publiques, les difficultés auxquelles elles font face et le dernier rapport de Fitch Rating ont été les principales questions soulevés...

AFRIQUE

Le royaume chérifien a fait sa demande officielle d'intégration de la communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest, la CEDEAO. Trouvant en l'Afrique...