Tags Posts tagged with "Tunisie, Karim Harouni, Transport,"

Tunisie, Karim Harouni, Transport,

par -
0
« Notre souci  majeur est de  laisser les experts travailler »

« Notre souci majeur est de laisser les experts travailler », c’est en ces termes que le ministre du Transport, Abdelkarim Harouni, a ouvert son discours inaugural des journées nationales sur le transport urbain durable, qui se tiennent actuellement à Tunis.

Une déclaration qui s’appuie sur l’engagement de la Tutelle à résoudre les problèmes sociaux auxquels fait face le ministère du Transport. « On était obligé de trouver des solutions pour désamorcer les tensions et répondre aux revendications sociales. On n’a pas pu soutenir les experts dans leur processus de restructuration », a expliqué le ministre.

Pour Abdelkarim Harouni, « il ne faut pas être rivé au passé. Au contraire, il faut avancer surtout avec l’existence d’ études respectables et la poursuite des efforts dont notre ministère doit tenir compte pour faire évoluer notre réflexion et pour être au diapason du développement durable ».

Une responsabilité qui incombe aux différentes parties intervenantes, encore en retard au niveau de la réglementation. Harouni a fait savoir que les lois qui régissent le ministère sont ou bien obsolètes ou bien inapplicables.

Une nouvelle législation pour restructurer le transport

Pour remédier à cette situation, un projet relatif à une nouvelle législation pour le ministère et sa tutelle sera présenté avant la fin de cette année, au gouvernement. L’objectif, selon le ministre, en est d’assurer la restructuration du secteur et définir la tutelle pour qu’on puisse avoir un transport ou la loi est claire. Et d’ajouter : « On veut se rattraper dans les meilleurs délais, et nous espérons parvenir, grâce aux partenariats, à définir les priorités en mettant en place les mesures nécessaires pour y faire face ».

Cette nouvelle démarche touche aussi les des directions générales. En effet, des propositions ont été avancées pour réhabiliter les directions afin d’avoir une réelle représentation des tutelles dans l’ensemble des régions.

Comment équilibrer la situation au niveau urbain?

Ceci nécessite la mise en place d’une nouvelle stratégie ainsi que la conjugaison d’efforts pour relever ce défi. D’autant que l’urgence se fait sentir d’améliorer la qualité des prestations. « C’est le temps de réviser notre politique surtout au niveau des concessionnaires pour mieux valoriser le transport urbain », a affirmé le ministre.

L’autre souci porte sur le volet financier. « Il faut changer les mentalité, diversifier les activités et rentabiliser les sociétés du transport en coopérant avec les acteurs économiques comme les ministères, le secteur privé dont la participation à cet égard reste très limitée »

Evoquant la question de la sécurité, le ministre a annoncé la formation d’un grand nombre des agents appartenant aux sociétés du transport pour maintenir un seuil de sécurité. Encore plus, le renforcement de collaboration et de partenariat demeure une obligation pour assurer un climat de stabilité et de sécurité.

La résolution du problème du financement est réalisable

Réunissant un grand nombre d’experts et des professionnels, ces journées constituent une occasion opportune pour trouver des solutions appropriées à la problématique du financement que confronte encore le secteur du transport urbain.

Selon Sarrah Rajeb, il s’agit là de l’un des problèmes fondamentaux du transport urbain, financé actuellement par les usagers à travers l’achat de leurs ticketss ou l’Etat à travers la compensation du manque à gagner au titre du transport scolaire. A cela s’ajoute le gel des tarifs. « C’est l’occasion donc pour voir les expériences d’autres pays en la matière et d’échanger les idées ».

L’AFD contribue à la promotion du transport urbain

Dans cette nouvelle démarche, l’Agence Française du Développement (AFD) contribuera à la réalisation des objectifs fixés. D’ailleurs, une nouvelle stratégie, doit être présentée au cours de ces journées englobant les principaux axes pour assurer la promotion du transport urbain.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La Fédération Wallonie-Bruxelles a inauguré le 18 janvier un nouvel établissement scolaire belge à Dar Bouazza, et posé la première pierre de la future...