Tags Posts tagged with "Tunisie, Khayam Turki,"

Tunisie, Khayam Turki,

par -
La succession de Houcine Dimassi qui vient de démissionner de son poste de ministre des Finances

La succession de Houcine Dimassi qui vient de démissionner de son poste de ministre des Finances, est ouverte, même si le gouvernement a désigné son successeur provisoire en la personne de Slim Besbès, secrétaire d’Etat aux finances.

Le nom qui revient le plus pour le portefeuille des Finances et celui de Khayam Turki, pressenti, une première fois, pour ce poste qui est revenu finalement à Houcine Dimassi, le premier postulant ayant fait l’objet d’une plainte portée contre  lui par son ancien employeur des Emirats Arabes Unis, National Holding.

Toutefois, les observateurs se demandent si Khayam Turfki, , candidat du parti Attakatol  a assez de chances pour « avoir le poste » alors que le parti de Mustapha Ben Taafar vient tout juste de placer un des siens à la tête de la Banque centrale de Tunisie, nommément Chedly Ayari.

par -
Dans un communiqué de presse

Dans un communiqué de presse, publié à Genève, le procureur de la République indique sans autres formes de détails, que «une information erronée circule dans les médias francophones concernant l’affaire de M. Khayam Turki  dont le Ministère public genevois à la charge. Le procureur Dario Zanni précise qu’en l’état, selon l’indication qu’il a précédemment donnée à l’agence Reuters, les avoirs gelés sur des comptes bancaires en Suisse sont «en lien» avec M. Khayam Turki et non pas « détenus » par le politicien tunisien. Le procureur ne fera aucun commentaire supplémentaire.

par -
Les procureurs du parquet de Genève ont réaffirmé

Les procureurs du parquet de Genève ont réaffirmé,  mercredi, qu’ils avaient gelé les avoirs d’un politicien tunisien, en l’occurrence Khayam Turki, estimés à des millions de dollars, rapporte le site suisse Expatica qui rappelle que Khayam Turki est un éminent membre du parti Attakatol.

« Le parquet confirme les détails », a déclaré Sophie Bernard, porte-parole du  bureau du procureur à Genève.

Turki est soupçonné d’avoir détourné des fonds alors qu’il était  directeur de la société  Emirates International Investment Company (EIIC), selon l’agence de presse suisse ATS .

par -
Des millions de dollars d'actifs déposés dans des comptes bancaires suisses liés à Khayam Turki

Des millions de dollars d’actifs déposés dans des comptes bancaires suisses liés à Khayam Turki, l’homme d’affaires et membre du parti AAtakatol ont été gelés, a annoncé le procureur de Genève sur fond de soupçons de détournement de fonds, rapporte Reuters.

Khayam Turki a été pressenti pour le portefeuille de ministre des Finances après les élections d’octobre 2011. Mais le portefeuille ne lui est pas revenu après que la société internationale d’investissement des Emirates Arabes Unis (EIIC) a soulevé à son encontre des allégations de mauvaise gestion alors qu’il était cadre supérieur dans l’entreprise. Des sources judicaires en Suisse ont précisé que les allégations portaient sur le détournement d’actifs.

Le procureur de Genève, Dario Zanni a confirmé cette semaine qu’une enquête était en cours, et que les actifs liés à Turki avariaient été gelés dans le cadre de cette enquête, se refusant à donner plus de détails.

Turki, qui a fait ses études en France et en Tunisie, a été directeur financier de la campagne du parti Ettakatol pour les élections de la Constituante.

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux