Tags Posts tagged with "Tunisie, Licence 3G, Tunisiana"

Tunisie, Licence 3G, Tunisiana

par -
Le ministère des Technologies de l’information et de la communication a rejeté

Le ministère des Technologies de l’information et de la communication a rejeté, vendredi matin, l’offre financière de Tunisiana pour la licence 3G. L’opérateur a proposé 36 millions de dinars pour le fixe et 125 millions de dinars pour le mobile, une offre jugée insuffisante par le ministère qui a indiqué qu’il poursuivra les discussions avec Tunisiana dont l’offre technique et l’offre administrative pour la licence 3G avaient acceptées précédemment. 

par -
L’appel d’offres International (AOI) en vue de l’attribution d’une licence pour l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications pour fournir des services de télécommunications fixes et des services de télécommunications  ...

L’appel d’offres International (AOI) en vue de l’attribution d’une licence pour l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications pour fournir des services de télécommunications fixes et des services de télécommunications mobiles de troisième génération sera probablement accordé à l’opérateur privé Tunisiana. 3 opérateurs, à savoir, Tunisiana, orange et Ilyad ont retiré le cahier des charges, mais seul Tunisiana a déposé une offre. Une commission étudiera, en première étape, l’offre technique de Tunisiana. En deuxième étape, la commission se chargera de mettre sous la loupe l’offre financière si l’offre technique était approuvée. L’étude de l’offre financière de Tunisiana sera achevée dans quelques jours. Et si l’offre financière était approuvée, l’appel d’offres international serait officiellement remporté par Tunisiana.

C’est Mongi Marzoug, ministre des technologies de l’information et de la communication qui a présidé la séance d’ouverture des plis, et ce en présence des membres de la commission de préparation de l’attribution de la licence, crée par décret n° 26 du 23 janvier ainsi que les représentants des soumissionnaires à l’appel d’offres. C’est dans le contexte d’une administration ouverte et transparente, qu’il a été décidé de considérer la séance d’ouverture des offres techniques, publiques aux soumissionnaires ayant participé à l’AOI et à la presse.

L’attribution d’une licence pour l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications pour fournir des services de télécommunications fixes et des services de télécommunication de troisième génération, a été lancée par le ministère des technologies de l’information et de la Communication, le 9 février 2012. Il s’agit d’accroître la concurrence dans le marché de télécommunication en Tunisie, surtout que des études menées par l’INT ont prouvé l’opportunité de l’attribution d’une nouvelle licence (fixe et 3G) vu son impact positif sur la concurrence. L’appel d’offres permettra également de diminuer la facture numérique régionale en améliorant la couverture, la qualité d’accès numérique et d’améliorer l’infrastructure de télécommunications en Tunisie,t particulièrement dans les régions, et ce à travers des exigences techniques initiales qui ont été considérées au niveau du cahier des charges du dossier d’appels d’offres.

L’avis de l’AOI a été publié, le 9 février dernier, dans les journaux ainsi qu’à travers l’envoi à 41 ambassades pour diffusion aux participants éventuels et envoi à une vingtaine d’opérateurs de télécommunications les plus connus à l’échelle internationale. Cependant, la date limite de demande de clarifications sur le processus d’attribution de la licence a été fixée pour le 23 février de la même année. La date pour l’attribution a été fixée pour avril 2012.

Jusqu’au mois de janvier 2012, le nombre des abonnés aux réseaux téléphoniques fixe et mobile a atteint 13,7 millions d’abonnés, ce qui représente une densité téléphonique (Fixe et Mobile) de l’ordre de 127,7 lignes pour 100 habitants dont 116,2 lignes pour 100 habitants accaparée par le téléphonique portable.

Kh.T

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

On parle beaucoup des investissements étrangers que le Maroc capte, mais beaucoup moins de ceux qu'il émet en direction du continent africain. DI Markets,...

Reseaux Sociaux