Tags Posts tagged with "Tunisie, Lilas,"

Tunisie, Lilas,

par -
A l’occasion de son introduction imminente sur le marché principal de la Bourse de Tunis

A l’occasion de son introduction imminente sur le marché principal de la Bourse de Tunis, la société Lilas a organisé, ce vendredi, 20 décembre 2013, une conférence de presse au cours de laquelle, la PDG du groupe, Jalila Mezri a passé en revue les réalisations de la société « Lilas » et ses perspectives de croissance en Tunisie ainsi qu’au Maghreb. Initialement lancée dans la fabrication des serviettes hygiéniques sous la marque « Lilas », la société, SAH a connu un développement considérable au fil des années. Elle assure actuellement la production de couches bébés, les produits d’hygiène féminine, les produits en papier et les produits d’incontinence adulte. Elle exporte ses produits sur 20 pays africains et dispose de 6 filiales implantées en Afrique. La Libye seule accapare 55% du chiffre d’affaires de la société à l’export. Pour ce qui est l’Europe, Jalila Mezri a affirmé que ce marché est saturé pour ce type de produits contrairement à l’Afrique : « L’opportunité est, aujourd’hui, énorme en Afrique. Pour l’Europe c’est encore saturé », a-t-elle dit. Depuis 2007, SAH a commencé à percer progressivement les marchés limitrophes (algérien et libyen) ainsi que d’autres marchés africains. La diversification des marchés a été payante, la part de l’export représentant désormais 31% des ventes de Lilas.

Pour ce qui est des perspectives, le chiffre d’affaires devrait croître de 9% annuellement sur la période 2013-2017 pour passer de 252MDt à 352MDt. Cette croissance émanerait aussi bien du marché tunisien qu’algérien. Parallèlement, l’entrée en exploitation en 2013 de la société Azur qui fabrique la ouate de cellulose, permettrait une amélioration de la marge brute de 400pb pour atteindre 34% en 2013. Ce niveau de marge devrait légèrement s’apprécier au fil des années pour s’établir à 35%.

Le résultat net du groupe afficherait une entre progression et devrait doubler d’ici 2017 pour atteindre 31,2MDT. En fait, bien que dominante, la part de SAH Tunisie diminue progressivement en passant de 91% en 2013 à 75% en 2017. SAH Algérie et Azur prennent des parts de plus en plus importantes dans le résultat du groupe atteignant, en 2017, respectivement 9% et 11%. SAH Libye participera en moyenne de 5% dans le résultat du groupe, suivie par SAH Maroc avec une contribution de seulement 1%. Ainsi, la marge nette du groupe passera de 8% en 2012 à 9% en 2017.

La marque Lilas jouit d’une bonne notoriété sur le marché qui lui a permis de réaliser une croissance annuelle des ventes de la société mère de 17% sur la période 2010-2012. Cette croissance a été boostée par les ventes des couches bébé, hygiène féminine et adulte, représentant près de 80% du chiffre d’affaires de la société.

Grâce au succès qu’a connu la marque « Lilas » à l’étranger, la société s’est implantée en Algérie et en Libye via l’installation d’unités industrielles. Au Maroc, le management a fait le choix de créer une unité commerciale pour servir le marché. Aujourd’hui, le groupe englobe dans son périmètre six sociétés employant près de 2000 personnes et générant un chiffre d’affaires consolidé de 199,5 MDT. La société mère, SAH Tunisie contribue à hauteur de 85,6% dans les performances du groupe, puisque son chiffre d’affaires a atteint, en 2012, 167,8 MDT dont 31,5% à l’export et emploie environ 1500 personnes sur la Tunisie.

L’introduction en Bourse du groupe se fera via une cession du Fonds d’investissement ECP de la quasi totalité de sa participation (45.5%) du capital, soit l’équivalent de 129.5MDt. L’offre a été répartie comme suit : 70MDt dans le cadre d’un placement privé (24.6% de l’offre), 52.5MDt dans le cadre d’un placement global (18.4% de l’offre) et 7MDt dans le cadre de l’OPF (2.5% de l’offre).

Kh.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT