Tags Posts tagged with "Tunisie, Med-Test,"

Tunisie, Med-Test,

par -
La clôture de la phase pilote du projet Med-Test (Méditerranéen Transfert of Environnemental Sound Technologies) a eu lieu ce mercredi 

La clôture de la phase pilote du projet Med-Test (Méditerranéen Transfert of Environnemental Sound Technologies) a eu lieu ce mercredi 28 mars. Un séminaire s’est organisé à cette occasion, pour présenter les résultats globaux du projet.

Ce projet Med-Test-, rappelons-le, est une initiative de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et s’insère dans le cadre du programme de « Partenariat Stratégique pour l’écosystème marin méditerranéen ». L’objectif est d’améliorer la compétitivité de l’entreprise industrielle en matière de technologie écologiquement rationnelle et de production propre.

Lancé depuis 2009, Med-Test Tunisie a touché 15 entreprises œuvrant dans les industries du textile-habillement, de l’Agro-alimentaire et du Cuir et la Chaussure. D’après Mohamed Lamine Chakhari, ministre de l’industrie et du commerce, «le choix de ces 3 secteurs pour cette phase pilote n’était pas arbitraire. Ils figurent parmi les secteurs prioritaires dans l’économie nationale et assurent à eux seuls prés de 44% des exportations de produits manufacturiers. Leurs poids stratégiques, ainsi que leur rôle dans les équilibres socio-économiques de la Tunisie, nous incitent tous à œuvrer à préserver leur acquis et à les accompagner pour gagner le pari de la concurrence internationale aussi rude soit-il» a-t-il précisé lors de l’ouverture du séminaire. Cela exige, selon le ministre, l’adoption des options de technologies propres et l’investissement dans des équipements de dépollution, afin d’assurer la pérennité des activités industrielles et l’accès aux marchés.

C’est pourquoi, selon Samir Haouet Directeur Général du Cettex, ces secteurs devraient impérativement s’adapter aux nouvelles exigences du marché international dont principalement l’intégration de plus en plus des dimensions environnementales dans le management des entreprises, mais aussi en faire un facteur de compétitivité et de différentiation.

Pour un coût de l’ordre de 6 MD, le Med-Test a affiché les meilleurs résultats et a permis un gain annuel de 2MD, assurant grâce à lui l’atteinte des objectifs préalablement fixés depuis 3 années.

En effet, les évaluations menées auprès de ces 15 entreprises ont révélé un écart consistant entre la performance industrielle et les meilleures pratiques sectorielles au niveau international, ce qui indique un potentiel élevé d’utilisation efficace des ressources de la part de l’industrie tunisienne. Il a aussi été démontré, que l’introduction des meilleures pratiques permettrait de réduire cet écart, d’où l’adoption de plans d’action et de programmes d’investissements par chacune des entreprises concernées.

A ce propos, Rachid Nafti, Coordinateur national de Med-Test, a fait constater que ceci a abouti à l’identification d’un ensemble de 232 mesures dont 63% ont été mises en œuvre par les entreprises, 20% différées pour approfondissement et 18% écartées. De même, et grâce à la formation dispensée par les experts internationaux de l’Onudi, la mise en œuvre de la phase pilote de l’approche Med-Test a permis de développer les compétences du réseau d’expertise nationale relevant des centres techniques sectoriels et de transférer les connaissances acquises au niveau des entreprises participantes. Cette expérience sera reconduite dans la phase de réplication de ce projet qui s’étendra à 5 nouvelles entreprises industrielles opérant dans le textile-habillement, le l’Agro-alimentaire et enfin le Cuir et la Chaussure

Considéré comme étant un projet de référence en matière d’industrie verte en Tunisie, le Med-Test pourrait être consolidé par l’élaboration de guide méthodologique sur l’implémentation de l’approche test ainsi que la publication d’un guide sectoriel sur les bonnes pratiques et les technologies propres. La généralisation de l’application de l’instrument CGE (comptabilité de gestion environnementale) dans les entreprises.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Au Maroc la lutte contre la corruption est dans toutes les têtes, notamment dans celles des autorités, comme du reste en Tunisie en ce...

SPORT