Tags Posts tagged with "Tunisie, ministère des Affaires étrangères,"

Tunisie, ministère des Affaires étrangères,

par -
Le ministère des Affaires étrangères annoncera prochainement une liste des hauts cadres du ministère qui seront révoqués en attendant 

Le ministère des Affaires étrangères annoncera prochainement une liste des hauts cadres du ministère qui seront révoqués en attendant qu’il soit statué sur les cas  passibles de poursuites judiciaires pénales, rapporte l’agence Binaa News.

Il n’est pas exclu que la liste comporte les noms d’ambassadeurs en exercice, de directeurs de cabinet et de secrétaires généraux visés par des enquêtes internes pour corruption, ou figurant dans le rapport de l’Instance nationale de lutte contre la corruption.

par -
Le ministère des Affaires étrangères a démenti

Le ministère des Affaires étrangères a démenti, dans un communiqué rendu public samedi, les informations véhiculées par certains médias et faisant état «que l’Etat tunisien ne prendra plus en charge les frais de rapatriement des corps des Tunisiens décédés à l’extérieur de la patrie».

Il a ajouté que «ces informations sont infondées et qu’aucun changement n’est intervenu sur les procédures en vigueur », affirmant «la poursuite de la prise en charge par l’Etat de l’ensemble des frais de rapatriement des dépouilles des Tunisiens décédés à l’étranger et l’attachement à cet important acquis au profit de la communauté tunisienne résidant à l’étranger».

Le ministère précise, dans ce même communiqué, que «la circulaire envoyée aux représentations diplomatiques et consulaires concernent uniquement les procédures administratives relatives aux mort-nés et aux restes mortuaires des ressortissants tunisiens enterrés à l’étranger et cela, conformément aux procédures administratives en vigueur».

Nous rappelons, pour notre part, que  le communiqué du ministère des Affaires étrangère ne dément pas l’existence de la circulaire à laquelle faisait référence la presse qu’il dément. On se demande aussi que veut dire la nouvelle circulaire au juste, si comme l’affirme  le démenti concernant  « la poursuite de la prise en charge par l’Etat de l’ensemble des frais de rapatriement des dépouilles des Tunisiens décédés à l’étranger» ? On se demanderait aussi pourquoi le dernier paragraphe de cette circulaire exclut-t-il explicitement  les mort-nés et les dépouilles mortuaires ? Ne sont-ils pas tout aussi tunisiens que les autres ?

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT