Tags Posts tagged with "Tunisie, Mohamed Frikha, Syphax"

Tunisie, Mohamed Frikha, Syphax

par -
Une nouvelle impulsion vient d’être  donnée

Une nouvelle impulsion vient d’être donnée, au secteur du transport tunisien par la mise en service, samedi 14 avril 2012, de la nouvelle compagnie aérienne privée, Syphax Airlines, de son propriétaire Mohamed Frikha, l’homme d’affaires tunisien originaire de la ville de Sfax et PDG du groupe Telnet.

Dans une ambiance conviviale marquée par la présence de nombreux journalistes, Syphax Airlines a lancé son premier vol inaugural de Tunis vers Sfax. La nouvelle compagnie aérienne a opté, pour son lancement, pour une flotte de deux Airbus A319, baptisés « Karama » et Horria», une appellation qui fait référence à la Révolution et aux valeurs qui la sous-tendent. Acquis moyennant un montant global de 55 millions de dollars, soit environ 82,5 millions de dinars, les deux appareils sont aménagés en deux classes d’une capacité de 150 sièges chacun.

A travers cette initiative, Syphax Airlines cherche surtout à créer de la richesse non seulement dans la région de Sfax mais aussi pour toute la Tunisie. C’est aussi une occasion pour encourager les étrangers à investir en Tunisie. « Nous voulons montrer aux investisseurs étrangers que la Tunisie est en bonne santé et que les investissements dans notre région ont repris déjà », a indiqué Mohamed Frikha. Selon lui, Syphax Airlines emploie actuellement 150 cadres dont seulement 30% sont des Sfaxiens et les autres appartiennent à différentes autres régions. La plupart, soit environ 80% de ce personnel est composé de diplômés de l’enseignement supérieur, Toutefois, les ambitions de Frikha ne se limitent guère à 150 cadres. A moyen et à long termes, l’homme d’affaires a promis la création entre 1500 et 2000 emplois. Il a aussi parlé de l’achat de 8 avions supplémentaires. L’objectif est d’atteindre 10 avions dans 5 ans.

Les deux appareils qui ont démarré effectivement leurs vols, à partir du 9 avril courant, sont déjà arrivés sur le tarmac de l’aéroport de Sfax Thyna, au cours du mois de mars dernier. A la lumière du développement des activités de la compagnie (desserte de destinations comme l’Amérique du Nord-USA et Canada essentiellement) et suite à l’ouverture du ciel tunisien à la concurrence internationale, d’autres appareils de la même famille viendront renforcer la flotte au cours des années à venir, selon le business plan de la compagnie avec notamment un troisième A 319 et un A320, à partir de 2015. Sans oublier la possibilité du développement du service fret.

D’un autre côté, Mohamed Frikha n’a pas caché i son intention d’introduire en bourse et sur le marché alternatif la nouvelle compagnie aérienne. Encouragé par les bénéfices enregistrés par sa société Telnet, suite à son introduction en bourse, Mohamed Frikha a indiqué que l’introduction en bourse de Syphax se fera pas plus tard que dans le courant de l’année 2012.

Basé à l’aéroport de Sfax Thyna, le réseau de Syphax Airlines sera composé de destinations internationales, principalement vers la France avec des vols quotidiens prévus vers Paris, trois vols bihebdomadaires vers Marseille, Lyon, Nice et Rome et deux vols par semaine vers Casablanca, Istanbul et Benghazi. A plus long terme et selon les circonstances, des vols spéciaux pourraient ensuite être organisés vers d’autres destinations européennes, le Moyen-Orient ou les Amériques. Afin d’assurer les 8 vols quotidiens programmés, la nouvelle compagnie s’appuiera particulièrement sur le savoir-faire tunisien et l’expertise de ses cadres, ainsi que d’autres cadres chargés des opérations terrestres, de la sécurité et des opérations techniques de maintenance et de marketing

L’A319 est une version légèrement plus petite de l’Airbus A320, « pierre angulaire » des avions de ligne monocouloirs. L’A319 continue de prouver sa polyvalence, en permettant aux transporteurs du monde de tirer parti de sa gamme d’options et de la souplesse d’aménagement de sa cabine. En plus de la configuration à 124 sièges avec une portée allant jusqu’à 3740 milles nautiques, Airbus propose une option avec une capacité pouvant aller jusqu’à 156 passagers. L’A320 est une version plus courte de 4 mètres que l’A320. Il possède la même motorisation (réacteurs CFM) et la même capacité de kérosène que l’A320.

Khadija Taboubi

par -
Une nouvelle impulsion vient d’être  donnée

Une nouvelle impulsion vient d’être donnée, au secteur du transport tunisien par la mise en service, samedi 14 avril 2012, de la nouvelle compagnie aérienne privée, Syphax Airlines, de son propriétaire Mohamed Frikha, l’homme d’affaires tunisien originaire de la ville de Sfax et PDG du groupe Telnet.

Dans une ambiance conviviale marquée par la présence de nombreux journalistes, Syphax Airlines a lancé son premier vol inaugural de Tunis vers Sfax. La nouvelle compagnie aérienne a opté, pour son lancement, pour une flotte de deux Airbus A319, baptisés « Karama » et Horria», une appellation qui fait référence à la Révolution et aux valeurs qui la sous-tendent. Acquis moyennant un montant global de 55 millions de dollars, soit environ 82,5 millions de dinars, les deux appareils sont aménagés en deux classes d’une capacité de 150 sièges chacun.

A travers cette initiative, Syphax Airlines cherche surtout à créer de la richesse non seulement dans la région de Sfax mais aussi pour toute la Tunisie. C’est aussi une occasion pour encourager les étrangers à investir en Tunisie. « Nous voulons montrer aux investisseurs étrangers que la Tunisie est en bonne santé et que les investissements dans notre région ont repris déjà », a indiqué Mohamed Frikha. Selon lui, Syphax Airlines emploie actuellement 150 cadres dont seulement 30% sont des Sfaxiens et les autres appartiennent à différentes autres régions. La plupart, soit environ 80% de ce personnel est composé de diplômés de l’enseignement supérieur, Toutefois, les ambitions de Frikha ne se limitent guère à 150 cadres. A moyen et à long termes, l’homme d’affaires a promis la création entre 1500 et 2000 emplois. Il a aussi parlé de l’achat de 8 avions supplémentaires. L’objectif est d’atteindre 10 avions dans 5 ans.

Les deux appareils qui ont démarré effectivement leurs vols, à partir du 9 avril courant, sont déjà arrivés sur le tarmac de l’aéroport de Sfax Thyna, au cours du mois de mars dernier. A la lumière du développement des activités de la compagnie (desserte de destinations comme l’Amérique du Nord-USA et Canada essentiellement) et suite à l’ouverture du ciel tunisien à la concurrence internationale, d’autres appareils de la même famille viendront renforcer la flotte au cours des années à venir, selon le business plan de la compagnie avec notamment un troisième A 319 et un A320, à partir de 2015. Sans oublier la possibilité du développement du service fret.

D’un autre côté, Mohamed Frikha n’a pas caché i son intention d’introduire en bourse et sur le marché alternatif la nouvelle compagnie aérienne. Encouragé par les bénéfices enregistrés par sa société Telnet, suite à son introduction en bourse, Mohamed Frikha a indiqué que l’introduction en bourse de Syphax se fera pas plus tard que dans le courant de l’année 2012.

Basé à l’aéroport de Sfax Thyna, le réseau de Syphax Airlines sera composé de destinations internationales, principalement vers la France avec des vols quotidiens prévus vers Paris, trois vols bihebdomadaires vers Marseille, Lyon, Nice et Rome et deux vols par semaine vers Casablanca, Istanbul et Benghazi. A plus long terme et selon les circonstances, des vols spéciaux pourraient ensuite être organisés vers d’autres destinations européennes, le Moyen-Orient ou les Amériques. Afin d’assurer les 8 vols quotidiens programmés, la nouvelle compagnie s’appuiera particulièrement sur le savoir-faire tunisien et l’expertise de ses cadres, ainsi que d’autres cadres chargés des opérations terrestres, de la sécurité et des opérations techniques de maintenance et de marketing

L’A319 est une version légèrement plus petite de l’Airbus A320, « pierre angulaire » des avions de ligne monocouloirs. L’A319 continue de prouver sa polyvalence, en permettant aux transporteurs du monde de tirer parti de sa gamme d’options et de la souplesse d’aménagement de sa cabine. En plus de la configuration à 124 sièges avec une portée allant jusqu’à 3740 milles nautiques, Airbus propose une option avec une capacité pouvant aller jusqu’à 156 passagers. L’A320 est une version plus courte de 4 mètres que l’A320. Il possède la même motorisation (réacteurs CFM) et la même capacité de kérosène que l’A320.

Khadija Taboubi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

En réponse à l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola déclarée en République démocratique du Congo (RDC) le 12 mai, la Commission européenne a mis à...

SPORT