Tags Posts tagged with "Tunisie, mouton roumain,"

Tunisie, mouton roumain,

par -
Toutes les garanties sanitaires et phytosanitaires sont remplies chez les moutons importés de Roumanie

Toutes les garanties sanitaires et phytosanitaires sont remplies chez les moutons importés de Roumanie, a affirmé au journal Achourouk, le directeur général des services vétérinaires au ministère de l’Agriculture, Abdelhak Ben Younes.

Il a ajouté qu’il était possible d’importer des ovins à des coûts moindres, en provenance de l’Afrique du Sud, de la Géorgie ou du Soudan, mais ils ne présentent pas les mêmes garanties sanitaires que ceux de Roumanie et d’Ukraine.

Au sujet de la découverte de cadavres de moutons importés de Roumanie, rejetés par la mer , soulevant des doutes sur l’état de santé de l’ovin des Carpates, il a rappelé que l’opération de transport dure entre 5 et 6 jours, et cela ne va pas sans pertes, précisant que 25 têtes ont péri dernièrement sur une cargaison de 12500, ce qui un taux dérisoire, a-t-il estimé.

par -
Les moutons importés de Roumanie ne sont atteints de nulle maladie

Les moutons importés de Roumanie ne sont atteints de nulle maladie, a affirmé le chargé de communication au sein du ministère du Commerce Mohamed Ali Ferchichi, sur Radio Mosaïque.

Il démentait ainsi les informations ayant circulé sur les réseaux sociaux selon lesquelles les ovins importés sont impropres à la consommation en raison de pathologies dont ils sont atteints. Ces mêmes réseaux ont publié des photos illustrant des « moutons importés de Roumanie, rejetés par la mer sur les plages de Hammamet » après avoir succombé en cours de traversée.

Ces informations sont sans fondement, affirme le ministère du Commerce, qui ajoute que les photos publiées ne sont pas celles de moutons roumains qui sont, a-t-il dit, indemnes de toute maladie

par -
Le marché du mouton commence à retrouver son calme après la mis en vente du premier lot des 75 000 têtes importées de Roumanie.

Le marché du mouton commence à retrouver son calme après la mis en vente du premier lot des 75 000 têtes importées de Roumanie. La fièvre des prix commence à retomber alors que le mouton des Carpates est proposé dans une fourchette de prix entre 270 et 350 dinars.

L’affluence est si intense que, par exemple, à Ouardia, dans les environs de la capitale, 5000 moutons ont été vendus en moins de 4 heures. Les consommateurs semblent satisfaits de leurs acquisitions, d’autant qu’ils ne repèrent aucun différence notable entre la qualité du mouton roumain et celle du mouton local.

L’autre conséquence directe de la commercialisation du mouton importé dans les 13 points de vente aménagés à cet effet, est la baisse des prix au grand dam des intermédiaires « gacharas » qui commencent à lâcher du lest. D’ailleurs, même les prix des viandes rouges ont commencé à suivre le mouvement, au grand bonheur du consommateur.

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux