Tags Posts tagged with "Tunisie, , niqab"

Tunisie, , niqab

par -
0
Le ministre de l’Enseignement supérieur

Le ministre de l’Enseignement supérieur ,Moncef Ben Salem, s’exprimant , lundi matin sur les ondes de Radio Express fm,  a qualifié de « faux problème » l’affaire du niqab et révélé que son cabinet n’accorde qu’une quinzaine de minutes à ce dossier chaque fois qu’il est évoqué.
Il a souligné  que la solution définitive reviendra dans une première étape au Conseil des universités, après un mois d’expérimentation (d’ici fin octobre) et dans une seconde à l’Assemblée constituante, si jamais cette expérience échouait. « La loi qui sera promulguée par l’ANC sera appliquée à toutes les universités », a-t-il-dit.
Il a ajouté que le plus important projet de son département réside dans l’initiation d’une grande réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche à laquelle vont participer toutes les parties concernées (syndicats, patronat, intellectuels, universités, administration…).
Le ministre a évoqué, également, les bourses dont le montant global a augmenté de 50%, la recherche scientifique et les fonds alloués à ce domaine et la problématique des mastères en Tunisie. A propos de ce dernier dossier, il a indiqué qu’au regard de l’insuffisance des professeurs d’encadrement (cas de l’université de Jendouba), tous les candidats ne peuvent pas être inscrits mais les étudiants postulants ont la possibilité de rechercher l’encadrement dans d’autres universités du pays.

par -
0
Des membres du CPR et d’Akattol à l’assemblée nationale constituante se sont prononcés pour le port du niqab à l’université sous quelques 

Des membres du CPR et d’Akattol à l’assemblée nationale constituante se sont prononcés pour le port du niqab à l’université sous quelques conditions, selon un sondage d’opinion conduit par l’agence TAP sur la question.

Mais le résultat le plus ostensible dans cette enquête est la position des représentants d’Ennahdha qui se sont déclarés viscéralement aux côtés des étudiants qui refusent de se dévoiler le visage dans les cours.

Le président du groupe nahdhaoui à l’ANC, Sahbi Atig, a affirmé que « la liberté vestimentaire est une liberté fondamentale, soulignant cependant que la vérification de l’identité doit impérativement être effectuée par une femme.

par -
0
Le quotidien de langue arabe «Al Maghrib»

Le quotidien de langue arabe «Al Maghrib», rapporte ce jour que le professeure universitaire Raja Ben Slama, avait porté plainte il y a quelques mois contre une étudiante portant le Nikab qui la menaçait alors de mort. Pendant cet incident qui se déroulait en dehors des murs de la faculté des lettres de La Manouba, un étudiant salafiste dont elle ne connaissait alors pas l’identité, filmait la scène en essayant de provoquer le professeur. Le quotidien indique que l’accusatrice a depuis pu identifier le salafiste qui s’avère être Oussama le fils du ministre de l’enseignement supérieur Moncef Ben Salem. Raja Ben Slama a ainsi porté plainte, demandant le témoignage d’Oussama contre la porteuse de Nikab.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le député français Jean Glavany, ancien ministre de l’Agriculture et ex-directeur de cabinet du président François Mitterrand, a mis l'Assemblée nationale, et donc la...

SPORT