Tags Posts tagged with "Tunisie, Noureddine Bhiri, Belhassen Trabelsi,"

Tunisie, Noureddine Bhiri, Belhassen Trabelsi,

par -
0
Le ministre de la Justice

Le ministre de la Justice, Noureddine Bhiri a annoncé lors d’un point de presse tenu, mardi à la Kasbah, l’approbation officielle du chef du gouvernement provisoire, Hamadi Jebali du statut des établissements pénitenciers et de réhabilitation, du statut organisant les agents des prisons ainsi que celui des greffiers des tribunaux.

Il a ajouté que le ministère a pris plusieurs nouvelles mesures urgentes afin d’améliorer la situation des prisons en Tunisie, à savoir le développement de l’infrastructure carcérale tunisienne.

Dans le même ordre d’idées, il déclaré aux médias présents, qu’une proposition visant la conversion de la prison de Nadhour, à Bizerte en musée à été soumise au chef du gouvernement, expliquant que  » la prison de Nadhour demeure la mémoire nationale du peuple tunisien ».

Sur un autre volet, le ministre a insisté sur l’importance d’adopter la nouvelle culture de confiance en la justice, de respect de ses décisions et verdicts et de la primauté de la loi sur tous les pouvoirs et contre-pouvoirs, ce qui est fondamental pour consommer la rupture effective avec le régime déchu.

D’aprés lui, il est primordial de renforcer les aspects logistiques et matériels des tribunaux, afin de permettre aux magistrats et aux auxiliaires de justice de pouvoir s’acquitter au mieux de leur mission, dans de bonnes conditions et à la satisfaction des justiciables.

Il est tout aussi crucial de créer un climat de confiance et de sérénité pour que les magistrats puissent se prononcer en toute indépendance et rendre justice, sans la moindre tutelle ou pression, d’aucune partie que ce soit.

 » Nul ne pouvant se prévaloir d’une quelconque immunité qui le soustrait à la justice, un nouvel esprit doit prendre racine dans la société. Ni vengeance, ni rancune, mais aussi ni complaisance, ni passe-droit : une justice indépendante et équitable, pilier de la démocratie et des libertés », .a affirmé le ministre.

Quant à Mohamed Askri, représentant du ministère de la Justice, il a précisé que le nombre des affaires de corruption et de malversations est de l’ordre de 477affaires .Signalons dans ce contexte que ces affaires font l’objet d’investigations au niveau des tribunaux tunisiens.

Dans le meme contexte, il a fait savoir que, le dossier de Belhassen Trabelsi, requis par les autorités canadiennes, leur a été communiqué, exprimant l’espoir que son extradition sera imminente.

Toujours d’après lui, les procédures concernant la récupération des comptes en Suisse ont été toutes accomplies afin de rapatrier les biens de Belhassen Trabelsi et de Slim Chiboub en Tunisie. Pour Leïla Trabelsi, il a annoncé le gel de son compte détenu au Liban ( 28 millions de dollars).Cet argent sera récupéré le plus vite possible.

Le responsable a par la suite démenti la rumeur sur la fuite de Moez Trabelsi, étant signalé que ce dernier est toujours en détention en Italie.

Il a ajouté que le ministère tunisien de la Justice est en contact les autorités judiciaires de plusieurs pays, à savoir la Suisse, le Liban, l’Italie et les Emirats Arabes Unis, dans le but de finaliser les formalités d’extradition des membres du clan Trabelsi/Ben Ali et la récupération des biens du peuple tunisien.

S’agissant de la récupération des fonds placés à l’étranger, il a indiqué que le ministère de la Justice a décidé d’organiser trois sessions de formations au profit des magistrats tunisiens, et ce pour améliorer leur rendement et leurs compétences au niveau des affaires y afférentes.

Pour sa part, Mongi Marzouk, ministre des Technologies de l’information et de communication, a affirmé que le secteur des technologies de la communication est un secteur prioritaire en Tunisie. Il est l’un des secteurs les plus dynamiques.

Il a indiqué que la stratégie en matière des TIC s’articule autour de plusieurs axes, à savoir le développement, la modernisation et la mise en œuvre des nouvelles technologies pour une infrastructure des communications en adéquation avec les besoins d’une économie de plus en plus basée sur le savoir avec notamment le renforcement et l’extension des infrastructures téléphoniques fixes et mobiles et le développement des réseaux de transmission de données .

Il s’agit également, de renforcer la plateforme organisationnelle et réglementaire aux fins d’asseoir l’ouverture du secteur à la concurrence avec notamment le renforcement de la fonction de régulation et le développement de la présence d’opérateurs privés.

Par la suite, le ministre a ajouté qu’ il est important de développer un tissu d’entreprises privées innovantes et performantes à forte valeur ajoutée résolument inscrite dans la perspective d’un marché globalisé et international contribuant à faire de la Tunisie un pôle régional d’excellence et de rayonnement technologique, a-t-il précisé .

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT