Tags Posts tagged with "Tunisie, , politique, investisseurs"

Tunisie, , politique, investisseurs

par -
La région du  Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) demeure la zone  qui présente  le plus grand risque politique au monde

La région du  Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) demeure la zone  qui présente  le plus grand risque politique au monde, selon l’Atlas des risques politiques 2012 de Maplecroft , l’agence  britannique spécialisée dans l’étude des risques naturels ou humains.

Cet Atlas  qui  mesure quelque 500 facteurs liés à des expositions et des opportunités pour les entreprises et les investisseurs, a constaté que neuf des 10 pays du monde montrant les tendances les plus fortes de risque politique à court terme se trouvent dans le monde arabe.

Ils comprennent l’Algérie, Bahreïn, l’Egypte, Koweït, la Libye, le Maroc, Oman, la Syrie et  la Tunisie. Le seul pays non-arabe est la Côte d’Ivoire.

La liste inclut les pays qui ont connu une transition politique relativement douce pendant la première année du printemps arabe, comme la Tunisie, ainsi que d’autres qui ont réprimé les mouvements de  protestations, comme Bahreïn et Oman. Mais Anthony Skinner, directeur responsable de la région MENA à  Maplecroft, a déclaré  que les troubles  politiques de la région sont loin d’être terminés et peuvent ressurgir dans des endroits inattendus.

«La région MENA est particulièrement dynamique et si nous voyons un ralentissement de protestations – mais certainement pas en Syrie et au Yémen – cela ne signifie pas que les demandes de réforme aient été  apaisées»,  a déclaré Skinner au site  The Media Line.

La tourmente politique représente un changement fondamental dans les attitudes et les aspirations des peuples de la région et il ne sera pas facile pour les dirigeants de la région d’y  résister, a-t-il dit ; préférant  appeler le phénomène de l’année dernière, le «Arab Awakening» « Le Réveil Arabe »parce qu’il décrit mieux les changements survenus dans la région.

«Un réveil signifie que les gens ont été capables de leur ouvrir les yeux et voir ce qui est possible », a déclaré  Skinner. «C’est un défi à long terme pour les autocrates de la région. Il ne s’agit pas d’une dynamique qui se limitera à seule année.  Elle  va persister en 2012 et au-delà. « 

Maplecroft a dit qu’il identifié une relation particulièrement « combustible » entre les pays qui obtiennent de mauvais scores pour corruption et violations des droits de l’homme, mais obtiennent  des notes relativement élevées pour «l’inclusion numérique », qui signifie l’accès aux médias sociaux.

Skinner dit qu’il est moins préoccupé par la montée des mouvements islamistes dans les pays du printemps arabe, notant que les partis qui ont remporté les élections, y compris Ennahda en Tunisie et le parti de la liberté et  de la justice en Egypte, ont jusqu’ici montré qu’ils sont  pragmatiques et conscients de la nécessité de relancer les économies de leurs pays au point mort.

« Si l’on regarde la Tunisie et le  mouvement Ennahdha,  on  note qu’ils  se dépeignent eux-mêmes comme semblables à l’AKP en Turquie, qui a été très favorable aux affaires», a déclaré  Skinner. «Les Frères musulmans ont  été très pragmatiques. Ils sont également  concernés par le développement et  la croissance économique  …. Beaucoup de ses membres sont des hommes d’affaires réussis. « 

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Les Etats-Unis sont déçus du manque d’avancées dans la mise en œuvre de l’Accord politique de la Saint Sylvestre en République démocratique du Congo....

SPORT