Tags Posts tagged with "Tunisie, projets, Manouba"

Tunisie, projets, Manouba

par -
298 MDT tel est le budget alloué par l’Etat

298 MDT tel est le budget alloué par l’Etat, au titre de l’année 2012, pour la création de 204 projets dans le gouvernorat de Manouba. 90 millions de dinars ont été déjà débloqués depuis les six derniers mois, apprend-on lors de la visite d’une délégation ministérielle au gouvernorat de Manouba.

La visite a été accomplie vendredi 8 juin 2012, en réunion avec des citoyens, des représentants de la société civile et des représentants des partis politiques venus exposer leurs problèmes et leurs préoccupations. Cette visite a été marquée par la participation de trois ministres, à savoir, Jameleddine Gharbi, ministre de Développement régional et de la Planification, Abdelkrim Harouni, ministre du Transport et Mohamed Salmen, ministre de l’Equipement.

Plusieurs domaines seront concernés par ces investissements dont l’environnement (2 projets), la poste (4), l’assainissement (17), l’enseignement supérieur (8), la formation professionnelle (2), la culture (5), la santé (7), les routes et autoroutes (27), l’Agriculture (26), l’eau potable (30), la culture (5) et le sport (11). Une partie de ce budget sera consacrée pour la protection des régions contre les inondations et la réhabilitation des quartiers populaires. A cela s’joutent d’autres projets d’ordre social et régional.

En ce qui concerne l’infrastructure routière, Mohamed Salmen, a indiqué à Africanmanager que sur les 150 km d’autoroutes seront construits dans la région de la Manouba, 70 km sont d’ailleurs en cours de réalisation. Les travaux ont démarré déjà depuis le mois de janvier de l’année 2012. Le reste, soit environ 75 km est actuellement en phase d’étude. Concernant les pistes agricoles, 82km sont en cours de réalisation nécessitants des investissements de l’ordre de 9,3 Millions de dinars. Tandis que pour les autoroutes, cela a exigé des sommes équivalentes à environ 18,5 millions de dinars.

Le ministre a fait savoir également que plusieurs autres projets seront aussi lancés. Il s’agit dans ce cadre d’accélérer la réhabilitation des quartiers populaires dont les Cités Ennassim 1 et 2. Un programme de protection contre les inondations va être aussi lancé pour la protection de la zone d’El Fejja. Ce projet qui a été déjà démarré et a nécessité des investissements de l’ordre de 2 millions de dinars. Un montant similaire sera aussi débloqué pour la protection de la zone de Douar Hicher des inondations. Les travaux démarreront à la fin de cette année.

Pour la protection contre les inondations de la zone Tunis Ouest, dont le gouvernorat de la Manouba fait partie, une enveloppe de 100 millions de dinars sera consacrée à la réalisation de ce projet. L’avis d’appel d’offres a été déjà lancé et les travaux démarreront avant la fin de cette année.

D’autres projets de grande importance, seront aussi lancés et concerneront le prolongement de la route X20, et la réalisation d’une autre route parallèle à la X20 qui va relier les trois autoroutes de Bizerte, Medjez el bab et Hammamet ainsi que le GP5 et GP7. « L’objectif est de donner un appui au développement de cette région» a expliqué Mohamed Salmen.

En effet, le secteur industriel est une industrie en plein essor. S’étalant sur 125 hectares, la zone industrielle de La Manouba compte 203 entreprises, offrant environ 20 mille postes d’emplois chez 58 entreprises totalement exportatrices et 8 centres de formation professionnelle actifs dans plusieurs secteurs dont principalement le textile et habillement, l’électronique et les travaux publics.

Le secteur des services occupe la première place en matière d’attraction de la main d’œuvre (52,5%) suivi par les industries manufacturières (22,5%), les industries non manufacturières (16,2%). Le secteur agricole vient en quatrième position avec seulement 9,1%.

Khadija Taboubi

par -
298 MDT tel est le budget alloué par l’Etat

298 MDT tel est le budget alloué par l’Etat, au titre de l’année 2012, pour la création de 204 projets dans le gouvernorat de Manouba. 90 millions de dinars ont été déjà débloqués depuis les six derniers mois, apprend-on lors de la visite d’une délégation ministérielle au gouvernorat de Manouba.

La visite a été accomplie vendredi 8 juin 2012, en réunion avec des citoyens, des représentants de la société civile et des représentants des partis politiques venus exposer leurs problèmes et leurs préoccupations. Cette visite a été marquée par la participation de trois ministres, à savoir, Jameleddine Gharbi, ministre de Développement régional et de la Planification, Abdelkrim Harouni, ministre du Transport et Mohamed Salmen, ministre de l’Equipement.

Plusieurs domaines seront concernés par ces investissements dont l’environnement (2 projets), la poste (4), l’assainissement (17), l’enseignement supérieur (8), la formation professionnelle (2), la culture (5), la santé (7), les routes et autoroutes (27), l’Agriculture (26), l’eau potable (30), la culture (5) et le sport (11). Une partie de ce budget sera consacrée pour la protection des régions contre les inondations et la réhabilitation des quartiers populaires. A cela s’joutent d’autres projets d’ordre social et régional.

En ce qui concerne l’infrastructure routière, Mohamed Salmen, a indiqué à Africanmanager que sur les 150 km d’autoroutes seront construits dans la région de la Manouba, 70 km sont d’ailleurs en cours de réalisation. Les travaux ont démarré déjà depuis le mois de janvier de l’année 2012. Le reste, soit environ 75 km est actuellement en phase d’étude. Concernant les pistes agricoles, 82km sont en cours de réalisation nécessitants des investissements de l’ordre de 9,3 Millions de dinars. Tandis que pour les autoroutes, cela a exigé des sommes équivalentes à environ 18,5 millions de dinars.

Le ministre a fait savoir également que plusieurs autres projets seront aussi lancés. Il s’agit dans ce cadre d’accélérer la réhabilitation des quartiers populaires dont les Cités Ennassim 1 et 2. Un programme de protection contre les inondations va être aussi lancé pour la protection de la zone d’El Fejja. Ce projet qui a été déjà démarré et a nécessité des investissements de l’ordre de 2 millions de dinars. Un montant similaire sera aussi débloqué pour la protection de la zone de Douar Hicher des inondations. Les travaux démarreront à la fin de cette année.

Pour la protection contre les inondations de la zone Tunis Ouest, dont le gouvernorat de la Manouba fait partie, une enveloppe de 100 millions de dinars sera consacrée à la réalisation de ce projet. L’avis d’appel d’offres a été déjà lancé et les travaux démarreront avant la fin de cette année.

D’autres projets de grande importance, seront aussi lancés et concerneront le prolongement de la route X20, et la réalisation d’une autre route parallèle à la X20 qui va relier les trois autoroutes de Bizerte, Medjez el bab et Hammamet ainsi que le GP5 et GP7. « L’objectif est de donner un appui au développement de cette région» a expliqué Mohamed Salmen.

En effet, le secteur industriel est une industrie en plein essor. S’étalant sur 125 hectares, la zone industrielle de La Manouba compte 203 entreprises, offrant environ 20 mille postes d’emplois chez 58 entreprises totalement exportatrices et 8 centres de formation professionnelle actifs dans plusieurs secteurs dont principalement le textile et habillement, l’électronique et les travaux publics.

Le secteur des services occupe la première place en matière d’attraction de la main d’œuvre (52,5%) suivi par les industries manufacturières (22,5%), les industries non manufacturières (16,2%). Le secteur agricole vient en quatrième position avec seulement 9,1%.

Khadija Taboubi

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux