Tags Posts tagged with "tunisie radar"

tunisie radar

par -
Les radars  installés à travers la  Tunisie ont rapporté

Les radars  installés à travers la  Tunisie ont rapporté, en 2011, quelque 9 millions de dinars  en amendes payées par les automobilistes contre 24 millions de dinars en 2010.  En outre, 3 millions de dinars ont été récoltés à travers les infractions de verbalisation,  affichant une baisse remarquable par rapport à l’année précédente, soit 26 millions de dinars.
« Ces montants seront encaissés par le budget de l’Etat comme recette non fiscale et seront distribués afin de couvrir les différents dépenses publiques », nous a indiqué une source au ministère des Finances.
Gageons qu’en 2012, les 11 millions de dinars   auront considérablement progressé, puisque, aux  12 radars fixes existants, vont être ajoutés  par 6 supplémentaires prochainement.
Interrogé sur le nombre d’infractions enregistrées jusqu’au 31 décembre 2011, la même source a précisé que quelque 49 mille infractions ont été détectées par les radars alors que le nombre des infractions de verbalisation s’est élevé  à 79 mille.
La présence des radars placés un peu partout en Tunisie semble donner des résultats probants, eu égard au nombre des automobilistes flashés quotidiennement en excès de vitesse à différents endroits de la Tunisie.
Pour ce qui est des amendes, la nouvelle loi  prévoit les cas suivants: moins de 20 km/h : 40 dinars  d’amende ; de 20 à 50 km/h : 60 dinars  d’amende, 50 km/h et plus : entre 120 et 240 dinars  selon la vitesse.  Les contraventions seront envoyées par courrier postal. Le propriétaire du véhicule signalé doit payer l’amende dans un délai de 20 jours de la date d’envoi à la recette des finances, faute de quoi, le montant est doublé. En cas de non paiement, la validité du permis de conduire du concerné est suspendue.
Les conducteurs peuvent consulter leurs infractions  routières et payer leurs amendes en ligne sur le site : http://amendes.finances.tn ou bien  contacter le centre d’appels et de renseignements sur les infractions routières, créé par le ministère des Finances. Notre source a relevé, dans ce contexte, que plus de 150 mille communications téléphoniques ont été reçus durant l’année précédente.
Pour rappel,  le centre d’appels et de renseignements sur les infractions routières, un centre joignable sur le numéro 81100700 permet au citoyen de s’assurer à distance s’il a ou non des pénalités routières et de s’informer du type de pénalité et du montant qu’il est appelé à payer. L’information comprend les différentes pénalités routières ainsi que celles des radars mobile et fixe.

Wiem Thebti

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux