Tags Posts tagged with "Tunisie, Ras Jédir"

Tunisie, Ras Jédir

par -
Le point de passage de Ras Jédir à la frontière tuniso-libyenne a été fermé à la circulation suite à des protestations organisées par les

Le point de passage de Ras Jédir à la frontière tuniso-libyenne a été fermé à la circulation suite à des protestations organisées par les habitants de Ben Guerdane.

Ils protestaient contre des mesures prises par les autorités libyennes imposant une quarantaine et le contrôle des produits et des marchandises ainsi que les droits douane stipulés par les règlements officiels. 

par -
Les activités normales ont repris

Les activités normales ont repris, progressivement, au point de passage frontalier tuniso-libyen de Ras Jédir, après sa réouverture, jeudi, pour le passage des voyageurs, dans les deux directions, entre la Tunisie et la Libye.

Le point de passage frontalier de Ras Jédir avait été fermé, jeudi après-midi, une heure après sa réouverture, en raison de différends du côté libyen, entre la direction du point de passage et la brigade de contrôle de la sécurité.

Le point de passage était resté fermé durant 11 jours.

D’intenses contacts de haut niveau avaient été engagés entre les parties tunisiennes et libyennes, depuis samedi dernier, pour la réouverture du point de passage, dans les meilleurs délais.

par -
Il est confirmé de sources officielles que le point de passage frontalier Ras Jedir sera rouvert

Il est confirmé de sources officielles que le point de passage frontalier Ras Jedir sera rouvert, demain mercredi 2012, rapporte Al Jarida.

Il est à rappeler que les habitants de Ben Guerdane et un groupe de commerçants, ont organisé, lundi, un mouvement de protestation contre   la poursuite de la fermeture de Ras Jedir , leur occasionnant des pertes énormes, étant un point de passage essentiel pour les marchandises et les échanges commerciaux.

par -
Le poste frontalier Dehiba/Wazen enregistre un flux normal de voyageurs malgré la fermeture

Le poste frontalier Dehiba/Wazen enregistre un flux normal de voyageurs malgré la fermeture, pour la cinquième journée consécutive, du point de passage de Ras Jedir, apprend  TAP à Tataouine auprès d’une source sécuritaire.

Aucun encombrement du trafic n’a été relevé, à l’exception d’une légère augmentation du nombre des camions lourds de commerce, a-t-on indiqué de même source.

Le trafic augmente principalement au cours de la nuit en raison de la chaleur intense le jour, précise la même source.

A Remada et Dhehiba, des témoins oculaires ont constaté l’arrivée de voitures libyennes, au cours des premiers jours du mois de Ramadan, afin de s’approvisionner en produits de consommation.

La plupart des flux  viennent des zones montagneuses de Nalout, Zentane et Wazen.

par -
Le poste frontalier de Ras Jedir demeure fermé pour la seconde journée consécutive. Seuls les Tunisiens regagnant la Tunisie et les Libyens

Le poste frontalier de Ras Jedir demeure fermé pour la seconde journée consécutive. Seuls les Tunisiens regagnant la Tunisie et les Libyens retournant dan leur pays sont autorisés à franchir la frontière.

Selon Al Jarida, cette mesure prise aussi bien par la partie tunisienne que libyenne, intervient  suite à des agressions dont ont fait l’objet des voitures libyennes et Tunisie et à des agressions dont ont été victimes des ressortissants tunisiens en Libye.

par -
Le point de passage frontalier tuniso-libyen de Ras Jedir

Le point de passage frontalier tuniso-libyen de Ras Jedir, a été rouvert, jeudi en fin de matinée, du côté libyen, suite à une rencontre des responsables sécuritaires.
La partie libyenne avait procédé, mercredi soir, a la fermeture du point de passage et de n’autoriser que le retour des ressortissants libyens et tunisiens dans leurs pays respectifs.
Des responsables sécuritaires tunisiens cités par Radio Kalima ont affirmé que la fermeture de Ras Jedir n’a aucun lien avec l’éventualité de la livraison de l’ex-premier ministre libyen Mahmoudi, aux autorités libyennes.

par -
La police militaire libyenne a pris

La police militaire libyenne a pris, samedi en cours de soirée, le contrôle du point de passage de Ras Jedir du côté libyen, alors qu’il était sous le contrôle des insurgés de Zouara.

L’unité de police militaire était lourdement armée en prévision d’éventuels affrontements avec les insurgés, mais ces derniers se sont retirés sans résister, a appris la correspondante de l’agence TAP auprès de sources sécuritaires tunisiennes.

Le poste passe ainsi aux mains d’une unité régulière qui assurera le contrôle frontalier et opèrera une meilleure organisation des importants flux de passagers. Cela devrait permettre une plus grande efficience au niveau du trafic et mettre fins aux tensions entre les responsables tunisiens et libyens du poste.

par -
Le calme est revenu

Le calme est revenu , ce dimanche , à Ras Jedir après les accrochages qui ont éclaté , samedi soir, entre des combattants libyens, suite à un différend concernant l’autorisation de transit de camions chargés de pommes et de bananes, vers la Tunisie, ont indiqué des sources sécuritaires tunisiennes. Ces combattants ont, alors, tiré des coups de feu sporadiques dont deux ont atteint le territoire tunisien. L’Armée Nationale Tunisienne a répliqué par un tir en l’air.

Le point de passage a été fermé, durant toute la nuit du samedi, puis rouvert dimanche à 7h du matin.

Le mouvement de passage des voyageurs au poste frontière de Ras Jedir a remarquablement baissé, dans les deux sens, au cours de cette semaine après avoir connu, durant la semaine précédente, un flux important de Libyens vers la Tunisie. La baisse du nombre de Libyens de retour dans leur pays coïncide avec la célébration, le 17 février, du premier anniversaire de la révolution libyenne.

par -
La réouverture

La réouverture, jeudi prochain, comme annoncé auparavant, du poste frontière de Ras Jédir n’est pas envisageable, selon des sources sécuritaires tunisiennes.

Les mêmes sources précisent que les travaux d’aménagement du poste frontalier, du côté libyen, ne sont pas encore achevés, ce qui empêche la reprise de la circulation des personnes et des véhicules, en raison de l’absence des conditions de travail sécurisées.

Seul le passage des cas humanitaires urgents et des missions diplomatiques demeure autorisé.

Les autorités libyennes avaient annoncé l’ouverture en pompe, jeudi prochain, du poste de Ras Jedir.

Par ailleurs, des agents de la douane se sont retirés, lundi, du poste frontière de Ras Jedir après avoir été agressés par des inconnus qui les ont empêchés, sous la menace, d’accomplir les formalités de routine d’entrée et de sortie des véhicules. Le bureau du directeur de la douane à ce poste frontière avait été incendié samedi soir.

Des sources sécuritaires ont indiqué que ce point est actuellement dépourvu de douaniers et d’agents de la sécurité.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE