Tags Posts tagged with "Tunisie, Sakher el Materi, ,"

Tunisie, Sakher el Materi, ,

par -
Le ministre des Affaires étrangères

Le ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, a affirmé, lundi, sur Shems fm, que Sakher el Materi, gendre du président déchu, a été éloigné définitivement de Qatar, ajoutant que les autorités de l’émirat ont accédé, à cet égard, aux demandes de la Tunisie.

Il a aussi affirmé que, selon ses propres sources officielles, Sakhr el Materi se trouve en dehors du territoire de l’émirat, démentant les informations de presse selon lesquelles il a regagné Qatar.

par -
Le secrétaire d’Etat tunisien chargé des immigrés

Le secrétaire d’Etat tunisien chargé des immigrés, a indiqué que la Tunisie compte déposer plainte, auprès des tribunaux Qataris, contre Sakher El Materi gendre de l’ancien président tunisien. Houcine Jaziri, précise que cette plainte intervient sur fond du dernier différend, qui serait intervenu dans un centre commercial qatari, entre le gendre de Ben Ali et un citoyen tunisien travaillant dans ledit centre commercial. Selon Houcine Jaziri, l’agression contre Mohamed Messaoudi est considérée comme une attaque contre tous les tunisiens.

par -
Suite à la visite du ministre tunisien de la justice

Suite à la visite du ministre tunisien de la justice, Noureddine Bhiri au Qatar en avril dernier, le Procureur général du Qatar, Ali Ben Ftiss El Marri était arrivé en Tunisie où il restera jusqu’au dimanche.
Lors d’une séance de travail commune et devant le haut responsable qatari, Bhiri a indiqué que Sakher El Materi est demandé par la justice tunisienne, qu’un mandat d’amener a été déposé contre lui, mais que l’exécution de ce mandat tarde, juste pour des questions de procédures.
Un mémorandum judiciaire devait être, à l’occasion, signé entre les deux pays. Il a cependant été renvoyé jusqu’à la prochaine visite en Tunisie de l’Emir du Qatar.

par -
Dans un communiqué paru hier

Dans un communiqué paru hier, jeudi 22 mars 2012, Sakher Materi, le gendre de l’ancien président tunisien a finalement rompu le silence. Le communiqué en question est venu en réponse au reportage diffusé sur la télévision nationale dans son journal de 20h du mercredi à propos de la récupération d’un terrain de 48 hectares aux berges du lac. Le terrain en question n’aurait jamais quitté la propriété de la société Al «Bouhaïra» malgré la promesse de vente et l’avance de six millions de dinars payée par Sakher Materi à la société. Un homme d’affaires saoudien serait derrière le non-accomplissement de la vente. Dans le même communiqué, le gendre du président  déchu dit en avoir assez des campagnes de désinformation à son égard et qu’il attend la bonne occasion pour répondre aux différentes accusations.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...