Tags Posts tagged with "Tunisie, Schneider Electric,"

Tunisie, Schneider Electric,

par -
Depuis quelques années

Depuis quelques années, le changement climatique demeure l’un des grands défis auxquels les pays particulièrement ceux en développement font face. Ces pays sont, dans leur majorité, dépourvues des capacités nécessaires pour répondre à une demande de plus en plus accrue en ressources énergétiques. La Tunisie, dans ce contexte, ne fait pas exception.

D’après les études menées à l’échelle nationale, la Tunisie subira les effets adverses du changement climatique, à savoir l’élévation des températures moyennes dans une conjoncture marquée une hausse continue du coût de l’énergie. Une hausse qui est de l’ordre de 8% sur les tarifs d’électricité pour les entreprises tunisienne depuis septembre 2012, alors que les prévisions de hausse du baril de pétrole brut touchera jusqu’à 200 USD en 2035 au niveau mondial.

Une des raisons pour lesquelles les parties intervenantes s’emploient à mettre en œuvre une politique de maîtrise de l’énergie. Des techniques, des équipements, des fonds, mais surtout des experts se sont mobilisés pour y faire face.

Résultats tous azimuts

Les résultats du programme quadriennal (2008 – 2011) de maîtrise de l’énergie, dévoilés par l’ANME, ont été remarquables avec notamment un taux de réussite de 83% sur les objectifs d’économies. Encore plus, et selon le plan Solaire (2010-2016), les énergies renouvelables font un pas de géant dans le paysage énergétique tunisien, passant à 1,4% de la production en 2011 avec notamment plus de 13000 ménages équipés en solaire domestique et une accélération de la production décentralisée.

Des indices encourageant pour un pays qui fait face à d’autres défis plus préoccupants comme le chômage et le développement régional. Un pays qui, malgré son climat assez « fragile », a réussi à concrétiser des performances en matière d’énergie.

Ces indices demeurent rassurants pour les investisseurs qu’ils soient nationaux ou internationaux. C’est le cas du groupe Schneider Electric qui n’a pas manqué de confirmer les résultats positifs enregistrés en matière d’énergie.

Jean Mark Darboux, président de Schneider Electric International nous a précisé, à l’occasion du 35ème anniversaire du groupe, que la nouvelle Tunisie montre l’exemple en se plaçant ainsi dans la moyenne mondiale avec une économie deux fois plus efficace énergétiquement que la moyenne africaine. C’est la raison pour laquelle elle demeure un pays important pour Schneider Electric. « La Tunisie est le pays dans lequel nous croyons. Nous continuerons à investir dans la formation et les ressources humaines, à développer nos investissements mais surtout participer à son développement » a-t-il expliqué.

Pour rappel, Schneider Electric apporte, depuis 35 ans, au marché tunisien des équipements de pointe en termes de distribution électrique et automatismes industriels. D’ailleurs, le Groupe a étendu son portefeuille d’offres en Tunisie vers les installations résidentielles (appareillages électriques et réseau), les services, les centres de données, la moyenne tension et les énergies renouvelables.

Aujourd’hui, le groupe conçoit et commercialise des solutions complètes et intégrées de gestion de l’énergie, de la prise de courant au logiciel de supervision, pour tous les marchés.

Des performances certes, mais beaucoup reste à faire

Jean Mark Darboux a affirmé, dans une déclaration à Africanmanager, que les résultats sont positifs certes, mais beaucoup reste à faire. « C’est défi surtout que la Tunisie a déjà fait beaucoup » avant d’ajouter que « c’est plus facile pour d’aller tenir ce langage dans un pays qui n’a rien fait »..

Pour l’instant, le groupe tente de se rapprocher des principaux partenaires comme la Steg et les industriels pour les convaincre de la pertinence des solutions offertes par Schneider Electric International pour relever ce défi. « Nous souhaitons apporter notre savoir-faire, nos équipements et nos technologies pour que ce défi soit maîtrisé »

Pour le court terme, le président du groupe nous a annoncé le lancement d’une nouvelle gamme. Aussi, des événements auront lieu dans le but de toucher la grande clientèle mais surtout les installateurs et les techniciens du pays. « Dans cette nouvelle gamme, on aura des produits qui nous permettent de travailler sur l’économie d’énergie »

Wiem Thebti

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux