Tags Posts tagged with "Tunisie, Slim Chiboub,"

Tunisie, Slim Chiboub,

par -
0
La chambre des référés au tribunal de première instance de Tunis

La chambre des référés au tribunal de première instance de Tunis, a rejeté, vendredi, la requête du chef du contentieux de l’Etat demandant l’interdiction de la diffusion sur toutes les chaines tv de l’interview accordée par Slim Chiboub à Attousia tv et qui devait être diffusé, jeudi, dans le cadre de l’émission « 9 heures du soir »,rapporte le site Attounsia.

par -
0
Une source informée au ministère de la Justice a déclaré à Radio Kalima

Une source informée au ministère de la Justice a déclaré à Radio Kalima, qu’une demande d’extradition a été émise concernant Slim Chiboub, basée sur des « preuves établissant son implication dans différentes  affaires de corruption, notamment de blanchiment d’argent ».

Les autorités judicaires tunisiennes avaient présenté, début septembre courant, à celles des Emirats Arabes Unis une demande dans ce sens conformément aux conventions internationales et arabes relatives à la lutte contre la corruption.

Il est à rappeler que Slim Chiboub s’est enfui avant le déclenchement de la Révolution pour s’installer aux Emirats où il bénéficie d’une protection spéciale bien qu’il soit l’objet d’un mandat de recherche auprès d’Interpol.

par -
0
L’émir de Qatar a offert à Slim Chiboub

L’émir de Qatar a offert à Slim Chiboub , un luxueux appartement, sis Avenue Kléber, à Paris, a révélé Dorsaf Ben Ali, épouse de Slim Chiboub, dans des déclarations publiées par le journal Assabah.

Elle a précisé qu’elle s’est rendue avec lui une première fois dans cet appartement dont elle copropriétaire , avant d’y résider chaque fois qu’elle visitait la capitale française, ajoutant qu’elle sait aussi que son mari possède, en son nom, des chevaux de course , ignorant , selon ses dires, leur nombre .

par -
0
Slim Chiboub  qui vient d’être condamné à 5 ans de prison pour importation et port d’arme prohibé

Slim Chiboub  qui vient d’être condamné à 5 ans de prison pour importation et port d’arme prohibé, ne semble pas au bout de ses démêlés judiciaires. Citant des sources qui lui sont propres, le journal Attounssia révèle que des investigations ont été lancées concernant des dossiers portant sur des « offres techniques », ajoutant que, parmi les dossiers de corruptions qui seront déférés à la justice, figure celui relatif à l’intervention de Slim Chiboub, gendre du président déchu Ben Ali, dans une affaire entre la STEG et la compagnie multinationale Alstom.

Les mêmes sources précisent que Slim Chiboub est intervenu auprès de la STEG pour faire la sourde oreille sur des défauts techniques commis par la multinationale lors de l’exécution des travaux de la 3ème tranche de la centrale électrique de Radès , en contrepartie de son rôle d’amiable compositeur et de son « service », Alstom lui a versé 14 millions de dinars, alors qu’elle-même, elle a engrangé 60 millions de dinars que lui a versés la STEG.

Toujours selon les mêmes sources, la direction générale de la STEG et le ministère de l’Industrie sont déterminés à ouvrir tous les dossiers de corruption, en dépit de la disparition des documents qui se trouvaient dans les archives.

par -
0
La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis a examiné

La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis a examiné, mardi, une affaire déclenchée par une plainte déposée par l’épouse de Slim Chiboub, pour cambriolage de son domicile, lors de la Révolution.

Selon le journal Assabah, Un jeune suspect a été incriminé dans le cadre de cette affaire , et une arme à feu (révolver) a été saisie appartenant à Slim Chiboub, lequel a été déféré par le Parquet pour détention d’arme à feu sans autorisation, alors que le jeune suspect a été inculpé de vol qualifié , et déféré en état de liberté.

L’affaire a été renvoyée au 6 mars.

par -
0

Une affaire est actuellement en cours, l’une des rares contre l’ancien président du Club de l’Espérance et homme d’affaire, contre Slim Chiboub. Il y est accusé de possession d’arme, sans permis. L’affaire avait démarré lorsque sa femme Dorsaf avait porté plainte pour vol de sa maison à Sidi Bou Saïd. La police a quand même fini par arrêter le voleur. Elle aurait cependant trouvé chez lui une arme à feu. C’est cette arme qui sert actuellement de preuve pour inculper Chiboub.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

SPORT

0
Le Néerlandais Louis Van Gaal a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière d'entraîneur pour s'occuper de sa famille Parti de Manchester United la...