Tags Posts tagged with "Tunisie, Slim Zeghal, Altea Packaging"

Tunisie, Slim Zeghal, Altea Packaging

par -
« La guerre contre la pauvreté

« La guerre contre la pauvreté, le chômage, les inégalités et les injustices constituent le véritable défi auquel nous sommes confrontés aujourd’hui », affirme Slim Zeghal, PDG d’Altea Packaging et membre de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT), dans une Interview accordée à Africanmanager. Selon lui, les défis auxquels, la Tunisie devrait faire face sont essentiellement d’ordre économique. « Nous ne sommes pas inquiets au sujet du modèle de société ou du rôle de la femme ou encore des autres acquis qui sont maintenant dans nos gènes et qui ne pourront plus être remis en cause », a expliqué Slim Zeghal tout en recommandant à la Tunisie de se remettre rapidement au travail et créer de la richesse pour avoir quoi partager !

Selon lui, il existe actuellement beaucoup de changements, notamment au niveau des espoirs et des libertés qui sont parfois mal compris. En revanche, la Tunisie a clairement tourné une page pour s’ouvrir aujourd’hui à des perspectives prometteuses, mais aussi de grands défis. D’où la nécessité de « bien négocier cette période transitoire pour réussir notre économie», a ajouté Slim Zeghal insistant sur le rôle des organisations patronales et toutes les organisations syndicales en général.

« Tous ceux que l’on appelle « partenaires sociaux » doivent contribuer à l’élaboration d’un nouveau pacte social pour le pays ». Par conséquent, « nous devons nous remettre au travail et contribuer à stabiliser notre pays socialement dans l’objectif d’attirer les investissements. Sous un autre angle, nous devons créer de vrais emplois et ne pas forcer les recrutements au sein de l’administration publique ou au sein des entreprises déjà fortement pénalisées par des sureffectifs. Ce qui s’est passé à la STEG n’est nullement positif. Ce qui se profile à Tunisie Telecom est catastrophique. Il faut arrêter de croire que ces entreprises peuvent créer artificiellement des emplois qui résorberont le chômage. Ces emplois non productifs détruiront au contraire l’emploi à terme et ne contribueront pas positivement à notre économie. Une économie saine est une économie compétitive, productive et créatrice de richesse », a-t-il insisté.

En ce qui concerne l’intervention de CONECT notamment en cette période postrévolutionnaire, Slim Zeghal a indiqué que cette organisation a « su montrer un grand dynamisme depuis sa création ». Elle a organisé nombre de manifestations ayant pour objet la promotion de la Tunisie, l’entreprise, l’emploi, et toujours, dans une logique citoyenne.

En d’autres termes, Slim Zeghal a passé en revue les principales réalisations de cette organisation jusqu’à ce jour. Selon lui, la CONECT, depuis sa création s’est attelée à agrandir son réseau national et sectoriel avec la création de 6 bureaux régionaux à ce jour. Ces bureaux ont été implantés dans les régions de Gafsa, Kasserine, Kairouan, Mahdia, Sfax, et Sousse. Dans le même cadre, une dizaine de groupements professionnels organisés par secteur ont été créés.

« Par ailleurs, la base d’adhérents s’agrandit également de jour en jour avec l’ambition de dépasser les mille entreprises et de couvrir tous les gouvernorats et secteurs d’activités de la Tunisie d’ici jusqu’à la tenue du prochain congrès qui sera organisé, à la fin de l’année 2012 », a expliqué le Ceo de Altea Packaging.

Plus encore, et toujours selon notre interviewé, de nombreuses manifestations d’intérêt général pour l’entreprise et pour l’économie nationale ont été organisées par la CONECT dès le début de ses activités en Tunisie, aussi bien dans des logiques de partenariats et de collaboration avec des pays frères et amis qu’avec des organismes internationaux que dans les régions.

Khadija Taboubi

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE