Tags Posts tagged with "Tunisie, sukuks,"

Tunisie, sukuks,

par -
0
L’émission des premiers sukuks par la Tunisie a été reportée pour l’année 2014

L’émission des premiers sukuks par la Tunisie a été reportée pour l’année 2014, après avoir été fixée pour les mois de novembre ou de décembre de cette année, a indiqué le ministre des Finances, Elyès Fakhfakh, lors d’un point de presse, ce lundi 28 octobre 2013, au siège du ministère.

A noter que l’Assemblée nationale constituante (ANC) avait adopté, en juillet dernier, le projet de loi relatif à l’émission de sukuks islamiques par l’Etat sur le marché international pour lever entre 500 et 700 millions de dinars.

par -
0
La première émission par la Tunisie de sukuks (obligations islamiques) devrait  d'être reportée à l'année prochaine

La première émission par la Tunisie de sukuks (obligations islamiques) devrait d’être reportée à l’année prochaine, ajoutant à la pression sur les finances publiques, en raison de perturbations au niveau du travail législatif, selon l’agence Reuters

Le ministre des Finances, Elyes Fakhfakh avait déclaré à Reuters, en avril, que la Tunisie prévoit d’émettre des sukuks souverains, en juillet, pour lever 700 millions de dollars, ajoutant que le gouvernement en était à la dernière phase de l’élaboration du projet de loi y afférent, exprimant l’espoir que l’assemblée nationale constituante (ANC) l’approuverait, fin avril ou début mai.

Or, jusqu’à présent, l’ANC n’a pas commencé l’examen de ce projet de loi, étant occupée par d’autres questions, notamment l’élaboration de la nouvelle constitution qui permettrait la tenue des élections, avant la fin de l’année en cours.

« Jusqu’à présent, la commission des finances n’a pas discuté la loi sur les sukuk souverains. Il y aura un retard dû à un grand nombre de préoccupations », a expliqué Ferjani Dhogman, président de la commission, sans fixer de date pour le début des discussions.

Des sources à la Banque centrale de Tunisie et au ministère des Finances, qui ont requis l’anonymat en raison du caractère sensible de la question, ont déclaré à Reuters qu’ils pensaient qu’il ne serait pas possible d’émettre des sukuk, avant l’année prochaine, en raison de retard accusé au niveau parlementaire.

«Il est impossible d’émettre des obligations islamiques, cette année parce que la loi n’est pas prête et la discussion et le débat à l’Assemblée constituante prendront beaucoup de temps, a estimé la source de la BCT.

Elle n’a ajouté que le report de l’émission 700 millions de dollars « va augmenter la pression sur le budget de l’Etat, cette année. » La Tunisie est en train de gérer un important déficit du budget de l’Etat, estimé à environ 3,2 milliards de dollars, cette année, et les sukuks devraient servir à combler ce déficit.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Selon les données publiées par l’agence APS, l’Algérie parviendra à atteindre une autosuffisance dans le domaine de la sidérurgie à l’horizon 2018 notamment en...