Tags Posts tagged with "Tunisie, Tabarka"

Tunisie, Tabarka

par -
Nous avons été contactés par téléphone

Nous avons été contactés par téléphone, par Mohamed Ali Chabaane, responsable de la société l Mansour Tabarka, qui nous indique que les employé de l’hôtel de Tarak Cherif loué à la société italienne Val Tour,  retiennent en otage depuis le 15 mars 2012 à 15h, sept personnes dont le Commissaire régional du tourisme de Tabarka, Salah Kassam.

 L’histoire a commencé lorsque Val Tour décide de résilier, unilatéralement, le contrat de gestion de l’hôtel avec la société El Mansour Tabarka, pour des raisons liées à la baisse drastique de l’activité touristique. Le contrat devait se terminer en 2015, mais la société tunisienne ne pouvait qu’accepter. Elle pour cela envoyé une dizaine de personnes, dont le commissaire régional au tourisme à Tabarka, pour l’inventaire de passation et la remise des clés. Les employés ne voyant pas la chose du même œil, envahissent l’hôtel le 15 mars à 15 heures. Ils rassemblent toutes les 14 personnes présentes, dans la cour de service de l’hôtel, puis les mettent par la force dans la loge du gardien. Ils y ont déjà passé la nuit en se relayant sur les chaises de la loge. Des contacts ont été faits, nous assure Med Ali Chabaane, avec le gouverneur et toutes les autorités de la région, avec la salle d’opération du ministère de l’intérieur et avec les cabinets des ministères concernés. Rien n’y fit et aucune force de police ne décide de délivrer les otages. 7 d’entre elles ont déjà pu s’évader par la mer. L’Italien représentant la société Valtour a pu contacter son ambassade qui lui a pourtant envoyé la police et l’a exfiltré. Pour les 7 autres, à l’heure où nous écrivons, ils attendent toujours 

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...