Tags Posts tagged with "Tunisie, Technologie, communication,"

Tunisie, Technologie, communication,

par -
Le secteur des  technologies de l'information et de la communication (TIC) demeure un facteur clé pour la consolidation de la productivité

Le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) demeure un facteur clé pour la consolidation de la productivité, le renforcement de la valeur ajoutée et de la compétitivité de l’économie tunisienne. C’est un secteur très concurrentiel.

Selon le ministère des technologies de l’information et de la communication le secteur a affiché un taux de développement de l’ordre de 14,6%. Sa part dans le PIB est de 7,6% contre 10% en 2010.

Ce secteur compte plus de 1 800 entreprises privés et contribue avec 3 000 à 4 000 emplois créés par an. Actuellement, 12 fournisseurs de services internet servent la totalité du pays. De même, la couverture du réseau téléphonique conjugue le développement du secteur avec une densité téléphonique de 98,8 lignes pour 100 habitants. D’ailleurs, les dernières statistiques montrent aussi que le service d’internet touche 3 millions d’internautes avec une évolution annuelle de 38 %.

Une batterie de réformes pour développer le secteur des TICs

La Tunisie prévoit un essor plus favorable au secteur des TICs, avec la mise en place notamment d’une stratégie future qui consiste à renforcer l’infrastructure actuelle et assurer l’ouverture du secteur à la concurrence.

Il s’agit notamment du lancement du projet « la Tunisie intelligente ». Doté d’un budget de 1400 millions de dinars, ce projet qui vise à mettre en place des bases de données économiques, fournira 50 mille emplois sur 5 ans. En effet, il a pour but d’attirer les investisseurs étrangers et d’encourager l’implantation des entreprises afin de réduire le fossé numérique.

Il convient de noter, dans le même contexte, qu’un conseil supérieur du numérique a été récemment créé, dont l’objectif est d’élaborer une stratégie nationale en la matière outre la promotion de l’économie de savoir, la mise en place de projets dans le domaine des nouvelles technologies, la promotion du commerce électronique et le renforcement de l’accès à internet.

Force est de constater que la réduction du fossé numérique demeure une priorité absolue pour garantir le développement économique du pays notamment dans les régions intérieures de la Tunisie, et ce à travers la mise en œuvre d’une politique volontariste favorisant une large diffusion des TIC et la participation à l’offre mondiale pour profiter des opportunités de la recomposition géographique des TIC dans les activités manufacturières et les activités de services tels que la conception de software, télé-services…

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Des affrontements ont éclaté entre manifestants et policiers dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville d’Al-Hoceïma, a constaté une équipe de...

SPORT

Reseaux Sociaux