Tags Posts tagged with "Tunisie Télécom,"

Tunisie Télécom,

par -

Tunisie Telecom a été sacré «Marque de l’Année 2017 en Technologie et Service», lors du « Tunisia Brand Awards », tenu mardi 16 mai 2017 au Palais des Congrès.

Ce trophée a été attribué, dans sa première édition, à Tunisie Telecom en signe de reconnaissance de ses efforts déployés pour satisfaire sa clientèle et offrir des services innovants avec la meilleure qualité.

Organisé par Kim EVENTS, l’INNORPI et l’UTICA, le «TBA 2017», qui regroupe les marques tunisiennes et étrangères des différents secteurs, fait la référence de l’indice de confiance du consommateur et de la réputation de la marque sur le marché et récompense les efforts déployés durant une année au niveau du marketing et de la communication.

Le processus de sélection de la marque de l’année 2017 a été le fruit des contributions des consommateurs via un sondage d’opinion, ainsi que les membres du jury composé d’experts dans différents domaines.

Ce sacre, qui constitue une belle récompense pour les équipes de Tunisie Telecom, témoigne également de l’engagement de Tunisie Telecom d’aller de l’avant vers plus d’innovation pour satisfaire davantage sa clientèle.

par -

Tunisie Telecom a lancé la nouvelle ère des Smartphones : les Samsung Galaxy S8 et S8+ dotés d’un design sans bordures et d’un écran Infini avec les meilleurs prix et des offres très avantageuses.

En effet, le Samsung Galaxy S8 est doté d’un écran de 5,8 pouces et le Samsung Galaxy S8+ d’un écran de 6,2 pouces, bénéficiant d’une grande capacité de stockage interne de 64 Go et des dernières innovations en termes de sécurité avec un lecteur d’empreintes digitales, un scanner d’iris et un capteur de pression. De plus qu’ils sont tous deux résistants à l’eau et à la poussière (lP68).

Les packs sont destinés à tous les nouveaux clients souhaitant souscrire à un forfait MOBI ou MOBI Plus de Tunisie Telecom : MOBI max, MOBI Plus 200, MOBI 100 ou MOBI Plus 100 avec un engagement de 24 mois. Ces packs sont aussi destinés à tous les clients prépayés et post-payés désirant migrer vers les forfaits MOBI ou MOBI Plus de Tunisie Telecom.

Les packs du Galaxy S8 sont disponibles à partir de 199DT avec les forfaits MOBI et MOBI Plus de Tunisie Telecom et les packs du Galaxy S8+ seront commercialisés à partir de 599 DT.

Les Galaxy S8 et S8+ sont commercialisés dans les espaces de Tunisie Telecom en 3 couleurs : Midnight Black, Orchid Gray et Gold Mapel.

Un casque Gear VR 2017 sera offert aux 50 premiers clients qui vont confirmer leurs réservations en ligne des Samsung Galaxy S8 ou S8+ par un acte d’achat à partir du 15 mai 2017. Alors soyez les premiers à en bénéficier.
Pour plus d’informations, visitez notre site web www.tunisietelecom.tn, notre page Facebook www.facebook.com/TunisieTelecom.PageOfficielle ou contactez le service clientèle au 1298.

par -

Montassar Ouali, ancien PDG de Tunisie Télécom et un autre employé de la société ont écopé de 8 ans de prison par contumace. Le jugements ont été rendus par la Chambre pénale au tribunal de première instance de Tunis, rapporte Mosaïque FM vendredi 28 avril 2017 dans la soirée. Ils ont été inculpés pour des malversations autour de contrats de publicité entre la société Bienvu et Tunisie Télécom, des contrats qui n’ont pas été honorés…

Le directeur de la société de publicité a également été condamné, par la même chambre, à 6 ans de prison. Idem pour un quatrième accusé pour qui la justice a été un peu plus clémente, 2 ans de prison…

par -

Avec Go Malta, Tunisie Télécom a peut-être mis le grappin sur la poule aux oeufs d’or. En tout cas les résultats du maltais en 2016 le laissent penser. Ils font état d’une montée conséquente des recettes, +27% ; elles sont passées de 123,7 millions d’euros (M€) en 2015 à 157 M au 31/12/2016. La cagnotte du groupe, avant impôts, affiche 28,1 M€.

S’agissant de l’EBITDA, il a enregistré une forte poussée de 10 millions d’euros (+19,4%) pour se situer à 61,6 M.

La direction de GO explique l’augmentation des revenus et de l’EBITDA par le renforcement, pour la première année, des rentrées d’argent générées par la filiale chypriote Cablenet, qui a vu son chiffre d’affaires évoluer jusqu’à 29,1 M l’an dernier.

Par ailleurs les recettes supplémentaires engrangées par la nouvelle filiale de services ICT Kinetix et la progression des ventes de GO, +1,9%, ont fait du bien au groupe..

Le Conseil d’administration de GO a fixé le dividende à 0,11 euro par action, ce qui fait pour l’opérateur historique tunisien, qui contrôle 65,4% du capital du groupe, un pactole de 7,29 M€, soit 17,7 millions de dinars

Le directeur général de la Bourse, Bilel Sahnoun, a annoncé que 6 nouvelles introductions en bourse, dont Tunisie Télécom, auront lieu en 2017, rapporte le journal Assabah, dans son édition de ce mardi 7 février 2017.

La même source a indiqué que la bourse avait déjà obtenu l’accord des autorités pour achever l’introduction en bourse de ces sociétés au cours de cette année. La bourse avait également obtenu l’accord préliminaire du gouvernement pour attirer des fonds et de nouveaux investisseurs sur le marché financier.

Le directeur général de la Bourse a, dans le même cadre, indiqué que les investisseurs sont très intéressés par les sociétés de pétrole et de télécommunication, surtout étrangères.

Il est à rappeler à ce propos que le Conseil d’administration de la Bourse de Tunis a déjà donné son accord pour l’admission de 4 nouvelles sociétés à savoir, SANIMED, Société Atelier du Meuble Intérieurs «SAM », MISFAT et MECATECH HOLDING.

par -

A fin novembre 2016, la Tunisie comptait 14,486,804 millions d’abonnés aux réseaux de téléphonie mobile des quatre opérateurs. Avec plus de 5,781 millions d’abonnés, Ooredoo reste leader d’un marché dominé par le prépayé (13,5 millions d’abonnés représentant 93 % du parc), suivie par l’opérateur historique Tunisie Télécom (4,656 millions d’abonnés) et orange Tunisie qui dépasse désormais les 3,719 millions d’abonnés.

Le parc total de la téléphonie mobile a enregistré une remarquable diminution de 267,1 mille abonnements au cours du mois de novembre 2016, enregistrant de ce fait une décroissance de 1,8%. Cela dit, le parc mobile revient au seuil atteint au mois de septembre 2015, soit 14,5 millions d’abonnements à la fin de ce onzième mois de l’année 2016.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile a remarquablement diminué de 2,5 points au cours du mois de novembre 2016. Il est revenu de ce fait au seuil de 127,5%, soit le taux atteint 2 ans auparavant. Il est à rappeler que cet indicateur ne reflète pas réellement la pénétration de la population vu qu’une bonne partie des abonnés mobiles disposent de plus d’une SIM (double SIM ou triple SIM, voire même plus).

par -

Un contrat biennal de partenariat a été signé récemment entre Tunisie Telecom (TT) et la société Microcred Tunisie, pour la fourniture des services de télécommunications en matière de la téléphonie Fixe, Mobile, DATA et Fibre Optique.
Cet accord permettra à Tunisie Telecom de développer son portefeuille du secteur financier et consolider davantage sa position de leader sur le marché des services destinés aux entreprises en Tunisie, lit-on dans un communiqué conjoint.
Opérant dans le cadre d’une finance digitale Microcred, une société Fintech, a développé une suite d’applications web mobiles permettant une gestion optimisée du portefeuille de crédit, précise-t-on de même source .
Microcred Tunisie, dispose, actuellement, d’un réseau de 9 agences et a servi plus de 8 mille clients. La société compte 200 collaborateurs et vise à atteindre, d’ici 5 ans, 50 mille clients et 400 collaborateurs ainsi qu’une couverture de tous les gouvernorats du pays.

par -

Dans un communiqué, publié en décembre dernier par l’instance de régulation du secteur des télécommunications, l’INT (Instance Nationale des Télécommunications) indique que «suite aux pratiques illégales commises par Tunisie Télécom, qui consistent à déranger ses abonnés par d’incessants SMS les incitant à participer à des jeux et concours organisés avec ses partenaires, le Président de l’Instance Nationale des Télécommunications a adressé le 16 décembre 2016, conformément au premier paragraphe de l’article 74 du code des télécommunications, une mise en demeure à cet opérateur lui ordonnant de mettre fin à ces pratiques et de respecter ses engagements mentionnés dans l’article 6 du décret n°3026 du 15 septembre 2008 régissant les conditions générales d’exploitation des réseaux publics des télécommunications et des réseaux d’accès, qui stipule que l’opérateur ne doit traiter les données indiquant le numéro ou le poste de l’abonné qu’aux seules fins de facturation et l’article 7 du cahier des charges fixant les conditions et les procédures de fourniture des services des télécommunications de contenu et les services interactifs de télécommunications qui prévoit que les opérateurs des réseaux publics des télécommunications ne peuvent fournir les SMS+ que dans le cadre de l’exercice de leurs activités ».

par -

Le rapport de synthèse de l’Observatoire de l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) a jeté un éclairage sur la santé du secteur des télécommunications en 2015. D’après le document, le chiffre d’affaires global du secteur a enregistré +33 millions de dinars (MD) au cours de l’année 2015, soit un bond en avant de 1,3%.

L’Observatoire de l’INT explique cette embellie par les recettes du marché de gros, 37 MD, soit une évolution de 6,2%, alors que les revenus du marché de détail ont légèrement fondu, -4 MD.

Pourtant dans le détail, seul le chiffre d’affaires total d’Orange Tunisie parmi les trois ORPT (opérateur des réseaux publics des télécommunications) a enregistré une poussée des recettes en 2015. Le chiffre d’affaires est monté à 121 MD, soit un taux de croissance de 31,4%, pour s’établir à 507 MD. Par contre Ooredoo Tunisie et Tunisie Télécom font grise mine, avec des revenus en repli, respectivement, de 46 MD à 968 MD (-4,6%) et de 43 MD à 1.075 MD (-3,8%).

En termes de parts de marché, l’opérateur historique (Tunisie Télécom) garde son statut de numéro 1, avec 41.1%, talonné par Ooredoo Tunisie avec 37%. Orange Tunisie s’est bonifié en 2015 avec ses 4,5 points de plus, mais reste encore loin derrière avec une part de 19,4%, indique l’analyse de l’Observatoire de l’INT.

par -

Comme il a été déjà annoncé, l’opérateur téléphonique tunisien, Tunisie Télécom, a obtenu un prêt de 100 millions d’euros de la BEI (Banque Européenne d’investissement). C’était alors l’une des premières conventions signées avec l’institution financière européenne, venue en Tunisie annoncer le renforcement de son aide à la Tunisie dans le cadre du forum d’investissement «Tunisia 2020». Ce prêt, dont TT est la 1ère à bénéficier en dehors de l’Europe, fait partie du mécanisme des grands projets du fonds InnovFin.

Le prêt est destiné à un important projet d’infrastructure pour tout le pays. Il s’agit du programme national haut débit (HD), à travers le déploiement de 2.000 kilomètres de fibres optiques, notamment dans les régions intérieures de la Tunisie et la mise en place de 1.500 sites de relais pour la 4G. C’est à ce titre que TT a choisi trois partenaires technologiques de renom. En plus du finlandais Nokia et de l’américain Adtran, qui sont déjà associés aux essais de cette technologie, il y aura aussi le chinois Huawei

par -

Dans une récente déclaration sur une radio privée tunisienne, le ministre des Technologies et de l’Economie numérique, Anouar Maârouf, a déclaré que le partenaire de Tunisie Télécom, où il détient 35 %, Emirates International Télécommunications (EIT), a décidé de vendre sa part. A Africanmanager, nous apprenons que l’opérateur Emirati aurait pour ce faire reçu l’aval du gouvernement tunisien pour engager des négociations directes avec le fonds d’investissement «Abraaj Group», avec des actifs de milliards USD. Si l’information se vérifiait, cela pourrait être une bonne chose pour TT, en ce sens que la vente à un fonds d’investissement rendrait plus fluide la gestion de l’entreprise. Une telle vente ne serait pourtant d’aucun apport technologique pour l’opérateur, le nouvel actionnaire n’étant pas un partenaire technique stratégique. Wait & See !

 

par -

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient de signer avec la compagnie nationale de télécommunication, Tunisie Telecom, un contrat de financement de 100 millions d’euros pour soutenir le développement de ses réseaux. C’est lors d’une rencontre qui a eu lieu ce lundi 28 novembre 2016 au siège de TT que le contrat en question a été signé. L’accord a été paraphé par le président de la BEI, Werner Hoyer et M. Nizar Bouguila, PDG de Tunisie Telecom, en la présence de l’ambassadeur de la Suède en Tunisie, des représentants de la BEI et de la Banque centrale de Tunisie (BCT)

La signature s’est faite en marge de la participation de la BEI à la Conférence internationale d’appui au développement économique, social et durable de la Tunisie , « Tunisia 2020 », qui démarrera demain mardi 29 novembre 2016 à Tunis.

TT prévoit d’utiliser le financement de la BEI pour le développement des réseaux très haut débit fixe et mobile, par la mise en place de 1500 sites sur l’ensemble du pays, ainsi que le déploiement de 2000 Km de fibre optique. Ces montants seront alloués également à la modernisation du réseau dont le réseau national de transport par la mise en place de liaisons 100 Gbps et 400 Gps ainsi que le réseau métropolitain de collecte par la mise en place pour la première fois de la technologie WDM, permettant de faire face à l’augmentation de la demande de capacité des réseaux très haut débit.

Lors de la signature, le président de la BEI a déclaré que le financement de ce projet porté par TT entre dans le cadre du programme Cadre InnovFin, programme réservé aux Etats membres de l’UE et aux pays associés (dont la Tunisie, seul pays associé du continent africain). Ce financement est le premier du genre effectué hors Union européenne. La Tunisie, au travers de TT, fait preuve d’exemple pour toute la région et bien au-dèla, en matière de réactivité et de dynamisme.

Il a en outre réaffirmé l’engagement de la BEI à poursuivre son soutien : « Nous soutenons le tournant amorcé par ce groupe ces derniers mois quant à son image et à son dynamisme, et renforcerons davantage la concurrence dans le secteur des tics en Tunisie pour un meilleur accès à Internet sur l’ensemble du territoire tunisien, en particulier dans les régions intérieures ».

Quant à lui, le PDG de TT a indiqué que sa compagnie s’est réjouie de cet accord : « Nous sommes très fiers d’établir ce partenariat avec la BEI et nous considérons ce financement comme un gage de confiance dans les compétences techniques et financières de TT », a-t-il dit.

Et Nizar Bouguila de rajouter que ce crédit accordé par le BEI est très avantageux, avec des conditions de financement très étudiées et adaptées aux projets d’infrastructure.

par -

Le ministre des Technologies et de l’économie numérique Anouar Maârouf  a déclaré que le partenaire émirat « Emirates International Télécommunications (EIT) a décidé de vendre sa part dans Tunisie Télécom.

Lors de son intervention, ce lundi  28 novembre 2016, sur Express fm, il a précisé que plusieurs entreprises ont montré leur intérêt à remplacer les émirats et que les différentes propositions vont être étudiées lors de la conférence sur l’investissement.

Il a ajouté que plusieurs projets vont être proposés lors de la conférence internationale « Tunisia 2020 »,  essentiellement le projet « Smart Grid » qui participerait à améliorer la situation énergétique de la Tunisie.

par -

Nous apprenons, de source sûre, que la Sicar de Tunisie Télécom, «Diva Sicar », aura très bientôt un nouveau Directeur Général. En effet, après le départ à la retraite de la dynamique Mme Aicha Ennaifer et le court passage à la tête de cette Sicar de Hamed Ben Rabeh, TT s’en est allée débaucher chez une filale de la banque marocaine, de droit tunisien, Attijari. Diva devrait ainsi être confiée à Heythem Mehouachi, jusque-là DG d’Attijari Intermédiation.

par -

Désignation, le 25 octobre de cette année, de l’organisme indépendant qui sera chargé d’auditer les états de synthèse dégagés par la comptabilité Analytique des trois opérateurs de réseaux publics de télécommunications (Tunisie Télécom, Ooredoo Tunisie et Orange Tunisie) au titre des exercices 2013, 2014 et 2015. Il s’agit, selon un communiqué de l’INT (Instance Nationale des Télécommunications), de la société américaine Crowe HORWATH-Progressus Corporation. Coût de cette opération d’audit, à laquelle ne semble avoir été associé aucun cabinet tunisien, 397.905 DT. Sur son site, on peut lire que «le réseau Crowe Horwath se compose de plus de 200 entreprises indépendantes de services de comptabilité et de conseil dans plus de 130 pays à travers le monde».

par -

Tunisie Telecom (TT), l’opérateur de services télécom  pour les solutions résidentielles et commerciales à haut débit en Tunisie, a conclu avec succès une série de tests en laboratoire et sur le terrain de la technologie G.fast avec la société ADTRAN,  l’un des fournisseurs leaders mondiaux de solutions de réseaux de prochaine génération.

Constituant une partie essentielle de la vision et de la stratégie de TT sur la voie de la  numérisation, ces tests étayent  l’engagement de l’opérateur historique tunisien à la modernisation de son réseau et  au développement de  son portefeuille de services afin de tenir les premières loges par rapport à  ses concurrents alors que les exigences des clients ne cessent d’évoluer. Les essais  concluants ont permis de fournir des services ultrarapides atteignant 800 Mbits / s   sur une distance d’environ 100 mètres sur l’infrastructure de cuivre existante, se déclinant dans la pleine intégration IP par  l’automatisation du réseau NFV / SDN.

Valoriser l’infrastructure TT

« Le résultat de ces tests  a été extrêmement positif  dans l’expérimentation des voies  possibles de notre développement futur pour l’accès au haut débit. Il démontre  comment une technologie telle que G.fast peut être utilisée pour booster  la valeur de notre infrastructure existante tout en répondant à la  demande en accroissement  en bande passante, ce qui est synonyme d’une agilité accrue  et de réduction des délais de déploiement », a déclaré  Nizar Bouguila, PDG de Tunisie Telecom.

« Tunisie Telecom demeure engagée à fournir d’abordables services à large bande à haut débit  sur une vaste échelle  et ces essais représentent une première dès lors que nous avons adopté une approche DevOps pour le déploiement de nouveaux services. Nos experts réseau ont travaillé efficacement avec l’équipe d’ADTRAN pour construire, tester et livrer les résultats de l’essai.

« Un autre facteur clé a été d’offrir une qualité de service pour la différenciation du trafic client, confirmant que G.fast nous permettrait de répondre aux besoins de nos clients d’affaires, ainsi que l’expansion de notre empreinte dans le marché B2B. »

Les nombreux tests G.fast menés avec  ADTRAN  l’ont été pour coïncider avec la période la plus chaude de l’année, où les températures extérieures à l’air libre  dans la capitale, Tunis, dépassent régulièrement les 40 degrés centigrades et les 50° à l’intérieur des armoires et des points de distribution. Les essais ont également  porté sur la capacité de pointe d’alimentation « reverse-power »  des séries ADTRAN 500G de distribution G.fast ( DPUs) qui ont été mises  sous surveillance particulière, car ceci permet le déploiement rapide des services ultra-large bande dans les locaux où  l’ alimentation en énergie électrique est incertaine.

L’emporter sur la concurrence

« Le choix par Tunisie Telecom de la technologie G.fast en tant qu’élément clé de sa vision globale d’accès  l’habilitera  à  faire face à de nouveaux défis concurrentiels et  à opérer un changement par étape dans  la performance à large bande réclamé par les abonnés où qu’ils se trouvent », a déclaré Ronan Kelly, directeur de la technologie pour la région EMEA et APAC à ADTRAN. «Nous espérons développer notre collaboration fructueuse avec TT pour  fournir  les offres de services à grande vitesse les plus avancées et différenciées dont l’opérateur a besoin pour l’emporter sur les  opérateurs mobiles et les nouveaux arrivants sur le marché. »

Il est à noter que la société  ADTRAN, Inc. est un fournisseur mondial d’équipements de réseau et de communications de premier plan. Ses produits permettent des communications voix, données, vidéo et Internet à travers une grande panoplie  d’infrastructures de réseau. Les solutions ADTRAN sont actuellement utilisées par les fournisseurs de services, des entreprises privées, des organismes gouvernementaux, et des millions d’utilisateurs individuels dans le monde entier.

par -

Tunisie Télécom a annoncé lundi avoir mené avec succès, des tests live de la solution « G. Fast », une technologie du fournisseur leader de solutions réseau de nouvelle génération ADTRAN, qui combine l’infrastructure filaire (cuivre) existante pour offrir les mêmes performances que la fibre à moindre coût car elle évite les frais d’installation de la fibre entre le point de distribution et le domicile d’un particulier ou d’une entreprise. Cette technologie va offrir de futurs services entreprise ultra-rapides et aidera à s’intégrer au nouveau réseau SDN/NFV (Software-defined network (SDN) et la virtualisation des fonctions réseau (NFV), selon un communiqué de TT.
Ces tests ont permis, selon la même source, d’expérimenter avec succès l’implémentation de services ultra-rapides ayant atteint plus de 800 Mbits/seconde à une distance d’à peu près une centaine de mètres sur une infrastructure cuivre existante, et ce, en sus de l’intégration de la solution en tout-IP (Internet Protocole) avec un réseau automatisé SDN/NFV.
D’après TT, ces testes démontrent que la solution G.fast de ADTRAN peut aider à satisfaire une plus grande demande en bande passante avec une meilleure agilité et un temps de déploiement plus court.

par -

Tunisie Telecom et l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens (OIT) viennent de signer ce jeudi 29 septembre une convention de partenariat triennale.

Grâce à cette convention, les adhérents de l’OIT vont bénéficier de plusieurs avantages et de facilités d’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

La cérémonie de signature a été présidée par le PDG de Tunisie Telecom, M. Nizar Bouguila et M. Oussama Kheriji, président de l’OIT, en présence des responsables des deux partenaires.

M. Kheriji a précisé, à cette occasion que « L’OIT se réjouit de cette collaboration avec l’opérateur national des télécommunications, et mise sur ses grandes compétences pour bénéficier des meilleures offres disponibles sur le marché afin d’améliorer la collaboration entre ses différents comités sectoriels et régionaux et  réussir davantage  sa mission  ».

De son côté M. Bouguila a déclaré «Nous sommes heureux aujourd’hui de ce partenariat scellé avec l’OIT afin d’aider l’ingénieur à jouer pleinement son rôle primordial dans le développement de l’économie nationale. On réitère à cette occasion l’engagement de Tunisie Telecom, l’entreprise citoyenne, à répondre comme il se doit aux exigences de la société civile ».

par -
La Tunisie a enregistré

Tunisie Telecom et Assurances COMAR ont procédé, vendredi 26 août 2016, à la signature d’une convention triennale de partenariat, indique un communiqué.

La cérémonie de signature, organisée au siège de Tunisie Telecom, a été présidée par Nizar Bouguila, PDG de Tunisie Telecom et Hakim Ben Yedder, directeur général de la COMAR, en présence de plusieurs responsables des deux entreprises.

En vertu de ce contrat, Tunisie Telecom, qui se positionne aujourd’hui comme un partenaire technologique des grands comptes, fera bénéficier Assurances COMAR d’une offre couvrant une large gamme de services à forte valeur ajoutée touchant notamment les segments du fixe, mobile et DATA, permettant d’améliorer la coopération entre collaborateurs et d’optimiser le budget de communication.

A travers ce partenariat, la COMAR renouvelle sa confiance vis-à-vis de Tunisie Telecom, l’opérateur national offrant la meilleure infrastructure et une expertise très développée en matière de solutions Entreprises. «Je suis fier de notre partenariat avec Tunisie Telecom et toujours optimiste pour l’avenir », a déclaré Hakim Ben Yedder.

Nizar Bouguila s’est dit de son côté très heureux de ce renouvellement de confiance et a confirmé l’engagement de Tunisie Telecom à accompagner Assurances COMAR dans le développement de son activité et à renforcer le partenariat entre les deux entreprises.

par -

En application des dispositions du paragraphe premier de l’article 74 du code des Télécommunications, le Président de l’INT a adressé, le 10 août 2016, une mise en demeure à Tunisie Télécom lui ordonnant de se conformer aux dispositions de l’article 2 de la décision du collège de l’Instance Nationale des Télécommunications en date du 30 mars 2016 portant sur la règle de renouvellement des souscriptions aux options et aux services des télécommunications. En effet, l’opérateur TT procède au renouvellement automatique de souscription aux options facebook sans pour autant expliquer aux abonnés d’une façon simple la méthode d’annulation de ces souscriptions.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...