Tags Posts tagged with "Tunisie, TIC"

Tunisie, TIC

par -
0
La formation en matière de l’utilisation des TIC est un facteur-clé de réussite. Les technologies de l'information et de la communication s'intègrent au quotidien d'une part sans cesse croissante de la population.

La formation en matière de l’utilisation des TIC est un facteur-clé de réussite. Les technologies de l’information et de la communication s’intègrent au quotidien d’une part sans cesse croissante de la population.

Elles peuvent servir d’accélérateur au développement d’un large éventail de compétences en donnant accès à une multitude de sources d’information et permettant de bénéficier de l’expertise de spécialistes du monde entier.

Le secteur des TIC joue un rôle de plus en plus important dans l’économie tunisienne, en contribuant à hauteur d’environ 10% au produit intérieur brut et en employant plus de 90.000 personnes, selon les chiffres du ministère des Technologies de la communication.

C’est dans ce contexte que le Centre d’Information, de Formation, de Documentation et d’Etudes en Technologies des communications a organisé, mardi à Tunis, un forum sous le thème de « La formation, challenge de développement des compétences».

Selon les organisateurs de cette manifestation, cette rencontre a pour objectif de croiser les acteurs éminents dans le domaine ainsi que les bénéficiaires potentiels en vue de faire valoir ce dispositif socioprofessionnel d’aide à la performance. Il s’agit également d’un dialogue au tour des orientations et stratégies de la formation présentielle, appliquée, certifiante et à distance.

Les experts internationaux présents ont passé en revue, la plateforme de « E-learning », qui permet à un enseignant de créer et de gérer très facilement un cours sur Internet, en lui laissant le libre choix de la méthode pédagogique, et sans nécessiter de compétences informatiques particulières. Cet outil offre, par exemple, des outils de communication tels que les forums, les instruments et la possibilité de déposer des documents…

De même, les experts en matière des TIC ont présenté le « blended learning ».Selon eux, c’est un mélange d’enseignement à distance et en présentiel accompagné d’un tutoring personnalisé (parcours pédagogique établit et accompagné par un pédagogue. Il a été créé pour répondre aux exigences des responsables de formation qui cherchent à optimiser la performance de leurs salariés dans le but d’en tirer un bénéfice pour l’entreprise.

Au cours de cette manifestation, des universitaires et chefs d’entreprise de Tunisie et de l’étranger ont été présents pour découvrir les différents outils informatiques ainsi que pour améliorer les compétences de leurs entreprises.

L’intégration de la technologie au sein des entreprises demeure une priorité absolue pour promouvoir les divers secteurs économiques. Les TIC offrent à toutes les entreprises des opportunités de développement, d’innovation ou de gain de productivité.

Il s’agit plus particulièrement d’outils d’échange d’information qui accroissent l’efficacité des procédures d’échange classiques au sein de l’entreprise, mais aussi avec les fournisseurs et les clients. Les technologies de l’information permettent aux entreprises d’étendre et de structurer considérablement et à peu de frais l’étendue de leur rayonnement.

par -
0
La formation en matière de l’utilisation des TIC est un facteur-clé de réussite. Les technologies de l'information et de la communication s'intègrent au quotidien d'une part sans cesse croissante de la population.

La formation en matière de l’utilisation des TIC est un facteur-clé de réussite. Les technologies de l’information et de la communication s’intègrent au quotidien d’une part sans cesse croissante de la population.

Elles peuvent servir d’accélérateur au développement d’un large éventail de compétences en donnant accès à une multitude de sources d’information et permettant de bénéficier de l’expertise de spécialistes du monde entier.

Le secteur des TIC joue un rôle de plus en plus important dans l’économie tunisienne, en contribuant à hauteur d’environ 10% au produit intérieur brut et en employant plus de 90.000 personnes, selon les chiffres du ministère des Technologies de la communication.

C’est dans ce contexte que le Centre d’Information, de Formation, de Documentation et d’Etudes en Technologies des communications a organisé, mardi à Tunis, un forum sous le thème de « La formation, challenge de développement des compétences».

Selon les organisateurs de cette manifestation, cette rencontre a pour objectif de croiser les acteurs éminents dans le domaine ainsi que les bénéficiaires potentiels en vue de faire valoir ce dispositif socioprofessionnel d’aide à la performance. Il s’agit également d’un dialogue au tour des orientations et stratégies de la formation présentielle, appliquée, certifiante et à distance.

Les experts internationaux présents ont passé en revue, la plateforme de « E-learning », qui permet à un enseignant de créer et de gérer très facilement un cours sur Internet, en lui laissant le libre choix de la méthode pédagogique, et sans nécessiter de compétences informatiques particulières. Cet outil offre, par exemple, des outils de communication tels que les forums, les instruments et la possibilité de déposer des documents…

De même, les experts en matière des TIC ont présenté le « blended learning ».Selon eux, c’est un mélange d’enseignement à distance et en présentiel accompagné d’un tutoring personnalisé (parcours pédagogique établit et accompagné par un pédagogue. Il a été créé pour répondre aux exigences des responsables de formation qui cherchent à optimiser la performance de leurs salariés dans le but d’en tirer un bénéfice pour l’entreprise.

Au cours de cette manifestation, des universitaires et chefs d’entreprise de Tunisie et de l’étranger ont été présents pour découvrir les différents outils informatiques ainsi que pour améliorer les compétences de leurs entreprises.

L’intégration de la technologie au sein des entreprises demeure une priorité absolue pour promouvoir les divers secteurs économiques. Les TIC offrent à toutes les entreprises des opportunités de développement, d’innovation ou de gain de productivité.

Il s’agit plus particulièrement d’outils d’échange d’information qui accroissent l’efficacité des procédures d’échange classiques au sein de l’entreprise, mais aussi avec les fournisseurs et les clients. Les technologies de l’information permettent aux entreprises d’étendre et de structurer considérablement et à peu de frais l’étendue de leur rayonnement.

par -
0
Les appels internationaux en Tunisie

Les appels internationaux en Tunisie, pays figurant, pourtant, au nombre des leaders mondiaux dans la promotion des TIC, sont parmi les plus chers au monde, avec un coût comparable à celui des économies à faible revenu ou les moins intégrées dans le marché mondial globalisé tels que le Sénégal, le Myanmar, la République du Congo, estime la Banque mondiale(BM).

L’institution de « Bretton Woods » explique cette hausse par le monopole de « Tunisie Telecom » sur les infrastructures des TIC et les accès internationaux, avec pour corollaire une faible intégration de la Tunisie à l’économie mondiale.

Le volume des communications internationales en Tunisie est en stagnation, alors qu’elles sont en augmentation dans d’autres pays où elles sont utilisées comme des outils « naturels » pour assurer une meilleure intégration de leurs économies à la mondialisation.

« Les communications internationales en Tunisie sont presque 2 fois inférieures à la moyenne de l’Union du Maghreb arabe(UMA), 7 Fois celle de la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord(MENA) et 3 fois à celle de l’Europe de l’Est, a récemment révél une note de synthèse élaborée par la BM et distribuée dans le cadre d’une table ronde organisée à Tunis sur « la concurrence dans le secteur des TIC en Tunisie ».

L’ouverture du marché tunisien à d’autres opérateurs pourrait aider la Tunisie, selon la BM, à concurrencer d’autres pays, tels que le Maroc (3 opérateurs) et l’Egypte (7 opérateurs), qui, malgré un revenu par habitant beaucoup plus faible que le revenu national, sont mieux placés pour s’ériger en centres régionaux dans le secteur.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

SPORT

0
Le Club Africain a publié sur sa page officielle facebook les derniers transferts effectués dans le mercato d'hiver 2016-2017. Les nouvelles recrues: Oussama Darragi (29...