Tags Posts tagged with "Tunisie, trafic aérien,"

Tunisie, trafic aérien,

par -
0
En Tunisie

En Tunisie, le secteur du transport représente environ 8,5% du PIB, assure 130 mille postes d’emplois directs, génère près de 1 500 millions de dinars de devises (près de 980 millions de dollars) et contribue à hauteur de 15% au total des investissements du pays.

Dans cette configuration, le secteur de l’aéronautique en Tunisie, placé sous la tutelle du ministère du Transport, est considéré comme stratégique pour le développement de l’économie tunisienne générant d’importantes recettes en devises.

Selon les derniers chiffres communiqués par l’OACA, le trafic aérien dans les aéroports tunisiens a enregistré, au cours du mois de mai 2013, une hausse de 6.7 %.

De même, les aéroports internationaux du pays ont accueilli 938.457 voyageurs, durant la même période contre 835.558, en mai 2012, soit une évolution remarquable de 12,3%. Sur un autre volet, la flotte nationale a assuré 58.8% de trafic commercial.

Il convient de noter que, plus de 106 mille voyages ont été enregistrés, en 2012, contre environ 85 mille en 2011, soit une croissance avoisinant les 25,6%. Les aéroports cités avaient enregistré l’arrivée de plus de 10 millions 500 mille voyageurs en 2012, contre environ 8 millions de voyageurs en 2011, soit une croissance d’environ 32%.

Les perspectives de promotion du secteur de l’aviation civile

Le secteur aérien fera l’objet d’une « profonde refonte » suivant les normes internationales, en matière du rendement de l’administration, de sécurité et de contrôle ainsi qu’au niveau de l’indépendance de l’autorité du transport aérien dans l’accomplissement de ses missions.

Il est à souligner que les principales orientations dans le secteur de l’aviation civile visent la mise à niveau des entreprises opérant dans le secteur, plus particulièrement celles du transport aérien, afin de faire face à la forte concurrence internationale.

Il s’agit, également, de renforcer l’infrastructure aéroportuaire en vue d’adapter la capacité d’accueil des aéroports internationaux au développement du trafic aérien, ainsi que le maintien de la sécurité de la navigation aérienne.

Il est à mentionner que l’amélioration de la situation du secteur, au niveau des prestations de services et des conditions de travail demeure une priorité absolue.

Secteur du transport : un facteur clé pour la création d’emplois

Les différents modes de transport peuvent créer de nouveaux postes d’emploi et dynamiser les régions si les programmes tracés sont mis en œuvre. Les professionnels du secteur prévoient d’employer 14707 agents dans le secteur du transport terrestre dont 8278 agents par les privés (56,3 pc) et 6429 agents par le secteur public (43,7 pc), et ce au cours de la période 2011/2014.

Par ailleurs, 826 agents seront recrutés dans l’activité du transport maritime, au cours de la période 2012-2015. A souligner que le secteur du transport offre 135 mille emplois directs dont 83 pc dans le secteur du transport terrestre.

L’activité du transport maritime et portuaire procure environ 6107 emplois directs dont 3907 emplois dans le secteur public et 2200 autres dans le privé. Le secteur du transport aérien offre 14 mille emplois directs.

Il convient de noter que le développement de la logistique permettra, à lui seul, de créer 35 mille emplois à long et moyen termes dont près de 20 mille des emplois directs et spécialisés, et ce, une fois la stratégie logistique mise en œuvre.

N.B.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT