Tags Posts tagged with "Tunisie, travail,"

Tunisie, travail,

par -
0
Le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi a récemment annoncé le démarrage du «programme d’encouragement à l’emploi». Il s’agit de la mise en œuvre d’une stratégie nationale visant à endiguer le fléau du chômage  ...

Le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi a récemment annoncé le démarrage du «programme d’encouragement à l’emploi». Il s’agit de la mise en œuvre d’une stratégie nationale visant à endiguer le fléau du chômage qui touche des centaines de milliers de diplômés du supérieur et selon l’économiste Hachemi Alaya, dans un article sur le journal français Les Echos, un million de personnes.

D’après le ministère, ce nouveau mécanisme est ouvert à tous les diplômés, y compris ceux titulaires de diplômes équivalents et homologués dans toutes les spécialités, à l’exception des diplômes nationaux de doctorat en médecine, médecine dentaire, pharmacie, médecine vétérinaire, le diplôme national d’ingénierie (excepté les spécialités agricoles) et d’architecture.

Le programme de Maitre Maatar, concerne aussi les diplômés des centres de formation professionnelle titulaires d’un brevet de technicien supérieur homologué. Le programme est destiné aux candidats âgés de 28 ans au moins et diplômé depuis deux ans ou plus, inscrit depuis trois mois au bureau de l’emploi et du travail indépendant.

Le candidat à ce programme doit en outre, appartenir à une famille dont le revenu annuel ne dépasse pas trois fois le SMIG, n’est pas en train de rembourser un crédit qu’il a contracté pour lancer un projet et n’ayant pas bénéficié, depuis moins d’un an, de stages de plus de six mois dans le cadre des programmes du fonds national de l’emploi excepté le programme « Amal ».

Il convient de signaler que «le programme d’encouragement à l’emploi» devrait permettre à ses bénéficiaires de suivre des stages d’adaptation professionnelle pour développer leurs aptitudes et compétences professionnelles dans le but de faciliter leur insertion dans un emploi, en acquérant une expérience en milieu réel et en développant un réseau de contacts avec l’environnement professionnel.

Augmentation du nombre des offres d’emploi de 64915 offres

Au sujet des indicateurs du marché de l’emploi, le ministère de la Formation professionnelle et de l’emploi, a annoncé que le secteur a enregistré une hausse importance et ce depuis le début de l’année jusqu’au 10 août 2012, en comparaison avec la même période de l’année écoulée.

Le nombre des offres d’emploi s’élève à 64915 dont 11,7% destinées aux cadres. Au cours de cette même période, les services de l’emploi ont effectué 30632 opérations d’emploi, soit une hausse d’environ 15% par rapport à 2011.

Quelque 73543 demandeurs d’emploi dont 60% de diplômés du supérieur ont bénéficié des programmes d’appui à l’emploi. Concernant le travail indépendant, 1231 projets ont été financé et ont permis de générer 1846 postes d’emploi répartis comme suit : Sfax (11%), Siliana (10%), Tunis (9,5%) et Gabès (9%). De même, l’agence nationale de l’emploi et du travail indépendant a enregistré 2023 contrats de travail à l’étranger dont 1111 en France, 593 en Arabie Saoudite, 140 au Qatar et 95 aux Emirats arabes unies.

Force est de constater que, les initiatives pour sauver l’emploi se poursuivent. Depuis la Révolution, les parties concernées par cette question n’ont pas cessé de prospecter les méthodes et les procédures pour venir en aide aux chômeurs qui ont souffert longtemps de cette situation. Toutefois, la résolution de ce problème ne passe pas uniquement par le recrutement des jeunes diplômés, mais par la promotion de l’initiative privée et du partenariat, entre autres. La problématique du chômage des diplômés est loin d’être résolue.

Nadia. B.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE