Tags Posts tagged with "Tunisiens, résidant à l’étranger,"

Tunisiens, résidant à l’étranger,

par -
Skander Bouallègue

Le dirigent du Front populaire Zied Lakhdar a souligné la nécessité de réviser la composition du Conseil des Tunisiens à l’étranger.
Lors de son intervention à la séance plénière qui se tient actuellement à l’ARP et consacrée à l’examen du projet de loi relatif à la mise en place du Conseil des Tunisiens à l’étranger, il a qualifié cette démarche d’importante étant donné qu’elle vise à favorise la place des jeunes au sein de cette instance.
Il est à rappeler que l’examen de ce projet vient à un moment où plusieurs parties, notamment la société civile, l’ont fortement critiqué au motif qu’il ne répond pas aux attentes de la diaspora tunisienne.

par -
La BIAT vient de lancer le Pack Business

En cette période estivale, la BIAT lance sa campagne « TRE ETE 2016 » destinée aux Tunisiens résidant à l’étranger, de retour au pays pour les grandes vacances, avec comme slogan « Profitez de votre séjour en Tunisie, la BIAT s’occupe du reste ».
Cette campagne s’articule autour du thème « Les engagements de la BIAT envers les Tunisiens Résidant à l’Etranger ». A cet effet, la BIAT a pris des engagements pour mieux servir sa clientèle: tout d’abord, un moyen de contact et une réponse sous 24 heures à l’ensemble de leurs requêtes. Ensuite, des horaires adaptés sur 20 agences réparties sur tout le territoire et des guichets dédiés aux TRE dans 30 agences. Enfin, une agence itinérante avec un passage dans 15 villes tunisiennes.

Une réponse aux requêtes des Tunisiens Résidant à l’Etranger sous 24 heures

A l’occasion de la campagne estivale, la BIAT s’engage à répondre à toutes les requêtes et demandes d’information provenant de leurs clients tunisiens résidant à l’étranger dans un délai ne dépassant pas 24 heures en mettant à leur disposition plusieurs moyens de contact : par une ligne groupée dédiée à cette clientèle au 31 311 900, par SMS au 58 541 021, par email à l’adresse : tre@biat.com.tn ou à travers les pages facebook de la BIAT et celle de BIAT France.

Des horaires adaptés et des guichets dédiés aux TRE

De surcroit, la BIAT adapte les horaires d’ouverture de 20 de ses 200 agences et de 7 box de change en fonction des disponibilités et du rythme des vacanciers ciblés, afin de mieux les accueillir et les servir. Une permanence quotidienne de 17 heures à 19 heures sera assurée jusqu’au 31 août.
La BIAT aménage également des guichets dans 30 agences, spécialement pour faciliter les transactions de cette clientèle et leur offrir un accueil personnalisé et une prise en charge rapide et de qualité.

Une agence itinérante

Par ailleurs, à l’instar du dispositif de communication préparé par BIAT France lors de son ouverture « BIAT France Tour », la BIAT organise une tournée inédite sous le brand « Tounessna Tour ».  Un bus habillé et doté de conseillers en guise d’agence itinérante est destiné à parcourir le territoire tunisien du 18 juillet jusqu’au 5 août, avec une halte dans 30 villes et villages  dans le but d’aller à la rencontre des tunisiens résidant à l’étranger. Le planning de « Tounessna Tour » est au niveau des pages facebook de la BIAT et de BIAT France et grâce à un lien mis à disposition sur le site institutionnel de la BIAT.
Les commerciaux présents dans le bus seront à la disposition de notre communauté à l’étranger pour les prendre en charge et répondre à leurs demandes et besoins.

Des actions terrain notamment à bord des car-ferries de la CTN et dans les principaux aéroports tunisiens

Pour la 4ème année consécutive, des actions commerciales sont entreprises à bord des «Car-Ferries» de la Compagnie Tunisienne de Navigation, à savoir « le Tanit » et « Le Carthage ». Du 22 juin au 19 septembre 2016 et durant 45 traversées sur Gênes et Marseille, les commerciaux de la BIAT rencontreront les TRE voyageurs pour leur fournir toutes les informations et les conseils pour leurs projets en Tunisie. En prime, la BIAT offre à ses clients l’occasion  de gagner une tablette numérique tactile en  participant au « Grand Jeu BIAT TRE 2016 ».
D’autres actions sont prévues dans les trois aéroports « Tunis Carthage », « Monastir » et « Djerba » en partenariat avec Nouvelair. A cette occasion, la BIAT organise un jeu concours avec comme lots à gagner des billets d’avion France/Tunisie à gagner.

A travers sa campagne estivale « TRE ETE 2016 », la BIAT s’emploie à concentrer tous ses efforts afin de servir au mieux les tunisiens installés à l’étranger, à travers une équipe spécialisée, dédiée à ce marché et des engagements pris pour la durée de la campagne. Rappelons que la BIAT ambitionne d’être un acteur de référence au service des Tunisiens de l’étranger et qu’elle ne s’est pas contentée de sa présence en Tunisie mais elle est également présente en France depuis novembre 2015 à travers sa filiale BIAT France.

Grâce à ce dispositif, la BIAT vise à consolider son image de banque leader de la place et conforter sa proximité avec la clientèle TRE en leur réservant un accueil et une prise en charge personnalisés.

par -
Malgré son importance

Malgré son importance, la contribution des Tunisiens résidant à l’étranger dans le processus de développement en Tunisie, reste en-deçà des attentes.

Un constat inquiétant qui incite à une nouvelle réflexion sur les rapport à établir et entretenir avec les expatriés à en entreprenant de définir une politique de nature à promouvoir l’activité économique et préserver le rythme de croissance. Jusqu’à ce jour, l’économie tunisienne a enregistré un taux de croissance de 3%. Le gouvernement table sur une croissance de 3,5% en 2012 et 4,5% en 2013.

Une responsabilité qui incombe aux différents acteurs, qu’ils soient à l’intérieur du pays ou à l’extérieur, pour relever ce défi de taille.

Pour ce faire, l’Etat et les structures d’appui veulent poursuivre leur soutien aux émigrés pour la période à venir. A ce propos, le secrétaire d’Etat chargé de l’Emigration et des Tunisiens à l’étranger, Houcine Jaziri, a insisté, lors de sa présence au forum régional annuel de l’investissement et le lancement de projets pour les Tunisiens à l’étranger, tenu récemment à Sfax, sur la nécessité de faire réussir une nouvelle approche de l’émigration qui doit consolider le développement dans le pays et servir l’économie nationale.

D’après lui, la redéfinition du sens de l’émigration est basée, essentiellement, sur l’émigration transitoire et l’encadrement des hommes d’affaires, jouant un rôle primordial dans le processus de développement. En effet, les tunisiens résidents à l’étranger ont fortement soutenu l’économie du pays natal que ce soit par le transfert d’argent ou par la création de projets économiques. A titre d’exemple, leurs transferts en devises, après une significative baisse en 2011, ont bien repris, avec une hausse de 30%. Jusqu’au 10 juin 2012, ils s’établissaient à hauteur de 958.9 MD contre 791.4 MD en 2011 et 887.2 MD en 2010.

C’est la raison pour laquelle les efforts se poursuivent actuellement afin de mettre en place les conditions propices et nécessaires pour que les expatriés mobilisent leurs ressources financières. Des produits incitatifs ont été mis en place par les banques dont l’objectif préconisé est de les amener à envoyer les devises et promouvoir le transfert d’argent. Chose qui permettra sans doute d’accroître les occasions d’investissement pour répondre aux différentes demandes et de promouvoir le secteur privé de production.

Il y a lieu de noter que le nombre des Tunisiens à l’étranger a progressé pour atteindre 1200818 personnes, en se concentrant essentiellement dans les pays européens alors que le nombre des Tunisiens dans les pays arabes est estimé à 165 mille, soit 13,7% de la population.

1200818 expatriés, cela demeure un chiffre important qui oblige à renforcer les liens non seulement avec l’Europe, partenaire traditionnel, mais aussi avec d’autres pays voisins. Selon les chiffres de l’Agence tunisienne de coopération technique (ATCT), 1068 compétences tunisiennes ont été recrutées à l’étranger, au cours du premier semestre. Parmi eux, 155 sont des primo demandeurs d’emploi.

Ces recrutements ont concerné principalement l’Arabie Saoudite qui vient en première place avec 251 recrutements, suivie des Emirats Arabes Unies (177 recrutements), puis Qatar (162 recrutements), la Libye (91 recrutements), et enfin Sultanat d’Oman avec 45 recrutements.

De toutes les façons, il faut trouver les mécanismes et les moyens afin de favoriser la contribution de cette communauté au développement de la nouvelle Tunisie qui sera selon FMI, confrontée à des défis économiques et sociaux « urgents » après la transition politique et devra « transformer » son économie.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT