Tags Posts tagged with "Turquie, Erdogan, Tunisie"

Turquie, Erdogan, Tunisie

par -
Plusieurs médias et sites électroniques  ont  révélé  qu'un vaste coup de filet anticorruption a été mené

Plusieurs médias et sites électroniques ont révélé qu’un vaste coup de filet anticorruption a été mené, mardi matin à Istanbul et Ankara, contre la garde rapprochée de Recep Tayyip Erdogan , provoquant un séisme sans précédent au sein du pouvoir turc.

Le premier ministre turc, Erdogan, a réagi vivement, depuis la ville de Konya, où il a tenu un meeting, mardi, condamnant ce qu’il a appelé des « forces obscures » qui « menacent la nation », allusion au prédicateur Fethullah Gülen, exilé ,depuis 1999, aux Etats-Unis et à la tête d’une puissante confrérie influente dans les rouages de l’Etat. Erdogan affirme sur un ton de défi :  » Nous ne plierons pas, et aucune force de l’ombre, qu’elle agisse de l’intérieur ou de l’extérieur, ne nous indiquera la ligne à suivre « .

La justice enquête sur une vaste affaire de malversations, de corruption active et de blanchiment d’argent, aux ramifications politiques , qui a abouti au placement de 56 personnes en garde à vue, en lien avec une série d’appels d’offres publics pour la construction de logements sociaux, a indiqué la chaîne d’information CNN-Türk.

Parmi les personnes placées en garde à vue, figurent Mustafa Demir, maire (AKP) du quartier central de Fatih à Istanbul , les fils de trois ministres très proches du chef du gouvernement(Intérieur , Economie et Urbanisme ) , le cousin d’un responsable du bureau national de l’AKP, des hauts fonctionnaires et également des hommes d’affaires liés au secteur de la construction et de la promotion immobilière. Parmi les suspects placés en garde à vue figure aussi le PDG de la grande banque publique Halk Bankasi , Süleyman Aslan .

Estimant que le pays fait face au plus gros scandale de son histoire, le député Engin Altay, membre du Parti républicain du peuple ( CHP ), a déclaré au Monde.fr que le premier ministre doit démissionner . L’opposition, elle, exige la création d’une commission d’enquête au sein de l’Assemblée nationale .

Cette offensive de la justice s’explique , selon plusieurs médias , par une guerre pour le pouvoir qui fait rage entre les partisans d’Erdogan et ceux du prédicateur Fethullah Gülen, chef de la puissante confrérie qui a son influence dans les rouages de l’Etat .

Le procureur Zekriya Öz, qui mène l’instruction de l’affaire, est réputé proche des gülénistes , et c’était lui qui avait dirigé l’enquête dans l’affaire Ergenekon, le réseau d’extrême droite militaro-nationaliste démantelé après 2008, au temps de l’alliance entre la confrérie et le parti d’Erdogan .

Les représailles décidées par la confrérie Gülen viennent en réaction à la fermeture de son réseau de cours privés de soutien scolaire (dershane) dans lequel elle a massivement investi, et qui lui procure d’énormes recettes d’argent.

Une vingtaine de députés AKP , favorables à M. Gülen, ont déjà démissionné du parti ou sont sur le point de le faire , rapporte Le Monde.fr , sur la base d’informations rapportées ,mardi ,par la presse turque.

Ces développements annoncent le divorce entre l’entourage d’Erdogan et la confrérie Gülen , après une lune de miel qui a duré dix ans, et un soutien sans faille de la confrérie à l’AKP . Mais, depuis un moment , la confrérie commence à condamner la « dérive autocratique et antidémocratique » d’Erdogan , et la chronique de ces accusations mutuelles des anciens alliés est relatée chaque jour par les journaux turcs . Le quotidien pro-Gülen, Taraf, va jusqu’à menacer de sortir  » documents  » et  » cassettes  » compromettants pour le premier ministre.

Selon le quotidien Hürriyet, cité par Le Figaro.fr , c’est la délivrance de permis de construire dans des zones protégées qui serait à l’origine du coup de filet, le secteur immobilier étant en plein boom en Turquie et les comptes des établissements sont exempts de tout contrôle , indique la même source.

Le parti d’ Erdogan , l’AKP , a été élu en 2002 avec comme principale promesse de lutter contre la corruption , mais avec l’exercice du pouvoir et les enjeux électoraux , la lutte contre la corruption cède la place au clientélisme . L’absence d’audit des comptes publics ajoute à l’opacité de plus en plus grande entourant le budget et la loi sur les marchés publics de 2002 a été modifiée des dizaines de fois et le contrôle après exécution est devenu une exception ; et pas plus tard que la semaine dernière, les ministères ont été dispensés de soumettre leurs dépenses au Parlement. Cela avait déjà été le cas en 2012 et le sera pour les trois prochaines années .D’ailleurs , la Turquie se trouve à la 61ème position avec une note de 4.1 contre 3.2 en 2002 , dans le dernier rapport sur la corruption dans le monde publié, début décembre 2013, par Transparancy International .Et cette atmosphère laisse entendre que l’affaire en cours n’est que la partie émergée de l’iceberg.

A.Hmidi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT