Tags Posts tagged with "UGTT, Hassine Abassi"

UGTT, Hassine Abassi

par -
0
Le secrétaire général de l'UGTT Hassine Abassi a affirmé jeudi que la centrale syndicale n'acceptera pas la restriction des droits économiques et sociaux dans la constitution

Le secrétaire général de l’UGTT Hassine Abassi a affirmé jeudi que la centrale syndicale n’acceptera pas la restriction des droits économiques et sociaux dans la constitution. « les syndicalistes sont très déçus du contenu de l’article relatif au droit syndical dans la dernière mouture du projet de constitution », a-t-il dit, affirmant que cet article sera rejeté par l’organisation ouvrière et ne doit pas passer dans la constitution de la Tunisie post- révolution.

Le secrétaire général de la centrale syndicale qui a appelé les syndicalistes à être vigilants et à défendre leurs droits , a indiqué avoir adressé un message aux membres de l’ANC dans lequel il exprime l’attachement aux droits économiques et sociaux.

par -
0
''Il est temps de relancer l'initiative de l'UGTT et d'ouvrir le dialogue entre les acteurs de la scène politiques pour parvenir à un consensus 

 »Il est temps de relancer l’initiative de l’UGTT et d’ouvrir le dialogue entre les acteurs de la scène politiques pour parvenir à un consensus sur les prochaines échéances et à une feuille de route pour les prochaines élections », a déclaré, jeudi, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Hassine Abassi.

Abassi qui s’exprimait lors d’un point de presse, tenu au lendemain de la signature d’un accord entre le gouvernement et l’organisation syndicale stipulant l’annulation de la grève générale prévue pour aujourd’hui, a mis l’accent sur le rôle important de l’UGTT aussi bien au niveau national que social.

Revenant sur les péripéties de la grève générale, le responsable syndical a rappelé que cette décision a été prise suite aux « agressions successives qui ont ciblé les syndicalistes et les locaux de l’organisation ouvrière ».

Il a estimé que « ces agressions qui ont été planifiés, organisés et probablement financés visaient à mettre en cause l’indépendance de l’UGTT », affirmant qu' »aucune partie ne pourra parvenir à réaliser ces desseins et que seules les bases et les structures de l’UGTT sont habilités à introduire des changements au sein de l’organisation par voie démocratique à travers des élections ». « Les gouvernements passent mais l’UGTT reste et sera toujours une organisation indépendante dont la principale mission est de servir l’intérêt supérieur du pays », a-t-il précisé. »C’est justement dans le souci d’éviter la montée des violences et d’apaiser les tensions que l’UGTT a décidé d’annuler la grève générale », a ajouté Abassi.

Le secrétaire général de l’UGTT a rappelé que l’accord conclu avec le gouvernement stipule que le gouvernement s’engage à garantir la protection et la défense des organisations et des personnes et à condamner les agressions commises contre les syndicalistes le 4 décembre dernier.

L’accord prévoit, également, l’ouverture d’une enquête judiciaire sur cette affaire et la constitution d’une commission mixte (gouvernement -UGTT) pour enquêter sur les agressions menées par des ligues de protection de la révolution à l’encontre de l’UGTT.

La commission qui sera créée dans un délai de dix jours à compter de la date de signature de l’accord, est tenue de présenter au bout d’un mois son rapport au chef du gouvernement qui le transmettra, à son tour, à la justice.

« Nous allons assurer le suivi de ce dossier et voir si ce rapport sera juste et équitable », a-t-il souligné, faisant savoir que la commission administrative se réunira au moment opportun pour évaluer le rapport et prendre les décisions qui s’imposent.

Abassi a fait part de son souhait de voir « ce feuilleton de la violence prendre fin », mettant l’accent sur l’impératif d’ouvrir un dialogue à grande échelle autour de ce sujet, d’apaiser les tensions et surtout de parachever l’élaboration de la nouvelle constitution de la Tunisie qui doit garantir la protection de tous les droits et libertés, rompre avec la violence et favoriser la cohabitation entre toutes les composantes de la société.

par -
0
Le quotidien tunisien en langue arabe Achourouk

Le quotidien tunisien en langue arabe Achourouk, rapporte ce matin que le SG de l’UGTT, Hassine Abassi, aurait relaté que le ministre de l’intérieur lui aurait téléphoné pour lui demander pourquoi les agents municipaux font-ils grève ? [Première question et premier dossier dont il ne saurait rien ?]. Et lorsque le SG de l’UGTT lui aurait expliqué que c’est à cause d’une prime que les agents d’hygiène n’auraient pas eu, contrairement au reste des agents municipaux, Ali Laaridh aurait affirmé le contraire [2ème dossier dont le ministre n’était pas au courant]. Abassi lui aurait alors fournit toutes les pièces justificatives et se serait demandé «comment le ministre peut-il ne peut être au courant de telles choses» !

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le député français Jean Glavany, ancien ministre de l’Agriculture et ex-directeur de cabinet du président François Mitterrand, a mis l'Assemblée nationale, et donc la...

SPORT